Le pianiste Sofiane Pamart au Montreux Jazz Festival le 5 juillet 2021.
Le pianiste Sofiane Pamart au Montreux Jazz Festival le 5 juillet 2021.
Le pianiste Sofiane Pamart au Montreux Jazz Festival le 5 juillet 2021. - Lionel Flusin/Gamma-Rapho via Getty Images
Le pianiste Sofiane Pamart au Montreux Jazz Festival le 5 juillet 2021. - Lionel Flusin/Gamma-Rapho via Getty Images
Le pianiste Sofiane Pamart au Montreux Jazz Festival le 5 juillet 2021. - Lionel Flusin/Gamma-Rapho via Getty Images
Publicité
Résumé

A la découverte de LETTER, le nouvel album solo de Sofiane Pamart. Un pianiste qui collabore régulièrement avec des rappeurs et qui s’inspire du jazz, de la musique de film mais aussi de Bach, Schumann, Schubert et Chopin...

En savoir plus

« Cher public, ton amour m’a sauvé de la solitude pour toujours. Ma vie a beaucoup changé et je sais qu’elle ne sera plus jamais la même. Tellement d’heures et d’années passées devant mon instrument. Tellement d’heures et d’années resté seul. Maintenant nous sommes ensemble. Maintenant je suis libéré et me sens artiste. J’ai écrit cet album pour te remercier. Bien à toi, Sofiane.»

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Comme son nom l’indique, LETTER est un message. La confession d’un enfant de ce siècle tout autant qu’une déclaration d’amour à un public qui a fait de lui l’un des artistes français les plus écoutés sur internet avec 200 millions d’écoute à ce jour et l’une des pianistes les plus prisés de la scène rap et de la chanson. Après avoir collaboré avec Arno, de Grand Corps Malade, de Joey Starr ou encore Dinos et Vald, le pianiste de 31 ans revient donc à une musique sans paroles. Les mots disparaissent à ceci près que la lecture de chacun des titres du disque fait apparaître la première phrase de sa lettre adressée en anglais à son public : Dear Public, Your Love Saved Me From Solitude Forever…

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À lire aussi : L’Ave Maria de Franz Schubert : un chant d'espoir

Quand il est au piano, Sofiane Pamart n’est pourtant jamais seul. On perçoit dans ses boucles de quelques mesures et quasiment toutes ses mélodies, le souffle de maîtres anciens. L’ombre des musiciens découverts pendant l’enfance et les études de piano au Conservatoire de Lille continue de planer sur le clavier en noir et blanc. Ils ont nom Chopin, Ravel, Schumann, Debussy et Schubert.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un exemple parmi tant d’autres, la mélodie labyrinthique, tortueuse qui ouvre le titre Your sonne comme un hommage direct de Sofiane Pamart à un impromptu de Schubert, le quatrième et dernier de l’opus 90.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La touche classique de Sofiane Pamart se retrouve aussi dans ses titres Love, Asia ou Sofiane, qui reposent tous les trois sur un enchaînement d’accords très utilisées par les compositeurs depuis la période baroque à savoir la marche en quarte.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un enchaînement d’accords à distance de quarte que l’on retrouve chez Haendel, Bach, Scarlatti, Schumann ou dans cette valse de Chopin, le compositeur préféré de Sofiane Pamart.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À lire aussi : Les joueurs de quartes de Vivaldi aux Feuilles mortes

Références

Programmation musicale

08h18
Don César de Bazan : Entracte - pour quatuor de clarinettes
Don César de Bazan : Entracte - pour quatuor de clarinettes
Jules Massenet
Don César de Bazan : Entracte - pour quatuor de clarinettes

Interprètes Nicolas Chatelain, Romain Millaud, Francois Pascal, Elise Marre

Album Opéra sans diva (2021)
Label Autoproduction

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation