Giuseppe Verdi à Milan autour des années 1850. - DEA / G. DAGLI ORTI/De Agostini via Getty Images
Giuseppe Verdi à Milan autour des années 1850. - DEA / G. DAGLI ORTI/De Agostini via Getty Images
Giuseppe Verdi à Milan autour des années 1850. - DEA / G. DAGLI ORTI/De Agostini via Getty Images
Publicité
Résumé

Le 10 novembre 1862 était créé à Saint Pétersbourg La Forza del Destino, la Force du Destin. Un des opéras les plus célèbres de Guiseppe Verdi qui serait peut-être bien l’objet d’une étrange malédiction…

En savoir plus

Un triomphe ! Concert complet pendant plusieurs semaines ! Il y a 159 ans jour pour jour la création de la Force du Destin est un succès total. Pourtant tout avait bien mal commencé pour ce nouvel opéra. Un an avant la création, la soprano Emma Gruau tombe gravement malade et le compositeur envisage sérieusement de rompre le contrat qui le lie au théâtre Marinsky s’il ne trouve pas de soprano assez talentueuse pour le rôle de Leonora. Finalement l’opéra est créé un an plus tard et depuis ce jour il a connu d’innombrables malheurs.

Ecrire une œuvre sur le destin n’a pas porté chance non plus à Francesco Maria Piave, le librettiste de la Force du destin a en effet connu une fin de vie extrêmement mouvementée… En 1866, il tombe lui aussi malade, son frère est arrêté à Venise pour haute trahison et sa mère est internée dans un asile. Un an plus tard il croule sous les dettes et subit une attaque qui le laisse paralysé jusqu’à sa mort. Une histoire tragique qui rappelle celle du grand baryton américain Leonard Warren un siècle plus tard en 1960. 

Publicité
5 min

Le 1er septembre 1939, le début de l’invasion de la Pologne par l’Allemagne nazie marque le premier jour de la Seconde Guerre Mondiale. Et devinez quel opéra est à l’affiche du Théâtre Wielki de Varsovie ? La Force du Destin ! Et lorsque le 11 mars 2011, un tremblement de terre colossal secoue le Japon quel opéra était donné le soir-même au théâtre Bunka Kaikan de Tokyo Je vous le donne en mille, La Force du Destin !

Pour la petite histoire, cet opéra joue d’ailleurs un rôle important dans Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire de Lemony Snickett. Une saga romanesque dont le titre original est « une suite de malheureux événements » : N’est-ce pas précisément le destin de la Force du Destin ? 

Références

Programmation musicale

  • 08h20
    Jitterbug waltz
    Jitterbug waltz
    Frédéric Borey
    Jitterbug waltz

    Fats Waller (Compositeur), Damien Varaillon (Contrebasse), Stephane Adsuar (Batterie)

    Album Butterflies Trio (2019)
    Label FRESH SOUND

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation