Aurelien Bory
Aurelien Bory - Aglae Bory
Aurelien Bory - Aglae Bory
Aurelien Bory - Aglae Bory
Publicité

Le scénographe Aurélien Bory aime explorer les possibilités physiques de la scène, jouer avec la matière et la gravitation. Guitariste à ses heures, amoureux des voix de Matthias Goerne et Marianne Crebassa, ses maîtres à penser s’appellent JS Bach, Steve Reich, Bob Wilson et Romeo Castellucci…

Lecture

Dès l’enfance les hommes ont, inscrites dans leur nature, à la fois une tendance à représenter – et l’homme se différencie des autres animaux parce qu’il est particulièrement enclin à représenter et qu’il a recours à la représentation dans ses premiers apprentissages – et une tendance à trouver du plaisir aux représentations.
Aristote (384-322 avant J.C.) dans Petit traité de scénographie de Marcel Freydefont (éd. Joca Seria)

Programmation musicale

Jean-Sébastien Bach : Suite pour violoncelle n°2 en ré min BWV 1008 : 6. Gigue    
Yo-yo Ma, violoncelle
[Sony Classical 19075854652]

Publicité

"Bach m'intéresse car il sait ajouter des contraintes et il y a, en plus, un intérêt géométrique à écouter Bach.
Quand il y a une contrainte sur le plateau qui produit de l'inattendu, alors là, ça m'intéresse beaucoup !
 ". - Aurélien Bory

Leo Brouwer : 20 études simples : 1er cahier : Etude simple n°1   
Ricardo Cobo, guitare
[Naxos 8.553630]

Domenico Scarlatti : Sonate en ré mineur K 32 L 423 - arrangement pour guitare
Roberto Aussel, guitare
[Aeon AECD0528]

Philip Glass : Einstein on the beach : Knee play 1 (Acte I)   
Ensemble Philip Glass dirigé par Michael Riesman
[Nonesuch 79323-2]

"Ma mère chantait le Winterreise de Schubert.
A la maison il y avait toujours de la musique. Ça a été formateur pour moi et quand il y a de la musique dans une maison ça habille l'espace et le temps." -
Aurélie Bory

Franz Schubert : Winterreise opus 89 D 911 : 1. Gute Nacht   
Matthias Goerne, baryton
Alfred Brendel, piano
[Decca 467092-2]

Antoine Boësset : Je meurs sans mourir   
Claire Lefilliâtre, soprano
Le poème harmonique dirigé par Vincent Dumestre
[Alpha 331]

"Travailler avec Marianne Crebassa pour Orphée et Eurydice a été extraordinaire, avec cette tessiture entre le masculin et le féminin... C'est très troublant... Marianne donne tout par sa voix, tout est réel et sur l'instant." - Aurélien Bory

Christoph Willibald Gluck : Orphée et Eurydice   
- Danse des furies et Danse des ombres heureuses
- J’ai perdu mon Eurydice

Marianne Crebassa, soprano
Ensemble Pygmalion dirigé par Raphël Pichon
Enregistrement à l'Opéra-Comique

Steve Reich : piano Phase - pour 2 pianos
Vanessa Wagner et Wilhem Latchoumia, piano
[La Dolce Volta LDV87]

Jean-Sébastien Bach : L'art de la fugue BWV 1080 : Contrepoint n°1, Contrepoint n°4, Contrepoint n°8   
Glenn Goul, piano / orgue
[CBS MPK 44841]

Gustav Mahler : Symphonie n°2 Résurrection  
Orchestre de Paris dirigé par Esa-Pekka Salonen
Festival d'Aix-en-Provence

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Heinrich Schütz : Ich beschwöre euch ihr Töchter zu Jerusalem SWV 339 - pour ensemble vocal et instrumental
Les cris de Paris dirigés par Geoffroy Jourdain
[Hamonia Mundi HMM905346]

"Dans cette métamorphe de Schütz, il y a une sorte de vertige, d'intranquillité, qui correspond bien à la fuite de Dafne, cette nymphe qui n'a pas été laissée tranquille. Il fallait donc une métamorphose de la musique de Schutz et de l'espace avec l'interprétation des Cris de Paris." - Aurélien Bory

Actualité d'Aurélien Bory

.
.
- .

Dafné : Madrigal-opéra d’après Heinrich Schütz
Du 29 septembre au 05 octobre 2022, au Théâtre de l'Athénée.
Une production Les Cris de Paris, direction Geoffroy Jourdain | Compagnie 111

L'équipe

Bannière Musique émoi 2022-2023
Bannière Musique émoi 2022-2023
Priscille Lafitte
Production
Claire Lagarde
Réalisation
Nelly Portal
Collaboration