Jazz à Vienne "Past & Future"
Jazz à Vienne "Past & Future"
Jazz à Vienne "Past & Future" - Jazz à Vienne
Jazz à Vienne "Past & Future" - Jazz à Vienne
Jazz à Vienne "Past & Future" - Jazz à Vienne
Publicité
Résumé

Fruit d’une collaboration entre Jazz à Vienne et Heavenly Sweetness, ce double album “Past & Future” regroupe des archives exclusives et les talents de demain.

En savoir plus
  • Jazz à Vienne à la Une

C’est aussi dans ce festival [...] que j’ai découvert que l’on pouvait danser toute la nuit sur du jazz. J’ai encore l’image [...] d’un solo de flûte traversière qui avait fait se lever 8 000 personnes comme un seul homme…” - Franck Descollonges, fondateur du label Heavenly Sweetness

__________________________________________________________

Publicité

Le premier CD se compose de 7 extraits de concerts qui ont fait l’histoire de Jazz à Vienne entre 1981 et aujourd’hui : Gilberto Gil (live 1998), Roy Hargrove & The RH Factor (live 2009), Aldo Romano, Louis Sclavis, Henri Texier (live 2000), McCoy Tyner Sextet (live 2005), Lalo Schifrin (live 1999), The Milt Jackson & Hank Jones All Star Quartet (live 1997) et La Banda de Santiago de Cuba (live 2003).

Le second volet ouvre une autre vision du jazz avec 7 titres enregistrés spécialement pour l’occasion par 7 jeunes groupes sélectionnés par le festival : Léon Phal, Ishkero, Gin Tonic Orchestra, Emile Londonien, Arnaud Dolmen, Abraham Réunion, Jasual Cazz.

On n’a pas tous les jours 40 ans. Jazz à Vienne à pourtant décidé de fêter deux fois ses noces (d’émeraude ?) avec le public. Après une édition 2021 amputée, le festival peut enfin accueillir tout le monde et célébrer ce qui s’est passé, là, depuis 1981. “Past & Future”, c’est un concentré d’histoires et d’émotions, des échos qui s’accumulent et résonnent au creux des sillons gravés ici. Écoutez bien, et plutôt deux fois qu’une.

Combien étaient-ils pour les premières éditions qui accueillirent notamment Ella Fitzgerald et Ray Charles ? On croise toujours à Vienne des mélomanes qui étaient là avant vous, certains ont même vu B.B. King, Muddy Waters et Fats Domino réunis sur le Champ-de-Mars. Pour Jean-Paul Bouteiller, fondateur du festival, évidemment c’est Miles Davis (venu par quatre fois) qui s’impose d’emblée mais aussi le Carmen Jazz avec Dee Dee Bridgewater qui ravivait un souvenir d’enfance. Ou encore Chet Baker qui descend de voiture trompette à la main et joue directement. Pour des adolescents interrogés récemment, aucun doute : Ibrahim Maalouf aura laissé le plus fort des souvenirs.

Chaque son dépend de son lieu. On vibre ici dans le Théâtre antique bien sûr, mais aussi dans le jardin archéologique de Cybèle, le petit théâtre à l’italienne, le Club et ses afters, à partir de minuit. Il y a aussi toujours, à cet endroit précis, au confluent du Rhône et de la Gère, tout un art de la table et quelques Condrieu ou Côte-Rôtie, même si Miles réclamait parfois un Coca.

Figurez-vous celles et ceux qui sont passés là : Dianne Reeves, Herbie Hancock, Stevie Wonder, The Roots, Lalo Schifrin, Carla Bley, Michel Petrucciani, James Brown, Chucho Valdes, Kassav’, Santana, Manu Dibango, Pat Metheny, George Benson... Vertige.

Le tout avec un sens élargi des goûts du jazz, de Nougaro à Laurent Garnier. Les Brésiliens sont à la fête (João Gilberto, Hermeto Pascoal, Gilberto Gil, Milton Nascimento, Caetano Veloso, Seu Jorge) tout comme le blues ou les cousins latins. Il y eut le charme suave de Compay Secundo mais aussi les rythmes de Ray Baretto.

Ces dernières années avec Benjamin Tanguy pour nouveau directeur artistique, le festival a accompagné une nouvelle garde incarnée par des talents comme Esperanza Spalding, Cory Henry, Shabaka Hutchings ou Sandra Nkake. Il a aussi été le premier en France à inviter Snarky Puppy, avant que la formation menée par Michael League ne devienne une référence incontournable.

S’ils ne sont pas nés à Vienne, beaucoup ont grandi et se sont révélés là : Trombone Shorty avait 13 ans pour sa première fois (il accompagnait alors Wynton Marsalis). Il jouera des années plus tard à 4h30 du matin, puis en première partie de concert avant de triompher sur la grande scène. Gregory Porter, Robert Glasper et tant d’autres sont d’abord passés par le Club ou bien en première partie avant d’apparaître en tête d’affiche.

Le cas Roy Hargrove, hélas disparu en 2018, marque sans doute un changement de génération. Le programme lors de sa venue en 2009 en dit long sur l’étendue de sa palette de jeu : c’est avec un big band traditionnel qu’il commence pour enchainer ensuite avec son RH Factor, impressionnante machine à groove où il invite MC Solaar, le tout pour finir dans la nuit au Jazz Mix par une carte blanche en hommage à Freddie Hubbard. Hard bop, grande formation classique et urgence hip-hop concentrés dans un même souffle.

A son image, la compilation “Past & Future” conjugue cette histoire avec la jeune scène actuelle et vous projette dans les années à venir.

1h 00

Chacun des 7 groupes retenus ici est venu enregistrer en Isère, à Grenoble. Et les reprises en disent parfois aussi long que les compositions. Ainsi les frères et sœurs d’Abraham Reunion reprennent un air chanté par Roberta Flack Trying time tandis que le quintet Ishkero élève le tempo sur Oliloki Valley de Herbie Hancock. Roy Hargrove inspire ici par deux fois (décidément) : Emile Londonien confronte son groove au Strength du RH Factor tandis que Leon Phal Quintet rejoue Soulful comme dans un rêve qui finit dans un club.

Victor Hugo disait que l’on naissait deux fois : la première où l’on vient à la vie, la seconde le jour où l’on naît à l’amour. A Vienne on vibre toujours en deux temps, à l’avant et sur l’avenir.
(extrait du communiqué de presse)

Références

Programmation musicale

  • 18h06
    Soweto Sorrow
    Soweto Sorrow
    Romano, Sclavis, Texier
    Soweto Sorrow

    Aldo Romano. (Compositeur), Aldo Romano (batterie), Louis Sclavis (clarinette basse), Henri Tixier (contrebasse)

    Album Past & future (Jazz à Vienne) (2022)
    Label HEAVENLY SWEETNESS
  • 18h11
    Manalyuca
    Manalyuca
    McCoy Tyner Sextet
    Manalyuca

    McCoy Tyner. (Compositeur), McCoy Tyner (piano), Terrel Stafford (trompette), Ravi Coltrane (saxophone), Gary Bartz (saxophone), George Mraz (basse), Eric Harland (batterie)

    Album Past & future (Jazz à Vienne) (2022)
    Label HEAVENLY SWEETNESS
  • 18h24
    Tryin' Times
    Tryin' Times
    Abraham Reunion
    Tryin' Times

    Donny Hathaway. (Compositeur), Leroy Hutson. (Compositeur), Cynthia Abraham (voix), Clélya Abraham (piano), Zacharie Abraham (contrebasse), Arthur Alard (batterie)

    Album Past & future (Jazz à Vienne) (2022)
    Label HEAVENLY SWEETNESS
  • 18h30
    Strength
    Strength
    Emile Londonien
    Strength

    Roy Hargrove. (Compositeur), Nils Boyny (fender Rhodes), Mathieu Drago (batterie), Théo Tritsch (basse)

    Album Past & future (Jazz à Vienne) (2022)
    Label HEAVENLY SWEETNESS
  • 18h36
    Freddie's Tune
    Freddie's Tune
    Freddie Green
    Freddie's Tune

    Joe Newman. (Compositeur), Freddie Green (guitare), Joe Newman (trompette), Frank Rehak (trombone), Al Cohn (saxophone ténor), Nat Pierce (piano), Milt Hinton (contrebasse), Osie Johnson (batterie)

    Album Natural Rhythm
    Label Blue Bird (ND 86465)
  • 18h40
    Her, The Unknow
    Her, The Unknow
    Yessaï Karapetian
    Her, The Unknow

    . (Compositeur), Yessai Karapetian (piano), Mounir Sefsouf (saxophone alto), Gabriel Gosse (guitare électrique), Marc Karapetian (basse électrique), Théo Moutou (batterie)

    Album Yessaï (2021)
    Label Kyuodo
  • 18h47
    Elegant People
    Elegant People
    Weather Report
    Elegant People

    Wayne Shorter. (Compositeur), Wayne Shorter (saxophone), Joe Zawinul (claviers), Jaco Pastorius (basse), Alejandro ""Alex"" Acuña (batterie, percussions), Manolo Badrena (percussions)

    Album Live and Unreleased (2002)
    Label Columbia (5080582)
  • 18h52
    Creatures
    Creatures
    Oliphantre
    Creatures

    Francesco Diodati. (Compositeur), Leïla Martial (voix), Francesco Diodati (guitare), Stefano Tamborrino (batterie)

    Album Creatures (2022)
    Label Auand (AU6016)
  • 18h55
    5-6
    5-6
    Trois Ténors pour Bex & Goubert
    5-6

    Pierrick Menuau. (Compositeur), Pierrick Menuau (saxophone ténor), Pierre-Yves Merel (saxophone ténor), François Ripoche (saxophone ténor), Emmanuel Bex (orgue Hammond), Simon Goubert (batterie)

    Album Fleurette Africaine (2022)
    Label Tinker (0321008)

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation
Constance Charbonnier
Collaboration