Archie Shepp & Jason Moran
Archie Shepp & Jason Moran
Archie Shepp & Jason Moran - Accra Shepp
Archie Shepp & Jason Moran - Accra Shepp
Archie Shepp & Jason Moran - Accra Shepp
Publicité
Résumé

Archie Shepp & Jason Moran : il y a des rencontres qui révèlent comme un fil de trame dans l’histoire de la musique. Des résonances jusqu’ici presque imperceptibles, qui soudain s’entendent clairement.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Archie Shepp & Jason Moran à la Une

Dans cette musique, on peut entendre comment, lorsque deux âmes profondément liées se rencontrent, le message que contient la musique est éclairé et amplifié, comment sa puissance est augmentée de façon exponentielle. Écoutez ce qu’ils se disent l’un à l’autre, et ce que leur musique a à nous dire.

Jazz au Trésor : Jazz au Trésor : John Coltrane - Coltrane Jazz

Jazz Trotter : Jazz Trotter : Eyolf Dale - Being

Jazz Bonus : Jazz Bonus : Robert Glasper R+R=NOW - Live

"Let My People Go"
"Let My People Go"

On se souvient, c’était il y a peu, de Jason Moran  au  côté  de  Charles  Lloyd,  en  quartet,  ou  dans  un  bouleversant  duo.  Charles Lloyd  et  Archie Shepp,  peut-être  les  plus  dissemblables  et  les  plus  complémentaires  des  quatre  grands héritiers directs de John Coltrane au saxophone − avec Wayne Shorter et Pharoah Sanders − se trouvent ainsi rapprochés par le grand art du pianiste, toujours à l’écoute, toujours inventif. Note après note, celui qui s’est révélé ces vingt dernières années comme l’un des musiciens essentiels  − et l’un des plus originaux − du jazz contemporain, pose à ses aînés  des  questions  profondes,  mettant  en  évidence  leurs places singulières et essentielles dans l’histoire des musiques afro-américaines.

Publicité

À lire aussi : Jazz Culture : Archie Shepp interviewé par son fils

Pour Archie Shepp, ce duo avec un pianiste s’inscrit dans une longue et brillante série (Abdullah Ibrahim, Siegfried Kessler, Joachim Kühn...). Mais on pense  surtout aux albums  avec  Mal  Waldron  d’une  part,  puissante et  irrésistible  évocation  de  Billie  Holiday,  et  avec  Horace  Parlan  de  l’autre  (“Going  Home”, chef  d’œuvre  absolu  empreint  lui  aussi  de  negro  spirituals et “Trouble in Mind” autour du blues).  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ce que dit Ashley Khan de “Let My People Go” :

«  Il  vient  un  temps  où  la  musique  s’exprime  directement  depuis l’âme, sans obstacle, sans filtre, sans masque. Un temps  où  tous  les  modes  d’expression  d’une  personne,  sa  manière  de  jouer,  de  chanter,  sa  façon  de  marcher  et  de  parler  et  même  de  porter  son  chapeau,  sont  sur  la même longueur d’onde. La musique alors ne raconte plus seulement celui qui la joue, mais parle de nous tous. Message,  musique  et  identité  sont  tissés  ensemble. Quatre mains, deux instruments, une déclaration commune : Shepp a trouvé un moyen d’exceller constamment dans cet espace, dans la prise de parole comme dans l’écoute. Ce qui  importe  avant  tout  ici  c’est  l’intensité  de  l’interaction  entre les deux voix, comment le dialogue se déploie. Et dans toutes ces rencontres, Shepp a su le magnifier : développant ces conversations avec juste ce qu’il faut de force et de liberté. 

À lire aussi : Jazz Culture : Archie Shepp, de blues et de fureur

Ni  Archie  Shepp  ni  Jason  Moran  ne  sont  âgés.  Ils  ne sont  pas  jeunes  non  plus  –  si  ce  n’est  en  esprit  et  par  la joie. Moran est le dernier arrivé des deux, et ce n’est pas un nouveau venu. Ils portent dans leur jeu tout aussi bien l’âge et l’expérience que l’éternelle  jeunesse des chansons et des formes qui définissent cette tradition que nous appelons « jazz ». L’amour  et  la  fierté,  ainsi  qu’un  sens  permanent  de la  transmission  d’un  message,  défiant  les  années  et les  catégories  :  voici  l’essence  de  ces  performances  communes.  Un  vieux  proverbe  afro-américain  dit  «  L’esprit ne descendra pas sans une chanson » : Let  My  People Go est un exemple suprême de cette idée. »
(extrait du communiqué de presse)

À réécouter : Jason Moran et la bonhommie de Fats Waller

Références

Programmation musicale

  • 18h08
    Isfahan
    Isfahan
    Archie Shepp & Jason Moran
    Isfahan

    Interprètes Archie Shepp, Jason Moran

    Album Let My People Go (2021)
    Label Archieball (537309)
  • 18h15
    Go Down Moses
    Go Down Moses
    Archie Shepp & Jason Moran
    Go Down Moses

    Interprètes Traditionnel., Archie Shepp (saxophone ténor), Jason Moran (piano)

    Album Let My People Go (2021)
    Label Archieball (537309)
  • 18h23
    There is a balm in gilead
    There is a balm in gilead
    Archie Shepp
    There is a balm in gilead

    Interprètes Jeanne Lee, Lester Bowie, Dave Burrell, Malachi Favors

    Album Blasé and Yasmina revisited (2021)
    Label EZZ-THETICS
  • 18h30
    Changes
    Changes
    Faton Cahen & Yochk'o Seffer
    Changes

    Interprètes Faton Cahen., Yochk'O Seffer (saxophone soprano), Faton Cahen (piano)

    Album Ethnic Duo, Tarass Boulba (2020)
    Label acel (ACL022)
  • 18h36
    Harmonique
    Harmonique
    John Coltrane
    Harmonique

    Interprètes John Coltrane., John Coltrane (saxophone ténor), Wynton Kelly (piano), Paul Chambers (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie)

    Album Coltrane Jazz (1960)
    Label Atlantic (7567-81344-2)
  • 18h42
    Ace
    Ace
    Eyolf Dale
    Ace

    Interprètes Eyolf Dale., Eyolf Dale (piano), Per Zanussi (contrebasse), Audun Kleive (batterie)

    Album Being (2021)
    Label EDITION RECORDS
  • 18h49
    Respond
    Respond
    Robert Glasper, R+R=NOW
    Respond

    Interprètes Derrick Hodge., Justin Tyson., Christian Scott., Taylor McFerrin., Robert Glasper (claviers), Christian Scott aTunde Adjuah (trompette), Terrace Martin (synthétiseur), Taylor McFerrin (synthétiseur), Derrick Hodge (basse), Justin Tyson (batterie)

    Album R+R = Now live (2021)
    Label Blue Note
  • 18h55
    Ain't misbehavin' (bonus track)
    Ain't misbehavin' (bonus track)
    Archie Shepp & Jason Moran
    Ain't misbehavin' (bonus track)

    Interprètes Archie Shepp, Jason Moran

    Album Let My People Go (2021)
    Label Archieball (537309)

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation