Frank Woeste
Frank Woeste
Frank Woeste - Philipe Ducap
Frank Woeste - Philipe Ducap
Frank Woeste - Philipe Ducap
Publicité
Résumé

Après “Pocket Rhapsody" en 2016, qui signait ses débuts sur le label ACT, Frank Woeste approfondit l’expérience avec "Pocket Rhapsody II". Cette fois avec des musiciens européens. Sortie vendredi 30 octobre.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Frank Woeste à la Une

"Je suis fortement influencé par la façon particulière dont le jazz a toujours été considéré en France, une musique qui peut se fondre avec d'autres formes - musique du monde, musique française... Il y a une liberté ici de prendre le langage du jazz, pour l'adapter et trouver sa propre voie,” Frank Woeste

Jazz au Trésor : Jazz au Trésor : Lester Young - The President Plays

Jazz Culture : Jazz Culture : Festival Jazz & Images au Balzac

Jazz Trotter : Jazz Trotter : Doxas Brothers - The Circle

Jazz Culture : Jazz Culture : "Black Power, L’avènement de la pop culture noire américaine" de Sophie Rosemont

Jazz Bonus : Jazz Bonus : Edward Simon - 25 Years

« Pocket Rhapsody II »
« Pocket Rhapsody II »

Lorsque l'album "Pocket Rhapsody" de Frank Woeste est sorti début 2016, le pianiste a gagné une place bien méritée sous les feux de la rampe. Il s'agit d'un pianiste qui "ne ressemble à personne d'autre en ce moment" (London Jazz News) avec un "style à la fois puissant, élégant, entraînant et excentrique" (Arte Metropolis). L'album a également permis de renouer avec le public du jazz allemand, car bien que Fank Woeste ait élu domicile à Paris depuis 1999, il est très présent sur la scène française, tant par ses propres projets que par son travail aux côtés de stars telles que Youn Sun Nah et Ibrahim Maalouf - il est en fait né à Hanovre. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Frank Woeste est la preuve vivante de la créativité de ce qui peut arriver quand les cultures se rencontrent. En lui, nous trouvons une base technique de la musique classique allemande coexistant avec une passion pour le jazz américain et avec l'esprit de son pays d'adoption.

À réécouter : L'actualité du jazz : Frank Woeste et Ryan Keberle, Ravel transatlantique

Dans "Pocket Rhapsody II", Il y a toute une corne d'abondance de timbres, une grande gamme d'émotions, les compositions englobent des esthétiques différentes, y compris la pop et le rock, mais toujours avec un sens clair de l'endroit où se situer. L'album réserve une surprise : l'intervention joyeuse d'un chœur d'enfants. "Mon fils Oscar chante dans la chorale de la Maîtrise des Hauts-de-Seine. Je l'emmenais toujours à ses répétitions et j'en profitais pour travailler sur le matériel de "Pocket Rhapsody II" sur mon ordinateur portable. Et en écoutant ma musique avec le chœur en fond sonore, j'ai eu une idée : les voix des enfants pourraient apporter de l'humanité et un équilibre classique, elles seraient le parfait contrepoids aux sons électriques du groupe".

À réécouter : Frank Woeste, l'art de la conversation

Le choix des musiciens de "Pocket Rhapsody II" indique également une nouvelle direction. Alors que le premier album était une affaire américaine avec le guitariste Ben Monder et le batteur Justin Brown, le nouvel épisode comprend maintenant le groupe français de Frank Woeste : la star lyonnaise du trombone Robinson Khoury, le batteur belge Stéphane Galland à la batterie (un des fondateurs de Aka Moon et spécialiste des grooves complexes et des polyrythmies), et le bassiste Julien Herné, que Frank Woeste a appris à connaître quand ils ont travaillé ensemble dans le groupe Living Being de Vincent Peirani. Ce sont les musiciens qui ont également joué dans les tournées de "Pocket Rhapsody". Avec eux, on trouve le trompettiste néerlandais Eric Vloeimans, merveilleusement lyrique : "Nous nous sommes rencontrés dans un festival il y a quelques années et nous avons tout de suite été en empathie, musicalement et personnellement. Alors nous avons beaucoup joué ensemble en duo et je savais qu'il serait idéal pour "Pocket Rhapsody II". Je suis toujours à la recherche de musiciens qui ont leur propre voix et qui soient prêts à jouer ma musique,", dit Frank Woeste. 

À réécouter : L'actualité du jazz : Frank Woeste, dialogues en goguette

"Une rhapsodie", dit Frank Woeste, "est une forme libre qui passe par un large éventail d'émotions". Il y a une immédiateté et une verve très particulières dans "Pocket Rhapsody II", mais elle est aussi magnifiquement assemblée. Frank Woeste a de nouveau réussi à créer ce que l'Irish Times avait discerné dans le premier album : "le son frais et revigorant d'un pianiste qui ose être différent".
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Laaze / A. Dutilh)

À réécouter : Frank Woeste, Vincent Courtois et Ryan Keberle au Triton aux Lilas

Références

Programmation musicale

  • 18h07
    Clara
    Clara
    Frank Woeste
    Clara

    Interprètes Frank Woeste., Frank Woeste (piano), Eric Vloeimans (trompette)

    Album Pocket Rhapsody II (2020)
    Label ACT (9917-2)
  • 18h11
    Parlance
    Parlance
    Frank Woeste
    Parlance

    Interprètes Frank Woeste., Frank Woeste (Fender Rhodes), Robinson Khoury (trombone), Stéphane Galland (batterie), Maîtrise des Hauts-de-Seine, Choltilde Sebert (direction)

    Album Pocket Rhapsody II (2020)
    Label ACT (9917-2)
  • 18h18
    We are the stars
    We are the stars
    Jan Garbarek
    We are the stars
    Album Rites (1998)
    Label ECM
  • 18h25
    Cold Enough to Cross
    Cold Enough to Cross
    Joe Henry
    Cold Enough to Cross

    Interprètes Joseph Lee Henry., Joe Henry (voix), Marc Ribot (guitare), Bobby Malach (saxophone), Ornette Coleman (saxophone alto), Brad Mehldau (piano), Meshell Ndegeocello (basse), David Piltch (contrebasse), Abe Laboriel (batterie), Brian Blade (batterie)

    Album Scar (2001)
    Label Mammoth (0117572 MAM)
  • 18h29
    On the Sunny Side of the Street
    On the Sunny Side of the Street
    Lester Young
    On the Sunny Side of the Street

    Interprètes Dorothy Fields., Jimmy Mac Hugh., Lester Young (saxophone ténor), The Oscar Peterson Trio, Oscar Peterson (piano), Barney Kessel (guitare), Ray Brown (contrebasse), J.C. Heard (batterie)

    Album The President Plays (1959)
    Label Verve (831670-2)
  • 18h35
    Joan's Song
    Joan's Song
    Doxas Brothers
    Joan's Song

    Interprètes Chet Doxas., Chet Doxas (saxophone ténor), Marc Copland (piano), Adrian Vedady (contrebasse), Jim Doxas (batterie)

    Album The Circle (2020)
    Label Justin Time (JTR8624-2)
  • 18h43
    Young, Gifted and Black
    Young, Gifted and Black
    Aretha Franklin
    Young, Gifted and Black

    Interprètes Nina Simone., Aretha Frankin (piano, voix), Billy Preston (orgue), Cornell Dupree (guitare), Chuck Rainey (basse), Ray Lucas (batterie), The Sweet Inspiration (choeur)

    Album Young Gfted And Black (1972)
    Label Atlantic (40 323)
  • 18h48
    Don't Skip out on Me
    Don't Skip out on Me
    Bette Smith
    Don't Skip out on Me

    Interprètes Willy C. Vlautin., Sean E. Oldham., Bette Smithe (voix), Henry Westmoreland (trompette), Bronson Tew (batterie), Matt Patton (guitare basse), Luther Dickinson (guitare), Jimbo Mathus (guitare), Craig Pratt (guitare), Jody Nelson (guitare), Curtis J. Brwer (guitare), John McLeed (guitare), Janison Hollister (corde)

    Album The good, the bad and the bette (2020)
    Label RUF RECORDS
  • 18h52
    Caballo viejo
    Caballo viejo
    Edward Simon
    Caballo viejo

    Interprètes Simon Diaz., Edward Simon (piano), Mark Turner (saxophone ténor), Larry Grenadier (contrebasse), Adam Cruz (batterie)

    Album 25 years (2020)
    Label RIDGEWAY RECORDS

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Max James
Réalisation
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation