Emmanuel Chabrier au piano par Henri Fantin-Latour, 1885, Musée D'Orsay
Emmanuel Chabrier au piano par Henri Fantin-Latour, 1885, Musée D'Orsay
Emmanuel Chabrier au piano par Henri Fantin-Latour, 1885, Musée D'Orsay  ©Getty
Emmanuel Chabrier au piano par Henri Fantin-Latour, 1885, Musée D'Orsay ©Getty
Emmanuel Chabrier au piano par Henri Fantin-Latour, 1885, Musée D'Orsay ©Getty
Publicité
Résumé

« Je suis né en 1841, en Auvergne. Pas du tout destiné à la musique, mon père était avocat et désirait que j'en fusse un autre !... », Ainsi débute la note autobiographique d’Emmanuel Chabrier. Musicopolis part à la rencontre du compositeur en 1890, où il produit ses dernières œuvres...

En savoir plus

J’adore la musique, je la fabrique comme je la sens, avec plus de coeur peut-être que de technique, mais je m'en fous ! Je crois que je suis un brave et sincère artiste !

Emmanuel Chabrier
(Lettre à Hermann Levi, 6 novembre 1890)

Publicité

Programmation musicale

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Joyeuse Marche (1888)
Orchestre symphonique de Detroit, direction Paul Paray
Mercury 434303-2

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) II. Danse villageoise
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) IV. Scherzo-Valse
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) I. Idylle
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Habanera (1888)
Orchestre du Capitole de Toulouse, direction Michel Plasson
EMI 5743362

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Prélude pastoral (1888)
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, direction Hervé Niquet
Naxos 8.554248

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) III. Sous-Bois
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Pièces pittoresques (1880-81) III. Tourbillon
Jean-Joël Barbier, piano
Praga PRD250346

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Gwendoline (1879-85) Ouverture
Orchestre Symphonique de Detroit, direction Paul Paray
Mercury 434303-2

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Gwendoline (1879-85) Acte II. Sc finale.
Adriana Kohutkova, Gwendoline, Yves Henry, Harald
Orchestre de la Philharmonie slovaque de Bratislava, direction Jean-Paul Penin
L'Empreinte Digitale ED 13059

Bibliographie, liens, vidéos…

Survolez l'image ci-dessous et cliquez sur les icônes pour accéder à la bibliographie, à des liens, et des découvertes...

Références

L'équipe

Anne-Charlotte Remond
Anne-Charlotte Remond
Françoise Monteil
Françoise Monteil
Françoise Monteil
Collaboration
Béatrice Trichet
Réalisation