Charles Lloyd OCean Trio - Dorothy Darr
Charles Lloyd OCean Trio - Dorothy Darr
Charles Lloyd OCean Trio - Dorothy Darr
Publicité
Résumé

Le grand saxophoniste américain Charles Lloyd, né à Memphis il y a 84 ans et qui a joué avec Chico Hamilton, Cannonball Adderley, Keith Jarrett, les Beach Boys et Michel Petrucciani, présente “Trio of Trios”, une trilogie d’albums enregistrés en concert avec trois trios différents.

En savoir plus
  • Charles Lloyd à la Une
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert d'Antoine Berjeaut vendredi 23 septembre à 20h45 au Comptoir à Fontenay-Sous-Bois (94). Cliquez sur "contacter l'émission" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
.
.

Ces trois concerts, enregistrés entre 2018 et 2020, constituent une expérience collective d’une grande richesse et d’une grande sensibilité, qui permet à Charles Lloyd et à ses auditeurs de tirer le fil d’une carrière à nulle autre pareille, de vivre dans le présent et de se projeter dans le futur.

  • Trios : Chapel” (avec Bill Frisell et Thomas Morgan) | déjà disponible
  • Trios : Ocean ” (avec Anthony Wilson et Gerald Clayton) | sortie le 23 septembre
  • Trios : Sacred Thread ” (avec Julian Lage et Zakir Hussain) | sortie le 18 novembre

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Charles Lloyd est un esprit libre, un immense musicien et un visionnaire. Depuis plus de soixante ans, ce mythique saxophoniste et flûtiste (il joue aussi du taragot) a une influence considérable sur le monde du jazz. Aujourd’hui âgé de 84 ans, il est toujours en pleine maîtrise de ses moyens et plus prolifique que jamais.

Publicité

Très jeune, Charles Lloyd a compris que placer le solo improvisé dans des contextes originaux peut apporter une plus grande liberté d'expression et stimuler la créativité. Et s’il a enregistré de nombreux classiques du jazz en s’associant au trio piano-contrebasse-batterie – le dernier en date, “Passin’ Thru”, est sorti en 2017 – il a toujours cherché d’autres moyens de sublimer ses improvisations. Cela a donné un contrepoint fascinant à son travail en quartet – de ses débuts à Memphis, accompagné par Al Vescovo à la pedal steel guitar à la période pendant laquelle il officiait en tant que directeur musical du quintet de Chico Hamilton en passant par l’enregistrement d’un album en duo avec le batteur Billy Higgins…

54 min

En tant qu’explorateur de sons, la créativité de Charles Lloyd repousse encore les limites sur son nouveau projet, composé de trois albums présentant trois trios distincts. Sur le premier, “Trios : Chapel”, Charles Lloyd est accompagné par le guitariste Bill Frisell et le bassiste Thomas Morgan ; sur le deuxième, “Trios : Ocean”, par Anthony Wilson à la guitare et Gerald Clayton au piano et sur le troisième, “Trios : Sacred Thread”, par le guitariste Julian Lage et le percussionniste Zakir Hussain.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il va de soi, s’agissant d’un musicien aussi libre et aventureux que Lloyd, que chacune de ces configurations s’inscrit dans un contexte musical différent. En juin dernier, le cycle s’ouvrait avec “Trios : Chapel”, en compagnie du guitariste Bill Frisell et du bassiste Thomas Morgan, baptisé ainsi suite à un concert inaugural dans la chapelle de Coates, à San Antonio, au Texas, en décembre 2018.

“Trios : Ocean” a été enregistré dans l’enceinte du Lobero Theater, à Santa Barbara, en Californie, où vit Charles Lloyd. Il a été retransmis en direct le 9 septembre 2020 pendant la première année de la pandémie mondiale, sans public. Charles Lloyd est rejoint par le guitariste Anthony Wilson et le pianiste Gerald Clayton, tous deux fils de célèbres musiciens (respectivement le trompettiste, compositeur et arrangeur Gerald Wilson - dans le big band duquel Lloyd a joué quand il a quitté Memphis pour étudier en Californie - et le bassiste de la West Coast John Clayton).

La performance commence avec une composition originale de Charles Lloyd, Lonely One : le saxophone fait son apparition comme une brise légère pour installer l’atmosphère, la tonalité et le tempo et Gerald Clayton et Anthony Wilson se fondent dans le paysage créé par le leader. L’ambiance est méditative et pourtant mystérieuse, elle évoque le temps perdu - l’ombre portée par la pandémie est imposante - mais il y a quelque chose de plus. Nous sommes tous de quelque part et la quête de l’artiste est d’explorer ce lieu d’origine, comment il forme la personne que l’on est et ce que la créativité peut faire pour le temps présent. Les sentiments et les ambiances sont au cœur de cet album ; l’introduction de Hagar of the Inuits feinte et aguiche jusqu’au groove infusé de blues porté par le solo de guitare de Anthony Wilson. Le blues a toujours été central dans le vocabulaire musical de Charles Lloyd - son influence, qui se fait ici ressentir sur Jaramillo Blues, qui est dédié à l’artiste peintre Virginia Jaramillo et son mari, le sculpteur Daniel Johnson, remonte aux jeunes années de Lloyd, quand il joue avec des maîtres du genre tels que Howlin’ Wolf, Bobby ‘Blue’ Bland et B.B. King. C’est un blues optimiste auquel se livre ici le trio – les accords brillants de Gerald Clayton introduisent la flûte de Charles Lloyd, qui définit l’ambiance et le ton de la performance…

1h 00

Depuis son retour acclamé par la critique sur scène et en studio, dans les années 1980, le jeu de Charles Lloyd a graduellement et indubitablement gagné en spiritualité. Ni prétentieux ni sur-intellectualisé, cet aspect de la musique de Charles Lloyd honore la tradition des grands maître du jazz qui ont façonné ce qu’il appelle “notre forme d’art indigène”, citant nommément “Sidney Bechet, Louis Armstrong, Duke Ellington, Prez, Lady Day et Bird, et les modernes : Tatum, Trane, Sonny, Ornette, Monk, Miles”, qui ont illuminé son chemin.

54 min

Cette tradition, transmise et perpétrée au fil des décennies, valorise la spontanéité de l'expression, la chaleur et le sens, ainsi que la capacité à communiquer, que Charles Lloyd a apprise à l'adolescence auprès des grands maîtres du blues. “Ça vient de mes racines, de mon expérience auprès de ces gars du blues, Bobby ‘Blue’ Band, Roscoe Gordon, Howlin’ Wolf, B.B. King, Johnny Ace… beaucoup de musiciens savent jouer mais leur musique ne quitte jamais le pupitre, ces gars atteignaient le fond de la salle à chaque fois. C’était une grande leçon pour moi”, dit-il.

54 min

A propos de ces trois enregistrements, Charles Lloyd commente : “On entre dans l'espace de l'immédiat, c'est très enivrant, on en veut toujours plus. Dans cette recherche du son, notre individualité se confond avec l'universalité et d'une manière ou d'une autre nous nous rencontrons. Cette immédiateté est si puissante, elle rend le monde, tel que nous le connaissons, un peu pâle, ce n'est pas si facile de revenir au relatif quand on a été dans l'absolu.” Quand il se souvient de la mission Apollo 12, Alan Bean, qui a marché sur la lune, déclare : “cela ne nous change pas, ça révèle qui nous sommes”. On peut sans aucun doute faire une analogie avec ce que l’improvisation provoque et la façon dont le jazz incite les auditeurs à trouver une vérité émotionnelle en eux et à se trouver eux-même. C’est ce que Charles Lloyd accomplit.
(extrait du communiqué de presse)

55 min
Références

Programmation musicale

  • 18h06
    Kuan Yin
    Kuan Yin
    Charles Lloyd
    Kuan Yin

    Charles Lloyd. (Compositeur), Charles Lloyd (saxophone ténor), Gerald Clayton (piano), Anthony Wilson (guitare)

    Album Trios : Ocean (2022)
    Label Blue Note
  • 18h17
    Jitterbug Waltz
    Jitterbug Waltz
    Stephen Riley
    Jitterbug Waltz

    Fats Waller. (Compositeur), Stephen Riley (saxophone ténor), Brian Charette (orgue Hammond B3), Billy Drummond (batterie)

    Album My Romance (2022)
    Label SteepleChase (SCCD31932)
  • 18h27
    And Now, the Queen
    And Now, the Queen
    Steve Cardenas, Ben Allison, Ted Nash
    And Now, the Queen

    Carla Bley. (Compositeur), Steve Cardenas (guitare électrique), Ted Nash (clarinette), Ben Allison (contrebasse)

    Album Healing Power (2022)
    Label Sunnyside
  • 18h32
    Rica Pulpa
    Rica Pulpa
    Ahmad Jamal's Three Strings
    Rica Pulpa

    Eliseo Grenet. (Compositeur), Ahmad Jamal (piano), Israel Crosby (contrebasse, percussions), Ray Crawford (guitare électrique)

    Album The Complete Okeh, Parrot & Epic Sessions 1951-1955 (2022)
    Label Fresh Sound (FSRCD1118)
  • 18h36
    Solar Hit
    Solar Hit
    Antoine Berjeaut
    Solar Hit

    Enzo Carnie, Csaba Palotai, Gauthier Toux, Arnaud Dolmen, Antoine Berjeau

    Album Chromesthesia (2022)
    Label MENACE
  • 18h40
    Bérénice
    Bérénice
    Camille Thouvenot Metta Trio
    Bérénice

    Camille Thouvenot. (Compositeur), Camille Thouvenot (piano), Christophe Lincontang (contrebasse), Andy Barron (batterie)

    Album Crésistance (2020)
    Label Jinrikisha Production (JIN004)
  • 18h47
    Ramblin' Man
    Ramblin' Man
    Dr. John
    Ramblin' Man

    Hank Williams. (Compositeur), Dr. John (voix, piano), Shane Theriot (guitare, électrique, guitare acoustique, lap steel guitars, percussions), Will Lee (basse électrique), Carlo Nuccio (batterie, percussions)

    Album Things happen that way (2022)
    Label ROUNDER
  • 18h51
    Listen to the Growl
    Listen to the Growl
    Barbara Wiernik
    Listen to the Growl

    Barbara Wiernik. (Compositeur), Barbara Wiernik (voix), Hélène Duret (clarinette basse), Sigrid Vandenbogaerde (violoncelle)

    Album Ellipse (2022)
    Label Spinach Pie (SPR104)
  • 18h56
    Ta confiance
    Ta confiance
    Kham Meslien
    Ta confiance
    Album Fantômes... Futurs (2022)
    Label HEAVENLY SWEETNESS

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Antoine Courtin
Coordination