Danse de la mariée en plein (1566) de Pieter Brueghel l'Ancien
Danse de la mariée en plein (1566) de Pieter Brueghel l'Ancien
Danse de la mariée en plein (1566) de Pieter Brueghel l'Ancien  -  Francis G. Mayer/Corbis/VCG via Getty Images
Danse de la mariée en plein (1566) de Pieter Brueghel l'Ancien - Francis G. Mayer/Corbis/VCG via Getty Images
Danse de la mariée en plein (1566) de Pieter Brueghel l'Ancien - Francis G. Mayer/Corbis/VCG via Getty Images
Publicité
Résumé

C'est l'histoire d'une mélodie populaire de la Renaissance qui a inspiré de nombreux compositeurs à travers les siècles, mais aussi des chanteurs jusqu’à devenir l’hymne d’un pays… La Mantovana !

En savoir plus

La Mantovana... Un air musical, qui comme son nom l’indique serait né à l’ombre des façades renaissantes de la ville de Mantoue en Italie. Comme La Folia, cette danse portugaise d’origine populaire, la Mantovana a inspiré de nombreux musiciens du XVIIe siècle tels que l’Anglais John Playford ou les Italiens Gasparo Zanetti, Giuseppe Giamberti et Biagio Marini qui compose en 1655, une sonate en trio sur le thème de la Mantovana…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les amoureux de la chanson française entendront peut-être une similitude entre le thème de la Mantovana et la chanson J’aurais voulu de Marc Lavoine tandis que les personnes les plus au fait de la musique romantique penseront probablement à l’oeuvre tchèque par excellence, le poème symphonique La Moldau de Bedřich Smetana… 

Publicité

À réécouter : La Folia : plusieurs visages de la folie

En fait, la chanson de Marc Lavoine est une reprise de La Moldau de Smetana qui est elle-même inspirée de La Mantovana. Une reprise qui soulève un paradoxe. Pourquoi Smetana utilise une chanson italienne pour écrire La Moldau, un poème symphonique censée évoquer les bords d'une rivière tchéque ? Eh bien parce qu’au cours des siècles, le thème de la Mantovana s’est répandu sous la forme de chansons dans toute l’Europe. On le retrouve en Bretagne, comme nous le rappelle la Rhapsodie bretonne de Saint-Saëns mais aussi en Ecosse, au Pays-Bas et dans plusieurs régions de l’Europe de l’Est. Donc quand Smetana écrit La Moldau pour évoquer Prague et ses alentours, il ne pense pas tant à La Mantovana italienne et originelle mais plus probablement à une version chantée en Europe centrale… Les liens entre La Mantovana et un discours politique ne s'arrêtent pas là puisque ce thème a aussi inspiré l'hymne israélien Hatikvah

À réécouter : L’hymne américain arrangé par Stravinsky : une histoire rocambolesque

Références

Programmation musicale

  • 08h19
    Suite pour violoncelle n°2 en ré min BWV 1008 : 3. Courante
    Suite pour violoncelle n°2 en ré min BWV 1008 : 3. Courante
    Jean Sébastien Bach
    Suite pour violoncelle n°2 en ré min BWV 1008 : 3. Courante

    Interprètes Jérôme Pernoo

    Album Jean Sébastien Bach : Suites pour violoncelle (2001)
    Label LIGIA DIGITAL (LIDI 0105098/99)

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation