Franck Amsallem
Franck Amsallem
Franck Amsallem - Philippe Lévy-Stab
Franck Amsallem - Philippe Lévy-Stab
Franck Amsallem - Philippe Lévy-Stab
Publicité
Résumé

Fort de vingt années de bons et loyaux services à New York où il a joué et enregistré avec les plus grands, Franck Amsallem signe un disque en forme d’adieu à la mégapole américaine. “Gotham Goodbye” affirme que le jazz tel qu’il le conçoit peut se jouer aussi bien ici et maintenant.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Franck Amsallem à la Une

À la manoeuvre pour faire tourner ce quartet de haut vol qui le challenge lui-même, Franck Amsallem rappelle le formidable pianiste qu’il est, combinant de manière personnelle l’influence des grands, de Bud Powell à Keith Jarrett en passant par Thelonious Monk, Herbie Hancock ou Chick Corea. Mordant comme voluptueux dans le toucher, incisif dans l’attaque mais imprévisible dans son phrasé, il transforme chaque solo en coup d’éclat.

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Leyla McCalla vendredi 04 octobre à 20h30 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines (78). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Leyla McCalla samedi 05 octobre à 20h30 à la salle polyvalente de Saint-Gervasy (30) dans le cadre du Nîmes Métropole Jazz Festival. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
Gotham Goodbye
Gotham Goodbye

Parti étudier aux Etats-Unis en 1982, diplômé du Berklee College of Music deux ans plus tard, Franck Amsallem a passé deux décennies comme musicien de jazz professionnel aux Etats-Unis, où il a joué auprès des plus grands, dirigé ses propres groupes et enregistré une série de disques remarqués avec des musiciens de jazz majeurs. Pendant vingt ans, cette ville l’a nourri, inspiré, chamboulé, transporté, parfois épuisé. L’intensité urbaine en phase avec la créativité permanente, la pression d’une cité qui ne dort jamais combinée avec la nécessité de gagner sa vie comme musicien, la concentration du nombre de musiciens et le niveau d’exigence... tout a contribué à façonner son jeu, à définir sa pratique et à inspirer son art. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En 2002, vingt ans jour pour jour après avoir posé le pied sur le sol américain, Franck Amsallem a fait le choix de revenir vivre en France sans pour autant renier tout ce que son expérience new-yorkaise lui avait apporté. Désormais bien ancré dans le paysage parisien, Franck Amsallem reste intimement attaché aux valeurs qu’il a apprises là-bas, et à la manière dont le jazz s’y vit, ancré dans la tradition sans pour autant s’y laisser emprisonner, combinant l’esprit du jeu avec l’énergie collective, la prise de risques dans l’improvisation et l’excellence instrumentale. 

Délaissant les standards après deux albums dans lesquels il explorait ses talents de chanteur, et inspiré par le quartet international de musiciens plus jeunes qui l’accompagnent et revendiquent leur engagement dans cette musique, Franck Amsallem a élaboré un nouveau répertoire de compositions personnelles. Dix morceaux comparables à ceux qui avaient fait sa réputation au début des années 1990, en phase avec les préoccupations formelles qui agitent les improvisateurs du jazz actuel, à Paris comme à New York.

De métriques impaires en rythmes latins revisités, de compositions lyriques en groove funky, de ballades habitées au swing sans ambiguïté, de climats flottants en unissons vertigineux sans oublier un blues décalé, “Gotham Goodbye” déroule une série de pièces qui sont loin d’être de simples prétextes à jouer mais bien des mondes en soi, investis de la personnalité de ceux qui les jouent : Irving Acao au saxophone ténor tour à tour voluptueux et véloce ; Viktor Nyberg, contrebassiste d’une présence à toute épreuve ; enfin Gautier Garrigue et la vivacité de sa batterie.

Où écouter Franck Amsallem

  • A Paris (75) mardi 29 octobre à 21h au Sunside pour la sortie de "Gotham Goodbye"
  • A Annecy (74) mercredi 11 décembre à 20h30 au Jazz Club
  • A Lausanne (Suisse) vendredi 21 février 2020 au Chorus

Franck Amsallem (piano)
Irving Acao (saxophone)
Viktor Nyberg (contrebasse)
Gautier Garrigue (batterie)

Références

Programmation musicale

  • 18h06
    From Five to Five
    From Five to Five
    Franck Amsallem
    From Five to Five

    Franck Amsallem. (Compositeur), Franck Amsallem (piano), Irving Acao (saxophone ténor), Viktor Nyberg (contrebasse), Gautier Garrigue (batterie)

    Album Gotham goodbye (2019)
    Label JAZZ & PEOPLE
  • 18h13
    Baton rouge
    Baton rouge
    Franck Amsallem
    Baton rouge
    Album Gotham goodbye (2019)
    Label JAZZ & PEOPLE
  • 18h18
    Spanish Harlem
    Spanish Harlem
    Kenny Drew & Hank Jones Great Jazz Trio
    Spanish Harlem

    Kenny Drew. (Compositeur), Kenny Drew (piano), Hank Jones (piano), Mads Vinding (contrebasse), Billy Hart (batterie)

    Album New York Stories (1989)
    Label Alfa (ALCR-43)
  • 18h23
    Big Wheel
    Big Wheel
    Thomas Grimmonprez
    Big Wheel

    Thomas Grimmonprez. (Compositeur), Thomas Grimmonprez (batterie), Benjamin Moussay (piano), Manu Codjia (guitare), Jérôme Regard (contrebasse)

    Album Big Wheel (2019)
    Label Out Note (OTN629)
  • 18h29
    Money is King
    Money is King
    Leyla McCalla
    Money is King

    Neville Marcano. (Compositeur), Leyla McCalla (banjo ténor, voix), Free Feral (alto), King James (basse électrique, bouteille de whisky), Ben Polcer (trompette), Daniel Tremblay (guitare), Damas 'Fanfan' Louis (tcha-tcha)

    Album The capitalist blues (2019)
    Label JAZZ VILLAGE / PIAS
  • 18h33
    Papoose
    Papoose
    Howls, Thomas Boffelli
    Papoose

    Thomas Boffelli. (Compositeur), Thomas Boffelli (trompette), Jérôme Girin (saxophone ténor), Matthieu Marthouret (piano), Sylvain Dubrez (contrebasse), Damien Françon (batterie)

    Album Howls (2019)
    Label WESEEMUSIC
  • 18h39
    My Dear Sons
    My Dear Sons
    Grazzia Giu
    My Dear Sons

    Grazzia Giu. (Compositeur), Grazzia Giu (voix), Lionel Melot (piano), Paul Cuttat (contrebasse), Richard Martinez (cajon)

    Album Life Is (2018)
    Label Autoproduction
  • 18h42
    Off the Record
    Off the Record
    Mary Halvorson
    Off the Record

    Mary Halvorson. (Compositeur), Mary Halvorson (guitare), Ambrose Akinmusire (trompette), Michael Formanek (contrebasse), Tomas Fujiwara (batterie)

    Album Code girl (2018)
    Label Firehouse 12 (FH120401027)
  • 18h48
    Mr. TG
    Mr. TG
    Naysing
    Mr. TG

    Damien Argentieri. (Compositeur), Sandrine Conry. (Compositeur), Naysing (voix), Damien Argentieri (piano), Soheil Tabrizi-Zadeh (bugle), Fabricio Nicolas (contrebasse), Lionel Boccara (batterie)

    Album Mr. TG (2019)
    Label Autoproduction
  • 18h53
    Tourmenté
    Tourmenté
    Martial Solal
    Tourmenté

    Martial Solal. (Compositeur), Martial Solal (piano), Roger Guérin (trompette), Luis Fuentes (trombone), André Fournier (cor), Georges Grenu (saxophone alto), Barney Wilen (saxophone ténor), William Boucaya (saxophone baryton), Pierre Michelot (contrebasse), Kenny Clarke (batterie)

    Album Martial Solal and His Orchestra 1956-1962 (2019)
    Label Fresh Sound (FSRCD980)

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation