Geraldine Mucha (1917-2012) et l'acteur Dolph Lundgren (1957) à Prague en 1994. ©Getty - Eric Robert/Sygma/Sygma via Getty Images
Geraldine Mucha (1917-2012) et l'acteur Dolph Lundgren (1957) à Prague en 1994. ©Getty - Eric Robert/Sygma/Sygma via Getty Images
Geraldine Mucha (1917-2012) et l'acteur Dolph Lundgren (1957) à Prague en 1994. ©Getty - Eric Robert/Sygma/Sygma via Getty Images
Publicité
Résumé

Dans cet épisode de Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond revient sur la vie mouvementée de la compositrice tchèque Geraldine Mucha (1917-2012).

En savoir plus

Le cœur entre deux pays

Son prénom Geraldine vient de ses origines britanniques, et son nom de famille Mucha, vient de son époux, l'écrivain tchèque Jiří Mucha. Née à Londres en 1917, elle est morte à Prague en 2012. Revenons un peu en arrière en 1944 Géraldine à 27 ans. Elle a alors terminé sa formation à la Royal Academy of Music de Londres depuis 2 ans, et elle maîtrise parfaitement son métier. C'est qu'elle a été une enfant prodige, très aidée par son environnement familial. Sa mère, la soprano néo-zélandaise Maisie Evans après avoir étudié à Leipzig, a fait partie de plusieurs productions à succès dans le Londres des années 20, son père le baryton écossais Marcus Thomsen, est devenu professeur de chant au Royal College of Music. Lorsque Geraldine Thomsen est très petite, vers ses 4 ans, elle adore improviser au piano. Son père écrit alors sur papier les merveilleuses productions de sa fille, jusqu'à ce qu'il se lasse, et qu'il lui apprenne à écrire sa musique toute seule. Elle saura donc ses notes avant les lettres de l'alphabet ! Et cette activité la suivra toute sa vie. En particulier dans les moments difficiles, la composition sera pour elle tout simplement un moyen de rester saine d'esprit…

Retrouvez toute l'actualité de l'émission sur sa page Facebook !

Publicité
25 min

Programmation musicale

Geraldine Mucha (1917-2012)
Quatuor à cordes n°1 (1944)
I. Variations sur une chanson populaire des Carpates
Quatuor Stamitz
Brilliant Classics 95463

Arthur Sullivan (1942-1900)
Sweethearts (1875) (poème de William S. Gilbert)
Jeanne Ommerlé, soprano, Sanford Sylvan, baryton, Gary Wedow, piano
Conifer CDCF 156

Geraldine Mucha (1917-2012)
Ouverture The Tempest (1940)
Orchestre Philharmonique de Hradec Králové, direction Andreas Weiser
Arcodiva UP0192

Traditionnel écossais 
The Skye boat song
The Corries
Philips 6382 059

Geraldine Mucha (1917-2012)
Suite Macbeth (v. 1966-68)
I. Introduction
Orchestre Philharmonique de Hradec Králové, direction Andreas Weiser
Arcodiva UP0192

Geraldine Mucha (1917-2012)
Suite Macbeth (v. 1966-68) II. Sorcières
Orchestre Philharmonique de Hradec Králové, direction Andreas Weiser
Arcodiva UP0192

Geraldine Mucha (1917-2012)
Suite Macbeth (v. 1966-68) III. Banquet
Orchestre Philharmonique de Hradec Králové, direction Andreas Weiser
Arcodiva UP0192

Geraldine Mucha (1917-2012)
Quatuor à cordes n°1 (1944)
II. Dumka

Quatuor Stamitz
Brilliant Classics 95463

Geraldine Mucha (1917-2012)
Concerto pour piano (1960) I. Allegro
Patricia Goodson, piano, Orchestre Philharmonique de Hradec Králové, direction Andreas Weiser
Arcodiva UP0192

Geraldine Mucha (1917-2012)
Variations sur une vieille chanson écossaise (1954)
Patricia Goodson, piano
Brilliant Classics 95463

Geraldine Mucha (1917-2012)
Naše Cesta (notre chemin) (2008) dédié à Jan Machat
Jan Machat, flûte, Alena Grillova, piano
Brilliant Classics 95463

Geraldine Mucha (1917-2012)
Epitaphe en mémoire de Jiří Mucha (1991)
Vilém Veverka, hautbois, Jan Machat, flûte, Quatuor Stamitz
Brilliant Classics 95463

Geraldine Mucha (1917-2012)
Concerto pour piano (1960) III. Allegro
Patricia Goodson, piano, Orchestre Philharmonique de Hradec Králové, direction Andreas Weiser
Arcodiva UP0192