France Musique
France Musique
Publicité
Résumé

En avant-première « A Love Supreme » de Lionel Belmondo et Christophe Dal Sasso qui paraît mardi 22 avril chez Jazz & People / Harmonia Mundi.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

Lionel Belmondo et Christophe Dal Sasso à la Une
Jazz au Trésor : Monica Zetterlund - The Lost Tapes
Jazz Agenda : semaine du 21 au 27 avril 2014
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

1964 - 2014 : un demi-siècle après sa création, Christophe Dal Sasso et Lionel Belmondo revisitent le chef-d'œuvre mystique de John Coltrane en big band !
Pour les musiciens de jazz, "A Love Supreme" est un texte fondateur. Une de ces œuvres qui changent un destin, une de ces pièces qui bouleversent une esthétique. En orchestrant cette suite pour big band, et en confiant à ses compagnons de musique, les frères Belmondo, Lionel et Stéphane, la mission de la faire résonner à sa juste mesure, l'arrangeur et compositeur Christophe Dal Sasso n’a pas fait acte de sacrilège. Au contraire.

Publicité

Respectant l’architecture de l’œuvre et ses quatre mouvements, son arrangement est fidèle à l’esprit fervent de la musique de John Coltrane qui brasse – dans une ode en filigrane de laquelle peut se lire l’odyssée du peuple noir américain – les réminiscences de l’Afrique, le lamento du blues, le **cri du jazz ** et la vibration du gospel. Le passage à l’échelle d’un big band ne fait qu’en magnifier la densité, rappelant que Coltrane lui-même avait voulu explorer, dans Africa/Brass, cette dimension de l’art du jazz pour tenter de renouer avec l’esprit du continent perdu.

Investi par des solistes dont le développement personnel a été intimement marqué par la quête coltranienne, "A Love Supreme" résonne à nouveau, cinquante ans après, comme une œuvre intacte dont la force incantatoire et la charge émotionnelle touchent désormais à l’universel.

Le disque consiste en une version orchestrale de la suite de John Coltrane. L'arrangement des quatre parties de l'œuvre originale est précédée d'une introduction composée par Christophe Dal Sasso à partir d'éléments thématiques de la suite et par la récitation par Allonymous (Julien Lourau "Fire & Forget") du poème écrit par John Coltrane et reproduit dans l'album original paru chez Impulse.

La première de la série des concerts donnés à l'amphithéâtre de la Cité de la Musique à Paris du 28 au 30 mars sera diffusée sur France Musique le 30 avril à 20h dans "Concert du Soir" présenté par Alex Dutilh.

Stéphane Belmondo, Erick Poirier, Laurent Agnès (trompette)
Merrill Jerome Edwards (trombone)
François Christin (cor)
Bastien Stil (tuba)
Dominique Mandin (sax alto)
Lionel Belmondo, Sophie Alour, Guillaume Naturel (sax ténor, clarinette ou flûte)
Laurent Fickelson (piano)
Clovis Nicolas (contrebasse)
Philippe Soirat ou Dre Pallemaerts (batterie)
Christophe Dal Sasso (arrangement, direction)
Allonymous (voix)

Références

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation