Alain Chabat et Stéphane Pézérat dans Incroyable mais vrai (2022) de Quentin Dupieux - Diaphana
Alain Chabat et Stéphane Pézérat dans Incroyable mais vrai (2022) de Quentin Dupieux - Diaphana
Alain Chabat et Stéphane Pézérat dans Incroyable mais vrai (2022) de Quentin Dupieux - Diaphana
Publicité
Résumé

Incroyable mais vrai, le dernier film de Quentin Dupieux fait la part belle à la musique de Bach. Des arrangements pour synthétiseur de fugues et préludes extraits de l'album Jon Santo plays Bach (1976) qui rappellent d'autres scènes de films de Dupieux où l'on peut entendre du Mozart et du Brahms.

En savoir plus

Je ne vous dirai pas ce qui se cache dans ce conduit ! En revanche ce que je peux vous dire ce matin c’est qu’Incroyable mais vrai est assurément le film où Quentin Dupieux utilise le plus de musique classique. Classique ou plutôt baroque car vous aurez sans doute reconnu ici la bondissante badinerie de Jean-Sébastien Bach. Si l’on met à part les quelques secondes du morceau jazz Idle Moments de Duke Pearson, la bande originale d’Incroyable mais vrai repose exclusivement sur des airs de Bach.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En revanche et comme on pouvait s’y attendre avec Quentin Dupieux, les chorals, sarabandes, courantes et menuet qui rythment Incroyable mais vrai sont présentés dans des arrangements plutôt inattendus et décalés. Ces arrangements pour synthétiseurs proviennent tous, et c’est assez rare pour être souligné, d’un seul et même disque sorti en 1976 et intitulé Jon Santo Plays Bach. Un album peu connu dans lequel le musicologue et musicien allemand Andreas Beurmann (1928-2016), alias Jon Santo cherchait à montrer qu’il pouvait aller beaucoup plus loin que Wendy Carlos et son disque similaire nommé Switched-on-Bach sorti huit ans plus tôt.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ces airs de Bach joués au synthétiseur m’ont tout de suite fait penser à Wendy Carlos et notamment à son arrangement de la Musique pour les funérailles de la reine Marie qui accompagne le lever de rideau d’Orange Mécanique. Ils m’ont aussi rappelé une autre mélodie faussement baroque et toute aussi électronique que Gaspard Augé et Quentin Dupieux avait composé pour le génial Rubber.

7 min

Je ne sais pas vous mais cette petite marche mélancolique me rappelle beaucoup l’air du génie du froid de Purcell. En tout cas, clin d’oeil à Kubrick et pastiche baroque ou pas, il ne faut pas oublier que Quentin Dupieux utilise aussi de vrais airs classiques. Dans Le Daim par exemple, lorsqu’un Jean Dujardin en pleine crise existentielle se détend dans sa voiture en écoutant, sur France Musique sans aucun doute, un extrait de la Deuxième Symphonie de Brahms qui passe à la radio.

7 min

Puisque l’on est dans le monde symphonique, comment ne pas mentionner l’usage le plus remarquable d’une symphonie dans un film de Quentin Dupieux. Je veux bien sûr parler de la scène d’ouverture d’Au Poste où, dans un champ, un orchestre joue quelques mesures de la Symphonie n°39 de Mozart sous la direction d’un chef d’orchestre simplement vêtu d’un slip rouge vif. Un art du décalage et de l’absurde dont seul Quentin Dupieux a le secret !

4 min
Références

Programmation musicale

  • 08h18
    Nuit d'Espagne DO 212 - arrangement pour mezzo-soprano et guitare acoustique
    Nuit d'Espagne DO 212 - arrangement pour mezzo-soprano et guitare acoustique
    Jules Massenet (Compositeur)
    Nuit d'Espagne DO 212 - arrangement pour mezzo-soprano et guitare acoustique

    Marianne Crebassa (Mezzo-soprano), Thibaut Garcia (Guitare), Gabriel Bianco

    Album Séguedilles (2021)
    Label ERATO (0190296676895)

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation