Barney Wilen
Barney Wilen
Barney Wilen ©Getty - Christian Ducasse
Barney Wilen ©Getty - Christian Ducasse
Barney Wilen ©Getty - Christian Ducasse
Publicité
Résumé

Événement : un inédit de Barney Wilen, en club à Tokyo en 1991. Le saxophoniste français, qui avait fait son come-back quelques années plus tôt y était adulé. À juste raison : ce double album en quartet est un rêve éveillé, intense et fragile. Un partenariat France Musique.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Barney Wilen à la Une - un partenariat France Musique
  • 10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Lorsque nous avons joué au Keystone Korner en 1991 (...), je me souviens de la foule des fans de jazz japonais faisant la queue pour lui demander de signer des autographes sur ses disques originaux et d’écouter nos concerts avec un respect presque religieux.” Olivier Hutman

Jazz Culture : Jazz Culture : Inédit : les premières images de Miles Davis à la télé | Archive INA

Jazz au Trésor : Jazz au Trésor : Perez Prado - Concierto para bongo

Jazz Agenda : Jazz Agenda (semaine du 02 au 08 septembre 2019)

Jazz Trotter : Jazz Trotter : Molly Johnson - Meaning to Tell Ya

Live in Tokyo 1991
Live in Tokyo 1991

Ce magnifique concert a été enregistré sur le DAT de mon père, qu’il venait d’acquérir. Grâce à sa clairvoyance et à sa passion pour la technologie, nous pouvons désormais profiter de ces moments passés il y a près de 30 ans au Keystone Korner de Tokyo. “ Patrick Wilen

Publicité

À réécouter : Sortie CD : Barney Wilen Quartet - Live in Tokyo '91

“T_out comme Django Reinhardt ou Martial Solal, Barney était un musicien autodidacte : il avait un profond amour pour la musique qui ne lui avait pas été transmis ni imposé. Il avait appris en jouant avec la radio américaine, qu’il écoutait chez son père. Il aimait le chant et jouait comme un chanteur en s’accrochant à la mélodie. Sa musique était légère et fragile, toujours en interaction avec les musiciens qui l’accompagnent. Son maintien aristocratique, son humour sarcastique, sa fidélité en amitié en faisait une personne attachante. Son éclectisme, sa sensibilité, son admiration pour les peintres et les chanteurs, son goût pour les voyages et l’aventure, ont fait de sa vie une oeuvre d’art_. “ Gilles Naturel

À lire aussi : Jazz Culture : Barney et la Note Bleue

Bernard-Jean Wilen, né à Nice dans une famille juive franco-américaine réfugiée aux USA pendant la guerre, a été l’un des premiers à prouver qu’au plus haut niveau, le jazz ne restait plus l’apanage des Américains. En 1954, à 18 ans, il entre en studio avec le producteur Henri Renaud. La même année, le gamin à l’allure de premier de la classe bluffe le saxophoniste Allen Eager.  Le londonien Leonard Feather, éminence critique du jazz, discerne en lui un prodige. Confirmation en 1957 : Barney tient se place à côté de Miles Davis. Consécration suprême, l’Académie du Jazz lui décerne le Prix Django Reinhardt. Il a vingt ans. La publication de la BD La Note Bleue, de Loustal et Paringaux, au milieu des années 80, tire le surdoué de l’oubli et lui insufflera, singulièrement, une nouvelle identité.
Bruno Pfeiffer (extrait des notes de pochette)

Références

Programmation musicale

18h07
Mon blouson (c'est ma maison)
Mon blouson (c'est ma maison)
Barney Wilen
Mon blouson (c'est ma maison)

Interprètes Marie Möör., Barney Wilen (saxophone ténor), Olivier Hutman (piano), Gilles Naturel (contrebasse), Peter Gritz (batterie)

Album Live in Tokyo '91 (2019)
Label Elemental Music (5990434)
18h18
No Problem (From Les liaisons dangereuses)
No Problem (From Les liaisons dangereuses)
Barney Wilen
No Problem (From Les liaisons dangereuses)

Interprètes Duke Jordan., Barney Wilen (saxophone), Olivier Hutman (piano), Gilles Naturel (contrebasse), Peter Gritz (batterie)

Album Live in Tokyo '91 (2019)
Label Elemental Music (5990434)
18h28
Goodbye
Goodbye
Barney Wilen
Goodbye

Interprètes Gordon Jenkins., Barney Wilen (saxophone), Peter Gritz (batterie), Olivier Hutman (piano), Gilles Naturel (contrebasse)

Album Live in Tokyo '91 (2019)
Label Elemental Music (5990434)
18h37
A go go
A go go
Perez Prado
A go go

Interprètes Perez Prado., Perez Prado & son orchestre

Album Concierto para bongo
Label Sono (CDW 61005)
18h39
It rains love
It rains love
Lee Fields & The Expressions
It rains love
Album It rains love (2019)
Label BIG CROWN RECORDS / DIFFER- ANT
18h43
Helen's Song
Helen's Song
Plume
Helen's Song

Interprètes Twoo Plumes, Plume (saxophone alto), Leonardo Montana (piano), Géraud Portal (contrebasse), Antoine Paganotti (batterie)

Album Escaping the Dark Side (2018)
Label Jazz&People (JPCD819003)
18h48
Forelsket i København
Forelsket i København
Scott Hamilton Quartet
Forelsket i København

Interprètes Scott Hamilton, Jan Lundgren, Hans Backenroth, Kristian Leth

Album Danish ballads & more (2019)
Label STUNT RECORDS
18h53
Boogie Street
Boogie Street
Molly Johnson
Boogie Street

Interprètes Leonard Cohen., Molly Johnson (voix), Bob Sheppard (saxophone ténor), Davide Direnzo (batterie, percussions), Justin Abedin (guitare), Robi Botos (wurlitzer, Fender Rhodes, nord, piano), Dan Lutz (basse), Pete Kuzma (orgue Hammond B3)

Album Meaning to tell ya (2018)
Label BELLE PRODUCTIONS

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation