L'Eglise San Giovanni dei Battuti à Venise -Canaletto (1697-1768)
L'Eglise San Giovanni dei Battuti à Venise -Canaletto (1697-1768)
L'Eglise San Giovanni dei Battuti à Venise -Canaletto (1697-1768) -  Fine Art Images/Heritage Images via Getty Images
L'Eglise San Giovanni dei Battuti à Venise -Canaletto (1697-1768) - Fine Art Images/Heritage Images via Getty Images
L'Eglise San Giovanni dei Battuti à Venise -Canaletto (1697-1768) - Fine Art Images/Heritage Images via Getty Images
Publicité
Résumé

Salle des Filarmonici, à l'Ospedale della Pietà de Venise. C'est là qu'en 1713, une quarantaines de musiciennes entonnent le Gloria de Vivaldi pour la première fois.

En savoir plus

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La séance musicale où le Gloria de Vivaldi est donné pour la première fois, à l'Ospedale della Pietà, se tient probablement pour marquer sa prise de fonction en tant que maître de choeur. En effet, depuis le mois de mai, le titulaire du poste, Francesco Gasparini, a pris un congé (accordé à titre exceptionnel) pour rentrer chez lui se soigner et mettre de l'ordre dans ses affaires. Puisqu'il n'est pas là pour composer les oeuvres qu'il fournit habituellement avec régularité, c'est Vivaldi qui doit s'en charger.

Bien que le maître Vivaldi ait été engagé à l'Ospedale della Pietà pour y enseigner le violon, et partant, fournir en oeuvres instrumentales, qui servent aussi bien à l'enseignement qu'à l'exécution en concert, il a déjà composé des oeuvres religieuses, notamment un Stabat mater qu'il a fait jouer à Brescia l'année précédente. Aussi bien comme prêtre, que comme musicien, il a bien sûr toujours fréquenté la musique religieuse, mais jusqu'à présent, il s'est plutôt fait connaître comme violoniste, et compositeur d'oeuvres instrumentales. Il a publié plusieurs volumes de sonates et de concertos, et on commence à le connaître à Venise comme "le fameux Vivaldi".

Publicité

À réécouter : Antonio Vivaldi et les jeunes filles de La Pietà

Programmation musicale

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) I. Gloria in excelsis Deo
Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) II. Et in terra pax
Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) III. Laudamus te
Amandine Trenc, Judith Derouin, sopranos, Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) IV. Gratias agimus tibi. V. Propter magnam gloriam tuam
Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) VI. Domine Deus
Victoire Bunel, soprano, Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) VII. Domine Filii unigenite
Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) VIII. Domine Deus, agnus Dei
Anna Reinhold, mezzo-soprano, Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) IX. Qui tollis peccata mundi
Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) XI. Quoniam tu solus sanctus
Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047   

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Gloria (1713) XII. Cum Sancto Spiritu
Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain
Ambronay AMY047
 

À réécouter : Gloria d'Antonio Vivaldi

Références

L'équipe

Anne-Charlotte Remond
Anne-Charlotte Remond
Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Collaboration
Philippe Petit
Réalisation