Pochette signée Laurent Pernot de l'album The Study of the Invisible (2022) de Vanessa Wagner
Pochette signée Laurent Pernot de l'album The Study of the Invisible (2022) de Vanessa Wagner
Pochette signée Laurent Pernot de l'album The Study of the Invisible (2022) de Vanessa Wagner - INFINE / Laurent Pernot
Pochette signée Laurent Pernot de l'album The Study of the Invisible (2022) de Vanessa Wagner - INFINE / Laurent Pernot
Pochette signée Laurent Pernot de l'album The Study of the Invisible (2022) de Vanessa Wagner - INFINE / Laurent Pernot
Publicité
Résumé

Après Statea (2016) et Inland (2019), Vanessa Wagner présente un nouvel album pour le label Infiné : The Study of the Invisible, une constellation d’oeuvres méconnues, contemporaines et épurées.

En savoir plus

Au départ, comme pour chaque disque Infiné, une pochette épurée accroche notre regard. Celle de The Study of The Invisible présente une oeuvre d’art signée Laurent Pernot. Imaginez deux bouches humaines d’un plâtre laiteux, moulées sur des modèles vivants et sculptés par l’artiste. Ces lèvres anonymes et qui s’effleurent peuvent évoquer la tendresse mais aussi la fragilité d’un couple. Bref, des émotions diverses provoquées par un geste artistique sobre, une économie de moyens que l’on retrouve dans chacune des quinze pièces enregistrées par Vanessa Wagner.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

The Study of the Invisible prolonge l'expérience singulière du disque Inland puisqu'on on y retrouve des compositrices et compositeurs qui apparaissaient déjà dans le précédent album de 2019 comme Moondog, Suzanne Ciani ou encore Philip Glass dont Vanessa Wagner enregistre ici deux nouvelles études pour piano, la mélancolique seizième et l’explosive sixième !

Publicité

À lire aussi : Glassworks de Philip Glass : le jeu des notes de verre

Avec The Study of The Invisible, Vanessa Wagner rend visible des artistes peu connus en France en interprétant une pièce de chacun d’entre-eux. Ils se nomment Ezio Bosso, Suzanne Ciani, Timo Andres, Julia Wolfe, mais aussi Caroline Shaw, une pionnière de la musique électronique, devenue en 2013 et à l’âge de 31 ans, la plus jeune lauréate du Prix Pulitzer de musique. Une compositrice américaine qui partage avec Vanessa Wagner cette idée que le classique n’est pas condamnée au formol et que de grandes œuvres du passé peuvent aussi dialoguer avec des styles musicaux plus récents.

À lire aussi : Meredith Monk : Tout un monde vocal

Par exemple, dans la plus longue pièce du disque, Gustave Le Gray composé en 2012, Caroline Shaw répète en boucle quelques accords qui ouvrent la Mazurka en la mineur op.17 de Chopin. Mais petit à petit, ce motif évolue et prend des couleurs debussystes voire d’improvisations de jazz. Ici, la partition rend visible la proximité esthétiques de musiques éloignées dans le temps.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Vous l’aurez compris, la résonance ne vient pas seulement de la prise de son, des pédales du piano ou du jeu puissant de Vanessa Wagner. L’écho, c’est aussi le passé qui frappe à la porte de certaines oeuvres. Ce prélude en la mineur a beau avoir été composé en 1961 par Moondog, c’est bien à Jean-Sébastien Bach et au baroque triomphant que l’on pense en écoutant cet enchainement d’accords intemporels. Une sensation d’éternité rendue visible par The Study of The Invisible.

À lire aussi : Les musiques d'ambiance d'Erik Satie à Brian Eno

Références

Programmation musicale

08h17
Veni creator S 14 : Gloria Patri Domino (Choeur)
Veni creator S 14 : Gloria Patri Domino (Choeur)
Michel-Richard Delalande
Veni creator S 14 : Gloria Patri Domino (Choeur)

Interprètes Sébastien Daucé

Album Michel-Richard Delalande : Grands motets (2022)
Label Harmonia Mundi (HMM902625)
08h21
Wise words
Wise words
Vanessa Wagner
Wise words
Album Study of the invisible (2022)
Label INFINE
08h22
Etude pour piano n°6
Etude pour piano n°6
Vanessa Wagner
Etude pour piano n°6
Album Study of the invisible (2022)
Label INFINE

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation