Portrait de Pierre Barbizet
Portrait de Pierre Barbizet
Portrait de Pierre Barbizet - Solange Brihat
Portrait de Pierre Barbizet - Solange Brihat
Portrait de Pierre Barbizet - Solange Brihat
Publicité
Résumé

France Musique débarque au conservatoire de Marseille. Une institution marquée par l'un de ses plus charismatiques directeurs. Le pianiste et pédagogue Pierre Barbizet qui le dirigea de 1963 jusqu'à la fin de sa vie !

En savoir plus

On disait de son jeu qu’il était généreux, puissant. En soliste, il brillait dans Beethoven, dans les oeuvres des Français Chausson et Chabrier. Il forma aussi des duos inoubliables avec les violonistes Christian Ferras ou le moins connu mais tout aussi passionnant Jean Ter-Merguerian. Un violoniste marseillais comme lui avec qui il donna de nombreux concerts.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pierre Barbizet c’était aussi une voix reconnaissable entre mille. Une gouaille avec un fort accent du sud dont se souviennent encore ce qui eurent la chance d’être ses élèves en piano comme Véronique Roux, Jean-Yves Thibaudet, Philippe Cassard ou encore Hélène Grimaud à qui il donnait cette master classe de piano en juillet 1983 dans l’abbaye Saint Maximin d’Aix-En-Provence. Hélène Grimaud avait alors 13 ans.

Publicité
59 min

Pierre Barbizet était un pédagogue passionné. Il ne comptait pas ses heures avec ses élèves et les cours finissaient parfois très tard le soir. Un talent de pédagogue qu’il a pu mettre à profit au conservatoire de Marseille où il fut directeur de 1963 jusqu’à sa mort en 1990. Encore aujourd’hui, les murs de l’établissement de la place Auguste et François Carli se souviennent de son bureau toujours ouvert où l’on ne trouvait pas un mais deux pianos.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Comme Frédéric Lodéon ou Leonard Bernstein, Pierre Barbizet faisait partie de ces pédagogues qui savaient parler de la musique classique à tous les publics. C’est ce que l’on constate dans une émission de télévision en 1974. Dans ce programme pour enfant, il s’adresse à un dinosaure orange bien connu.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Entouré de ce jeune public et de Casimir sur le plateau de l’Ile aux enfants, Pierre Barbizet est comme un poisson dans l’eau. Il questionne les garçons et les filles sur leurs goûts musicaux, détruit certains clichés sur la musique et se laisse même aller à un duo inédit où il accompagne un jeune au piano sur une chanson de Pierre Perret. Preuve qu’il aimait autant parler, jouer, ou écouter toutes sortes de musique mais aussi et surtout nous les faire aimer…