Un septuor dans le vent : Ekseption photographié dans les années 1970.
Un septuor dans le vent : Ekseption photographié dans les années 1970.
Un septuor dans le vent : Ekseption photographié dans les années 1970. - GAB Archive/Redferns
Un septuor dans le vent : Ekseption photographié dans les années 1970. - GAB Archive/Redferns
Un septuor dans le vent : Ekseption photographié dans les années 1970. - GAB Archive/Redferns
Publicité
Résumé

Ce matin, Max Dozolme nous présente un groupe très actif à la fin des années 60 et dans les années 70. Ils viennent des Pays-Bas, ils se nomment Ekseption ! Leur spécialité ? Transformer des thèmes classiques et romantiques en morceaux de jazz et de rock ébouriffants !

En savoir plus

L’exception désigne quelque chose qui est en dehors de la norme, du commun. C’est un terme qui définit bien le son des hollandais Ekseption. Des musiciens virtuoses qui se connaissent pour certains depuis l'adolescence et dont la virtuosité n’a rien à envier à nos amis classiques…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Celui qui tricote ainsi sur son orgue hammond et sa sonorité très seventies se nomme Rick van der Linden. Comme tous les autres membres du groupe Ekseption, il vient de Haarlem, possède une solide formation classique et il est passionné par la musique ancienne... des concertos, des sonates et même des transcriptions de symphonies célèbres qu'il joue au piano, à l'orgue ou qu'il écoute en disque !

Publicité

À lire aussi : I Hear a new world : Les sons de l’espace

Quand il écoute le début de la 5e symphonie de Beethoven, Rick van Der Linden y entend peut-être moins le destin qui frappe à la porte qu’un motif capable de résister à toutes les métamorphoses musicales, même les plus rock…

On peut trouver cet air un peu kitsch et ridicule…  Pourtant Rick Van Der Linden se montre lui aussi fin compositeur lorsqu’un arpège de piano nous conduit tout droit vers la citation d’une œuvre célèbre de Beethoven !

Cette reprise où la 5e symphonie dialogue avec la Sonate Clair de Lune de Beethoven date de 1967. Il s’agit du tout premier single du groupe Ekseption. Celui qui va leur permettre d’atteindre une certaine notoriété et qui va décider le groupe à abandonner le jazz pur et à s’engager sur le chemin encore peu exploré du cross-over.

À lire aussi : The Doors au seuil du classique

Comme The Nice ou Les Moody Blues, Ekseption est donc une formation pionnière du cross-over. Ils se distinguent de leurs contemporains par la place attribuée aux claviers et aux vents notamment à aux flûtes, trompettes et saxophones. Que ce soit dans leurs compositions originales inspirées du classique ou leurs arrangements de mélodies de Bach, Vivaldi, Albinoni, Gerswhin, Katchaturian, Ekseption confirme la règle de trois qui est la leur : haut niveau instrumental, arrangements fins signés Rick van Der Linden et aucune limite de répertoire !

À lire aussi : Les Tableaux d'une exposition et leurs métamorphoses

Par exemple dans cette Toccata et Fugue en ré mineur de Bach, on peut apprécier l’ivresse rythmique provoquée par les contretemps et les contrechants de la trompette ou encore les nouvelles harmonies pop de Van Der Linden qui nous font entendre Bach autrement…

À lire aussi : Fanfare for the Common Man : de Copland à Queen

Références

Programmation musicale

  • 08h19
    E si fussi pisci - pour choeur mixte a cappella
    E si fussi pisci - pour choeur mixte a cappella
    Luciano Berio
    E si fussi pisci - pour choeur mixte a cappella

    Interprètes Geoffroy Jourdain

    Album Berio To Sing (2021)
    Label Harmonia Mundi (HMM902647)
  • 08h21
    Flight of the bumble bee
    Flight of the bumble bee
    Ekseption
    Flight of the bumble bee
    Album Greatest hits (1975)
    Label Philips (6 677 025)
  • 08h22
    The 5th
    The 5th
    Ekseption
    The 5th
    Album Classic in pop (1969)
    Label Philips (6 311 001)

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation