A la découverte de quelques ingrédients que l'on retrouve très souvent dans des pages musicales évoquant Noël.
A la découverte de quelques ingrédients que l'on retrouve très souvent dans des pages musicales évoquant Noël.
A la découverte de quelques ingrédients que l'on retrouve très souvent dans des pages musicales évoquant Noël. - EmirMemedovski
A la découverte de quelques ingrédients que l'on retrouve très souvent dans des pages musicales évoquant Noël. - EmirMemedovski
A la découverte de quelques ingrédients que l'on retrouve très souvent dans des pages musicales évoquant Noël. - EmirMemedovski
Publicité
Résumé

A J-1 du réveillon de Noël, écoutons quelques petits détails musicaux qui transforment immanquablement une chanson joyeuse en chanson joyeuse oui mais de Noël !

En savoir plus

Il suffit d’écouter les sempiternelles compilations de chansons de Noël que les labels nous servent tous les ans pour comprendre que pour bon nombre d’entre nous, Noël se fête en musique ! Les majors ont beau tenter des nouvelles formules, comme cette année Capital Records qui propose de ressusciter Nat King Cole en le faisant chanter en duo avec des artistes d’aujourd’hui**,** le constat est sans appel, on retrouve très souvent les mêmes clichés musicaux d'une mélodie de noël à une autre, pop et classique confondues.  Par exemple, à votre avis quel est le point commun entre cette chanson de Nat King Cole et Johnny Mathis et la pièce Sleigh Ride de Leroy Anderson ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il s’agit bien sûr de l’usage de percussions légères, aigues. Des scintillements joués par des cymbales, des triangles, tambourins, cloches, célesta, xylophones ou encore des grelots qui  :évoquent le traineau du Père Noël ou les flocons de neige. Mais il y a un autre point commun entre ces deux pièces, il s'agit de l'usage d'une tonalité majeure. Douce Nuit, Petit Papa Noël et même le chant religieux Hark! The Herald Angels Sing sur un air de Mendelssohn, si toutes ces œuvres sont écrites dans une tonalité majeure c’est parce que cette gamme est quasiment un passage obligé quand on veut évoquer la fête ou la joie !

Publicité

En savoir plus : Le Concerto pour la nuit de Noël d’Arcangelo Corelli et ses métamorphoses

Je dis quasiment car il existe évidemment des contre-exemples. Les Concertos de Noël du baroque Giuseppe Torelli ou The Ceremony of Carols de Benjamin Britten pour ne citer qu’eux sont bels et bien dans une tonalité mineure. Dans la pièce de Britten, la sombre tonalité de mi bémol mineur est contrebalancée par le tempo rapide et le canon très resserrée des trois voix d’enfants qui chantent cet air de Noël comme s’il y avait de l’écho dans la pièce ! Un résultat aigre-doux des plus spectaculaires.

En savoir plus : 1943 à Londres : Création de "A Ceremony of Carols" de Benjamin Britten

Les chœurs d’enfant ou d’adulte, voilà un ingrédient fameux des chants de Noël, sans oublier les cordes pincées d'une harpe capable de jouer des notes aussi légères que de flocons. Un timbre que l'on associe depuis des siècles au rêve et à la magie et que l'on retrouve dans de nombreuses oeuvre évoquant la nuit et Noël. Nikolaï Rimski-Korsakov ne pouvait que faire appel à elle en composant la Suite de La Nuit de Noël en 1895. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Si l’on récapitule, percussions scintillantes, tonalité plutôt majeure, une ou plusieurs voix et pourquoi pas une harpe ou des cordes. Finalement si l’on réunit tous ces ingrédients incontournables d’une musique de Noël, on obtient la chanson de Noël absolue, 230 millions de vue sur Youtube, je veux bien sûr parler d’All I Want for Christmas is You de Mariah Carey.

En savoir plus : Trois idées reçues sur les chants de Noël