Ariel Ramirez, Misa Criolla / Musicopolis. Eglise San Francisco à Salta, Argentine
Ariel Ramirez, Misa Criolla / Musicopolis. Eglise San Francisco à Salta, Argentine
Ariel Ramirez, Misa Criolla / Musicopolis. Eglise San Francisco à Salta, Argentine ©Getty - Photo by Insights/Universal Images Group via Getty Images
Ariel Ramirez, Misa Criolla / Musicopolis. Eglise San Francisco à Salta, Argentine ©Getty - Photo by Insights/Universal Images Group via Getty Images
Ariel Ramirez, Misa Criolla / Musicopolis. Eglise San Francisco à Salta, Argentine ©Getty - Photo by Insights/Universal Images Group via Getty Images
Publicité
Résumé

C’est grâce au concile Vatican II de 1962, qui permet de dire la messe en langue vernaculaire, que le compositeur argentin Ariel Ramirez peut écrire sa « Misa Criolla », en espagnol, avec tous les rythmes et les couleurs de la musique de son pays natal.

En savoir plus

Première diffusion le 24 décembre 2018.
Les références de la programmation musicale sont à retrouver ici

À réécouter : Diocèse de Trujillo, de 1782 à 1785 : "Codex Martínez Compañón"

Références

L'équipe

Anne-Charlotte Remond
Anne-Charlotte Remond
Françoise Monteil
Françoise Monteil
Françoise Monteil
Collaboration
Claire Lagarde
Réalisation