Portrait de Franz Joseph Haydn (Rohrau, 1732-Vienna, 1809). Paris, Bibliothèque Nationale De France.
Portrait de Franz Joseph Haydn (Rohrau, 1732-Vienna, 1809). Paris, Bibliothèque Nationale De France.
Portrait de Franz Joseph Haydn (Rohrau, 1732-Vienna, 1809). Paris, Bibliothèque Nationale De France. ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Portrait de Franz Joseph Haydn (Rohrau, 1732-Vienna, 1809). Paris, Bibliothèque Nationale De France. ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Portrait de Franz Joseph Haydn (Rohrau, 1732-Vienna, 1809). Paris, Bibliothèque Nationale De France. ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Publicité
Résumé

Dans cet épisode de Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond revient sur l'histoire des symphonies Parisiennes de Joseph Haydn (1732-1809), un des compositeurs les plus en vogue de son époque.

En savoir plus

Un succès inouï

C'est une chose difficile à imaginer aujourd'hui, mais dans les années 1780 en Europe, Haydn devient culte, culte au sens où on l'emploie de nos jours pour parler d'une œuvre très très célèbre, par exemple d'un film que tout le monde connaît, et dont tout le monde pourra sinon citer de larges extraits, du moins reconnaître quelques phrases… cultes ! Dans les années 1780, Haydn atteint tout à fait ce genre de célébrité, et si tout le monde ne connaît pas sa musique, sa réputation est elle immense… Il n'a pourtant rien fait pour devenir le compositeur culte de son époque dans le sens où il n'a rien fait en dehors de composer sa musique, et de la proposer aux éditeurs. Mais voilà, Haydn a une chance folle : il arrive à sa grande maturité de compositeur pile au moment où le siècle des Lumières atteint son apogée. Le style de Haydn, celui de la nouvelle symphonie (qu'on dit aujourd'hui "classique"), est en train de devenir un style universel, dans lequel se rejoignent toutes les attentes : de divertissement populaire et de plaisirs esthétiques plus spirituels. Dans les années 1780 en Europe, on s'arrache le compositeur. Les Anglais essaient à tout prix de le faire venir, tandis que les Français, eux, préfèrent lui commander des symphonies : à la fin de 1784 ou au début de 1785, Haydn reçoit une commande émanant de l'un des meilleurs orchestres parisiens, le Concert de la Loge Olympique. Il s'agit de composer six symphonies payées chacune 25 louis d'or...

Retrouvez l'archive de la partition manuscrite de Haydn ici.

Publicité

Et suivez toute l'actualité de l'émission sur sa page Facebook 

À lire aussi : Haydn à Londres en 1791 (1/5)

Programmation musicale

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en sol mineur Hob.I:83 "La Poule" (1785) I. Allegro spiritoso Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP157D

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en ré majeur Hob.I:86 "La Capricieuse" (1785) II. Capriccio. Largo Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP245D

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en ré majeur Hob.I:86 "La Capricieuse" (1785) IV. Finale Allegro con spirito Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP245D

Joseph Haydn (1732-1809)
Stabat Mater Hob XX bis III. Quis est homo qui non fleret Ensemble Aedes, Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP245D

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en la majeur Hob.I:87 "L'Impatiente" (1785) IV. Finale Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP210D

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en mi bémol majeur Hob I : 84 (1786) II. Andante Ensemble Aedes, Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP245D

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en si bémol majeur Hob I : 85 "La Reine de France" (1785) II. Romance Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP131

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en ut majeur Hob I : 82 "L'Ours" (1785) III. Menuet Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP186

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en sol mineur Hob.I:83 "La Poule" (1785) III. Menuet Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP157D

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie en sol mineur Hob.I:83 "La Poule" (1785) IV. Vivace Le Concert de la Loge, direction Julien Chauvin
Aparte AP157D