Illustration représentant Paganini en juillet 1831
Illustration représentant Paganini en juillet 1831
Illustration représentant Paganini en juillet 1831 - Getty
Illustration représentant Paganini en juillet 1831 - Getty
Illustration représentant Paganini en juillet 1831 - Getty
Publicité
Résumé

Au printemps 1827, on annonce à Florence, que "Le musicien Chevalier Paganini aura l'honneur de faire entendre son violon en exécutant un grand concerto en trois mouvements avec clochette obligée, une sonate militaire sur la quatrième corde du violon, et des variations à la Polonaise."

En savoir plus
  • Première diffusion le 24 janvier 2019 - Retrouvez Musicopolis sur Facebook ! 

C'est au printemps 1827 qu'on annonce dans la capitale toscane : " Le musicien chevalier Paganini, agréablement entourée de madame Grisi et de Madame Bianchi, aura l'honneur de faire entendre son violon dans un grand concerto en trois mouvement avec clochette obligée, une sonate militaire sur la quatrième corde du violon et des variations à la polonaise."

Au moment où Paganini compose son Concerto pour violon et orchestre n°2, sans doute à l'été ou à l'automne 1826, il a 44 ans, Quelques années plus tôt, Stendhal le considérait comme le premier violon d'Italie et peut être du monde. Il le décrivait comme un " jeune homme aux yeux noirs et perçants et a la chevelure touffue." 

Publicité

À réécouter : 1948, Florence : Création du "Prisonnier" de Luigi Dallapiccola

Programmation musicale 

Nicolo Paganini (1782-1840)
Concerto n°2 op 7 en si mineur (1726) III. Rondo
Jean-Jacques Kantorow, violon
Orchestre de chambre Bernard Thomas, direction Bernard Thomas
Forlane FF 053   

Nicolo Paganini (1782-1840)
Concerto n°2 op 7 en si mineur (1726) I. Allegro maestoso
Ruggero Ricci, violon
Orchestre Symphonique de Londres, direction Anthony Collins
Intense Media 4056796004260-2   

Nicolo Paganini (1782-1840)
I palpiti op 13 d'après l'air de Tancredi de Rossini (1819)  
Laurent Korcia, violon
Orchestre de Chambre de Paris, direction Jean-Jacques Kantorow
Naïve V 534  

Nicolo Paganini (1782-1840)
Concerto n°2 op 7 en si mineur (1726) I. Allegro maestoso (cadence)
Ruggero Ricci, violon
Orchestre Symphonique de Londres, direction Anthony Collins
Intense Media 4056796004260-2   

À réécouter : 1830, Hector Berlioz : Création de la Symphonie fantastique

Nicolo Paganini (1782-1840)
Concerto n°2 op 7 en si mineur (1726) II. Adagio
Ruggero Ricci, violon
Orchestre Symphonique de Londres, direction Anthony Collins
Intense Media 4056796004260-2  

Nicolo Paganini (1782-1840)
Concerto n°2 op 7 en si mineur (1726)  
III. Rondo : Allegretto moderato "La Campanella"
Ruggero Ricci, violon
Orchestre Symphonique de Londres, direction Anthony Collins
Intense Media 4056796004260-2   

Nicolo Paganini (1782-1840)
Cantabile en ré majeur op 17
Itzhak Perlman, violon, John Williams, guitare
Sony Classical 88843092942-23  

Nicolo Paganini (1782-1840)
Concerto n°2 op 7 en si mineur (1726)
III. Rondo : Allegretto moderato "La Campanella"
Ruggero Ricci, violon
Orchestre Symphonique de Londres, direction Anthony Collins
Intense Media 4056796004260-2

À lire aussi : L'intégrale de Musicopolis 1/3 (oeuvres de 1199 à 1800)

À lire aussi : L'intégrale de Musicopolis 2/3 (oeuvres de 1800 à 1900)

À lire aussi : L'intégrale de Musicopolis 3/3 (oeuvres de 1900 à nos jours)

Références

L'équipe

Anne-Charlotte Remond
Anne-Charlotte Remond
Françoise Monteil
Françoise Monteil
Françoise Monteil
Collaboration
Claire Lagarde
Réalisation