Les Noces de Cana 1563, Veronese (1528-1588). Paris, Musée Du Louvre.
Les Noces de Cana 1563, Veronese (1528-1588). Paris, Musée Du Louvre.
Les Noces de Cana 1563, Veronese (1528-1588). Paris, Musée Du Louvre. ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Les Noces de Cana 1563, Veronese (1528-1588). Paris, Musée Du Louvre. ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Les Noces de Cana 1563, Veronese (1528-1588). Paris, Musée Du Louvre. ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Publicité
Résumé

Dans cet épisode Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond revient sur la vie de Diego Ortiz, auteur du fameux "Trattado de glosas" en 1553.

En savoir plus

De Tolède au royaume de Naples

Au moment où il publie son Trattado de glosas, Diego Ortiz, dit "le Tolédan", comme indiqué sur la page de titre, est à Naples. Ce n'est pas du tout étonnant pour un Castillan de venir faire carrière en Italie, en effet Naples est à ce moment-là attaché à l'Espagne. Le Royaume de Naples a été conquis par les Espagnols au milieu du 15ème siècle et depuis, il est gouverné par un vice-roi, nommé directement par le roi d'Espagne. En 1553, l'année du Trattado de Ortiz, on est encore sous le règne de Charles Quint. On sait peu sur la vie de Diego Ortiz avant la publication de son Trattado de glosas dont la dédicace à "l'Illustre Señor Don Pedro d'Urries", est datée du 10 décembre 1553. Mais, quelques indices peuvent aider à éclaircir l'histoire. Tout d’abord, son livre est publié à la fois en espagnol et en italien, un italien mâtiné de pas mal d'hispanismes laissant penser que c'est Ortiz lui-même qui a fait la traduction. On peut alors penser qu'il était vraisemblablement en Italie depuis assez longtemps pour apprendre la langue et pouvoir l'écrire, même imparfaitement. Dans l'ouvrage on trouve une gravure le représentant, dessus il a déjà quelques rides, il paraît en pleine maturité : les musicologues ont par conséquent fixé sa naissance vers 1510. Un autre indice est sa signature, puisqu'il signe "Diego Ortiz, le Tolédan", il est vraisemblablement né à Tolède…

Complétez l'écoute de l'émission en vous plongeant dans le Trattado de glosas, ici !

Publicité

Et suivez toute l'actualité de l'émission sur sa page Facebook !

À réécouter : Le Miserere, après Allegri

Programmation musicale

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Trattado de glosas (1553) Recercada settima sobre tenor italiano
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Trattado de glosas (1553) Recercada secondo sobre tenore "El passamezzo moderno"
Guido Balestracci, viole de gambe, Les Basses réunies, direction Bruno Cocset
Alpha ALPHA563

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Trattado de glosas (1553) Recercada n°3 para violone sola
Bruno Cocset, basse de viole
Alpha ALPHA563

Mateo Flecha l'Ancien
La Guerra. Todos los buenos soldados a 4
La Capella Reial de Catalunya, Hesperion XXI, direction Jordi Savall
Alia Vox AV 9814

Anonyme
Ay de mí qu'en tierra agena
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Francesco Santa Croce detto Patavino (1487-v.1556) 
Un cavalier de Spagna (Un cavalier d'Espagne chevauche sur la route)
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Musices Liber Primus (1565) Salve Regina. Ad te clamamus
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Trattado de glosas (1553) Recercada quarta sobre La Spagna
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Trattado de glosas (1553) Recercada quarta sobre tenor italiano
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Jacques Arcadelt (1507-1568)
O felici occhi miei (première publication 1539)
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Trattado de glosas (1553) Recercada secunda sobre el mesmo madrigal
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Musices Liber Primus (1565) Sancta et immaculata virginitas. Benedicta tu in mulieribus
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Diego Ortiz (v.1510-après 1576)
Trattado de glosas (1553) Doulce Memoire (Musique de Pierre Sandrin, poème de François Premier) et Recercada secunda et quarta sobre la mesma cancion
Comet Musicke, direction Francisco Mañalich
Son an Ero 18

Références

L'équipe

Anne-Charlotte Remond
Anne-Charlotte Remond
Elise Kravets
Collaboration
Philippe Petit
Réalisation