Ginette Neveu et son frère Jean Neveu - Warner
Ginette Neveu et son frère Jean Neveu - Warner
Ginette Neveu et son frère Jean Neveu - Warner
Publicité
Résumé

En 1935, le professeur de Ginette Neveu, juif hongrois Carl Flesch est contraint de quitter l’Allemagne. 1935 - c’est justement l’année du fameux concours Wieniawski à Varsovie si important pour le lancement de la carrière internationale de Ginette Neveu.

En savoir plus

A partir de sa victoire au concours Wieniawski en 1935, Ginette va sillonner le monde. C’est aussi une époque sombre en Europe où le contexte géopolitique se tend, de manière inéluctable. Beaucoup de musiciens sont obligés de partir. C’est le cas de plusieurs des violonistes du concours Wieniawski.

Dans cet épisode nous allons explorer ces migrations, celles de Ginette Neveu et celles de plusieurs lauréats comme autant de destins croisés dans une époque complexe où la petite et la grande histoire se rencontrent. Une succession de synchronicités étonnantes après ce moment fort du concours, des coïncidences et des chemins parfois inattendus à travers le monde pour une constellation impressionnante de violonistes !

Publicité

De 1935 au déclenchement de la 2e guerre mondiale, Ginette Neveu joue partout.

Ginette Neveu en janvier 1946
Ginette Neveu en janvier 1946
© Getty - Hulton Archive

Pour d’autres lauréats du Wieniawski, l’après-concours est bien différent.

Par exemple, deux candidats polonais : Bronislaw Gimpel et un certain Mieczysław Szwalbe.

Bronislaw Gimpel et Mieczysław Szwalbe
Bronislaw Gimpel et Mieczysław Szwalbe
- DR

Gimpel ira aux Etats-Unis. Il deviendra concertmaster du Los Angeles Philharmonic.

Schwalbé viendra à Paris étudier avec Georges Enesco puis Jules Boucherit au Conservatoire

Après la guerre, Ginette reprendra ses tournées à un rythme très soutenu.

Elle jouera les concertos de Beethoven, de Brahms, de Sibelius et les pièces françaises partout. Charles Munch l’invitera régulièrement aux Etats-Unis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gimpel et Schwalbé poursuivront des carrières de soliste, chambriste et de violon solo dans des orchestres.

Michel Schwalbé deviendra notamment le premier “Konzertmeister” de l’Orchestre Philharmonique de Berlin.

Mieczysław Szwalbe et Herbert von Karajan
Mieczysław Szwalbe et Herbert von Karajan
- Youtube

Il sera le véritable bras droit de Herbert von Karajan.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Deux autres lauréats du concours Wieniawski auront des trajectoires fascinantes.

 Lorand Fenyves et Ljerko Spiller
Lorand Fenyves et Ljerko Spiller
- DR

Le hongrois Lorand Fenyves : premier violon solo de l’orchestre philharmonique de Palestine qui deviendra l’Orchestre philharmonique d’Israel, puis à l’Orchestre de la Suisse Romande et enfin comme professeur à Toronto.

Et le yougoslave Ljerko Spiller, qui après un début de carrière à Paris, notamment comme professeur à l’Ecole Normale de Paris et concertmaster de l’orchestre de chambre dirigé par Cortot partira en 1935 à Buenos Aires et deviendra une figure majeure de la vie musicale argentine, formant ainsi des violonistes comme Alberto Lysy ou Ana Chumachenco.

Alberto Lysy et Ana Chumachenco
Alberto Lysy et Ana Chumachenco
- DR

Bibliographie

**
**
  • "Ginette Neveu, la fulgurante carrière d'une grande artiste" par Marie-Jeanne Ronze-Neveu
     Editions Pierre Hora
  • Emission Les Greniers de la mémoire consacrée à "Michel Schwalbé - Produite par Karine Le Bail, diffusée le 25 janvier 2009 sur France Musique. Archive Disponible sur le site de l'INA
  • "Herbert von Karajan, a life in music" par Richard Osborne, Northeastern University Press, 1999, p. 597
59 min

