Armel Dupas
Armel Dupas
Armel Dupas - Jean-Baptiste Millot
Armel Dupas - Jean-Baptiste Millot
Armel Dupas - Jean-Baptiste Millot
Publicité
Résumé

Parution de « A Night Walk » de Armel Dupas chez Upriver/L'Autre Distribution.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Armel Dupas à la Une

Jazz au Trésor : Jazz au Trésor : Elmo Hope - Five Classic Albums

Jazz Agenda : Jazz Agenda (semaine du 30 octobre au 05 novembre 2017)

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Andy Emler et Thomas de Pourquery + Gauthier Toux trio mercredi 1er novembre à 18h à la Demeure des Comtes de Champagne à Reims (51) dans le cadre du Sunyside Festival organisé par Jazzus productions. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Jazz Trotter : Jazz Trotter : Wolfgang Haffner - Kind of Spain

Jazz Bonus : Jazz Bonus : Dieter Ilg - B-A-C-H

« A Night Walk »
« A Night Walk »

Armel Dupas décide, après le succès de ses projets en duo “WaterBabies” (2013) et “Upriver” (2015), de s’attaquer à l’exercice du trio. La patte électro-acoustique, qui caractérise son style, oscille pour ce nouveau groupe, entre ambiant music et rock progressif. Elle offre ainsi une large place au synthétiseurs analogiques pilotés par Mathieu Penot et Kenny Ruby, respectivement batteur et bassiste du trio. L’album « A Night Walk » qui paraît chez Upriver/l’Autre Distribution, nous montre une facette plus anguleuse de la personnalité musicale d’Armel.

Armel Dupas naît à Nantes en 1984. La musique et les arts font partie de son environnement quotidien et familial. C’est tout naturellement qu’il se décide, porté par un milieu musical nantais très riche, à faire de sa passion un métier. A 21 ans, il intègre la classe de jazz du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et il rencontre de nombreux musiciens de sa génération. Armel commence par ailleurs à se produire dans les clubs de jazz parisiens en tant que pianiste et aussi comme compositeur-arrangeur des groupes auxquels il participe, ce qui lui vaut d’être remarqué par ses pairs.

Publicité

En 2011, la chanteuse Sandra Nkaké lui propose d’intégrer sa nouvelle formation pour la tournée de l’album “Nothing for Granted”. Le groupe fera plus de 120 concerts autour du monde et obtiendra la Victoire du Jazz en 2012. Parallèlement, Armel créé en 2013 avec le batteur Corentin Rio, le duo électro-jazz-groove WaterBabies, lauréat du Tremplin Rézzo Focal Jazz à Vienne, dont le premier album “Inner Island”, sorti sur le label Naïve, est salué par la critique (Révélation Jazz Magazine, Découverte Jazz News).

Armel entre en mai 2014 dans le prestigieux Sky Dancers Quintet du contrebassiste Henri Texier qui dit de lui : « J’ai découvert un musicien vraiment très impliqué dans la musique et qui possède toutes les qualités de ce que j’appelle le « jazz figuratif », à savoir le sens du rythme, de la mélodie et des couleurs harmoniques, mais aussi beaucoup d’élégance dans le toucher, et une mise en espace que j’apprécie particulièrement. » Ses talents d’improvisateur et de compositeur permettent également à Armel Dupas de travailler pour des réalisateurs de cinéma comme Arnaud Desplechin (Un conte de Noël, Jimmy P.), Michel Gondry (L’écume des jours), Olivier Jahan (T’embrasser une dernière fois) ou Christophe Honoré dont Armel a co-écrit la B.O. du film Dans Paris.

“A Night Walk” est le second projet personnel d'Armel Dupas. Il fait l'objet d'un album en trio sous le label Upriver Records qu'Armel crée pour l'occasion, 2 ans après son album “Upriver” (Jazz Village / Harmonia Mundi).

Écrit à la manière un scénario, l’enchaînement des huit titres nous plonge dans l’univers émotionnel d’un homme traversant la nuit en recherche d’une réponse. Le piano se fait tantôt mutin, caressant, oppressé ou apaisé, évoquant les strates d’une quête intérieure. Fidèle à ses recherches electro, Armel continue d'explorer le mariage entre un univers mélodique riche et des textures empruntées au rock indépendant et aux musiques de films. Pour ce second volet, il poursuit sa collaboration avec Mathieu Penot (batterie et synthétiseurs), duo auquel vient se greffer Kenny Ruby (basse et aux synthétiseurs), rencontré au cours de la tournée de Sandra Nkaké.

Où écouter Armel Dupas

Armel Dupas (piano)
Kenny Ruby (basse, synthés)
Mathieu Penot (batterie, synthés)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À réécouter : Le pianiste Guillaume de Chassy ; dossier du jour "Théâtres en crise, l'argent de la culture à Paris" ; session musicale avec Armel Dupas

À réécouter : Waterbabies, un jeune duo dans le grand bain

À réécouter : En direct de l'Hôtel d'Albret, par Stéphane Grant (2/5)

À réécouter : Sofie Sörman, pas une ride dans la voix

Références

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Valentin Carpentier
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation