Photographie de la compositrice Modesta Bor (1926-1998).
Photographie de la compositrice Modesta Bor (1926-1998).
Photographie de la compositrice Modesta Bor (1926-1998). - DP
Photographie de la compositrice Modesta Bor (1926-1998). - DP
Photographie de la compositrice Modesta Bor (1926-1998). - DP
Publicité
Résumé

Dans cet épisode de Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond revient sur le parcours de la compositrice vénézuélienne Modesta Bor.

En savoir plus

Une enfance bercée par la musique

Au Venezuela, se trouve une longue côte d'environ mille kilomètres qui regarde vers le Nord. A l'Est de cette côte, une grande île, la Marguerite, toute petite sœur près du continent, de la Martinique et de la Dominique. C'est sur cette île, dans la petite ville de Juangriego, qu'est née Modesta Bor, en juin 1926. Cette île a une tradition musicale populaire particulièrement riche. Il y a de nombreuses fêtes de pêcheurs, les défilés de Saint Jean l'Evangéliste, les processions de la Semaine Sainte, toutes occasions de musique et de danses très suivies par les habitants. Le père de Modesta joue de la guitare et du cuatro, un de ses oncles joue de la mandoline, un autre est violoniste, il fera partie du premier orchestre symphonique vénézuélien. Tous participent aux fêtes, ils donnent des sérénades dans les rues de Juangriego. Quant à Modesta, elle joue très tôt de l'orgue à l'église. Elle a donc dès son enfance accès à plusieurs sortes de musiques, populaires ou savantes, avant même ses premières leçons officielles…

Prolongez l'émission en écoutant  Gustavo Dudamel dirigeant le choeur de la Radio Bavaroise sur "Aqui ti amo"  à partir de 2'38 en cliquant ici.

Publicité

Et suivez toute l'actualité de l'émission sur sa page Facebook !

À lire aussi : Grazyna Bacewicz, composer avec son époque

Programmation musicale

Modesta Bor (1926-1998)
Juangriego (1954)
Clara Rodriguez, piano
Nimbus NI 6122

Amable Espina
Brisas del Zulia (vals)
Fredy Reyna, cuatro
World Network 28.299

Juan Bautista Plaza (1898-1965)
Sonata antigua (1937)
Nirse Gonzalez, guitare
Naxos 8573631

Vicente Emilio Sojo (1887-1974)
Guasa  
Alirio Diaz, guitare
IDIS 6661

Modesta Bor (1926-1998)
Cancion para dormir un negrito (1965) Poème de Emilio Ballagas
Marina Tafur, soprano, Nigel Foster, piano
Lorelt Records  LNT112

Modesta Bor (1926-1998)
Coplas de Cuna Poème de Emma Pérez
Choeur National Simon Bolivar, direction Lourdes Sánchez (en concert le 9 février 2014)

Modesta Bor (1926-1998)
Cuatro Fugas para piano (1974) I. a 2 voces. Allegro giusto  
Clara Rodriguez, piano
Nimbus NI 6122

Modesta Bor (1926-1998)
Balada de la luna, luna (1954)  
Cantoria de Mérida, direction Jose Geraldo Arrieche
Disque Cantologia

Modesta Bor (1926-1998)
Acuarelas pour Orchestre à cordes (1986) III. Trama Florilegium
Musicum Vienna, direction Vladimir Prado
Ton 4 Records

Modesta Bor (1926-1998)
Sarcasmos par piano (1980) V. Allegro. Marcato
Vladimir Prado, piano
Ton 4 Records

Modesta Bor (1926-1998)
Aquí te amo (1993) Poème de Pablo Neruda
Choeur National Simon Bolivar, direction Lourdes Sánchez (en concert le 9 février 2014)

Modesta Bor (1926-1998)
Juangriego (1954)
Clara Rodriguez, piano
Nimbus NI 6122

Références

L'équipe

Anne-Charlotte Remond
Anne-Charlotte Remond
Elise Kravets
Collaboration
Philippe Petit
Réalisation