Programmation musicale

Références

Programmation musicale

  • 17h02
    4 Pièces op 17 : 4. Burleska - pour violon et piano
    4 Pièces op 17 : 4. Burleska - pour violon et piano
    Josef Suk (Compositeur)
    4 Pièces op 17 : 4. Burleska - pour violon et piano

    Ginette Neveu (Violon), Jean Neveu (Piano)

    Album Ginette Neveu : Complete Recordings / CD 3 (2019)
    Label WARNER CLASSICS (01902954904853)
  • 17h07
    4 Pièces op 17 : 1. Quasi ballata - pour violon et piano
    4 Pièces op 17 : 1. Quasi ballata - pour violon et piano
    Josef Suk (Compositeur)
    4 Pièces op 17 : 1. Quasi ballata - pour violon et piano

    Ginette Neveu (Violon), Jean Neveu (Piano)

    Album Ginette Neveu : Complete Recordings / CD 3 (2019)
    Label WARNER CLASSICS (01902954904853)
  • 17h14
    Danse Russe
    Danse Russe
    Igor Stravinsky (Compositeur)
    Danse Russe

    , Bronislaw Gimpel

  • 17h18
    Concerto pour violon n2, dernier mvt
    Concerto pour violon n2, dernier mvt
    Henryk Wieniawski (Compositeur)
    Concerto pour violon n2, dernier mvt

    , Michel Schwalbe

  • 17h24
    Concerto en Ré Maj op 61 : Larghetto - pour violon et orchestre
    Concerto en Ré Maj op 61 : Larghetto - pour violon et orchestre
    Ludwig Van Beethoven (Compositeur)
    Concerto en Ré Maj op 61 : Larghetto - pour violon et orchestre

    Hans Rosbaud (Chef d'orchestre), Ginette Neveu (Violon), Orchestre Symphonique De La Radio De Baden Baden

    Album Ginette Neuveu : Ses derniers enregistrements (2013)
    Label TAHRA (TAH 745)
  • 17h35
    April in Paris
    April in Paris
    Charlie Parker (Saxophone alto)
    April in Paris

    Stan Freeman (Piano), Brown Ray (Contrebasse), Buddy Rich (Batterie), Mitch Miller (Hautbois), Bronislaw Gimpel (Violon), Max Hollander (Violon), Frank Brieff (Alto (instrument)), Frank Miller (Violoncelle)

    Album Intégrale Vol. 7 - Just Friends - 1949 -1950 (2014)
    Label Frémeaux & Associés (FA 1337)
  • 17h40
    Derniers lieder - III. Beim schlafengehen / Pour soprano et orchestre / Integrale
    Derniers lieder - III. Beim schlafengehen / Pour soprano et orchestre / Integrale
    Richard Strauss (Compositeur)
    Derniers lieder - III. Beim schlafengehen / Pour soprano et orchestre / Integrale

    Herbert von Karajan (Chef d'orchestre), Gundula Janowitz (Soprano), Orchestre Philharmonique de Berlin

    Album Derniers lieder (1971)
    Label DGG (DEUTSCHE GRAMOPHON) (423888-2)
  • 17h46
    Beethoven, Sonate A Kreutzer
    Beethoven, Sonate A Kreutzer
    L van Beethoven (Compositeur)
    Beethoven, Sonate A Kreutzer

    , Pnina Salzman

  • 17h51
    Contrastes SZ 111 BB 116 : Sebes
    Contrastes SZ 111 BB 116 : Sebes
    Béla Bartók (Compositeur)
    Contrastes SZ 111 BB 116 : Sebes

    , Lorand Fenyves (Violon), Robert Gugolz (Clarinette), Livia Rev (Piano)

    Album Bela Bartok : Musique de chambre
    Label GUILDE INTERNATIONALE DU DISQUE (SMS 2 491)
  • 17h54
    Suite Op. Nº 6 pour violon et piano - Valse
    Suite Op. Nº 6 pour violon et piano - Valse
    Benjamin Britten (Compositeur)
    Suite Op. Nº 6 pour violon et piano - Valse

    , Elsa Berner, Ljerko Spiller

L'équipe

Marina Chiche
Marina Chiche
Marina Chiche
Production
Philippe Petit
Réalisation
Marjolaine Portier-Kaltenbach
Marjolaine Portier-Kaltenbach