Paul Desmond
Paul Desmond
Paul Desmond ©Getty - Tom Copi
Paul Desmond ©Getty - Tom Copi
Paul Desmond ©Getty - Tom Copi
Publicité
Résumé

Les “Complete 1975 Toronto Recordings” sont d'une richesse inouïe. Avec une section rythmique qui répondait à tous ses besoins, un Paul Desmond renouvelé a livré certaines des meilleures performances de sa carrière. Cinq heures inédites, un coffret Mosaic.

En savoir plus

De 1950 à 1967, Paul Desmond a été le célèbre alter ego de Dave Brubeck, dont les inventions pianistiques étaient tout aussi sophistiquées mais toujours aussi puissantes. Le succès sans précédent du quartette Brubeck, avec ses 17 années d'incessantes sorties en club, salles de concert et festivals, accompagnées d'une succession d'aéroports, de trajets en taxi, d'hôtels et de repas sur le pouce, a eu raison des membres du groupe.

À lire aussi : Jazz au Trésor : Paul Desmond - The Paul Desmond Quartet featuring Don Elliott

Les seules activités professionnelles de Paul Desmond en dehors de l'orbite Dave Brubeck furent plusieurs rencontres enregistrées avec Gerry Mulligan et le quartet de studio qu'il dirigea de 1959 à 1965 avec le guitariste Jim Hall et le batteur Connie Kay sur une succession d'albums pour Warner et RCA. Lorsque le quartet Brubeck se dissout en 1967, Paul Desmond entame une phase de semi-retraite. Il enregistre un certain nombre d'albums à vocation commerciale pour A & M et CTI, produits par Creed Taylor, entre 1968 et 1974. Le dernier album de cette série est le bien nommé "Pure Desmond" avec un quartet comprenant le guitariste canadien Ed Bickert, recommandé à Paul Desmond par Jim Hall.

Publicité

À lire aussi : L'ivresse rythmique de Dave Brubeck et Paul Desmond

Pendant cette période, Paul Desmond accepte peu de concerts en dehors des tournées de retrouvailles avec Dave Brubeck. Il n'avait pas besoin d'argent et il était physiquement épuisé. Mais une offre pour jouer au Bourbon Street Jazz Club de Toronto avec Ed Bickert en mars 1975 s'est avérée irrésistible. Le bassiste Don Thompson et le batteur Jerry Fuller complètent le groupe. Paul Desmond se lie immédiatement avec cette section rythmique et un lien musical fort se développe, qui sort Paul Desmond de son marasme.

Il a écrit plus tard "ce fut une euphorie étourdissante de jouer à nouveau dans un club après des années de concerts". À propos des musiciens qui l'ont inspiré, il a déclaré : " Jerry [Fuller] est un pilier d'une espèce rare et en voie de disparition - un batteur qui est le plus heureux lorsqu'il consacre sa sensibilité et son intelligence à tout ce qui se passe à ce moment-là... Don [Thompson] est bien sûr un miracle ambulant ; il écrit les partitions comme un ange ; il joue les bons changements ; ses solos sont invariablement insensés. Ed Bickert est unique. Les accords, par exemple : quand je joue avec Ed, je me retrouve plusieurs fois dans la soirée à me retourner pour compter les cordes de sa guitare".

À lire aussi : Jazz Culture : Audrey Hepburn par Paul Desmond

Heureusement, Don Thompson a eu la présence d'esprit de commencer à enregistrer le groupe au club sur son magnétophone à quatre pistes. Paul Desmond est dynamisé et le quartet prend  en un rien de temps une très propre personnalité. Une semaine en mars et deux semaines en octobre ont produit suffisamment de musique exceptionnelle pour que le producteur John Snyder compile un double album étonnant pour A & M Horizon intitulé "The Paul Desmond Quartet Live". Un autre LP chez Artist House a suivi, et d'autres enregistrements ont été publiés sur un CD Telarc en 1992.

Ces enregistrements sont d'une richesse inouïe. Avec une section rythmique qui répond à tous ses besoins, un Paul Desmond comme refait à neuf a livré quelques-unes des meilleures performances de sa carrière. Le répertoire se compose de standards, de chansons brésiliennes, de classiques du jazz et d'originaux que le saxophoniste alto a aimé jouer tout au long de sa carrière, se mettant au défi d'insuffler une nouvelle vie à un matériel situé dans sa zone de confort.

À lire aussi : Jazz au Trésor : Paul Desmond - Milestone of a Jazz Legend

En parlant de zone de confort, Paul Desmond n'a enregistré sans instrument à cordes que trois fois dans sa carrière - lors de sa session Fantasy de 1953 avec Don Elliott et lors de deux collaborations avec Gerry Mulligan en 1957 et 1962. Les deux dernières nuits des sessions de Toronto, Ed Bickert a été empêché en raison du décès de son père. Desmond a fait appel au tromboniste Rob McConnell pour le remplacer dans le quartet. Les résultats de ces nuits sont entendus ici sur le quatrième CD du coffret. C'est une révélation, Paul Desmond jouant de manière plus indépendante et prenant des risques qu'il n'aurait peut-être pas pris avec un accompagnement en accords.

D'autres albums étaient prévus, mais ils n'ont jamais vu le jour. Aujourd'hui, Mosaic a rassemblé tout le matériel approuvé par Paul Desmond et le groupe (trois heures de matériel publié et cinq heures de matériel inédit) dans un coffret de 7 CD intitulé “The Complete Paul Desmond Toronto Sessions”. Don Thompson a repris ses bandes analogiques originales et les a mixées à nouveau pour une fidélité maximale au son qu’il entendait sur scène.

À lire aussi : Jazz Culture : Charlie Parker interviewé par Paul Desmond (1954)

Le célèbre journaliste Doug Ramsey était l'un des amis les plus proches de Desmond et son biographe. Il fournit dans le livret très détaillé un essai perspicace sur Paul Desmond, la personne et l'artiste, ainsi que des notes sur ces sessions étonnantes, dont la moitié sont inédites. Le livret comprend aussi des photographies de Bernie Senensky et du regretté Ron Hudson, prises lors des concerts du quartet au Bourbon Street Jazz Club de Toronto et au Monterey Jazz Festival.

Références

Programmation musicale

  • 18h07
    I've Got You Under my Skin
    I've Got You Under my Skin
    Paul Desmond
    I've Got You Under my Skin

    Interprètes Cole Porter., Paul Desmond (saxophone alto), Ed Bickert (guitare), Don Thompson (contrebasse), Jerry Fuller (batterie)

    Album The Complete 1975 Toronto Recordings (2019)
    Label Mosaïc (MD7-269)
  • 18h19
    Audrey
    Audrey
    Paul Desmond
    Audrey

    Interprètes Paul Desmond., Dave Brubeck., Paul Desmond (saxophone alto), Ed Bickert (guitare), Don Thompson (contrebasse), Jerry Fuller (batterie)

    Album The Complete 1975 Toronto Recordings (2019)
    Label Mosaïc (MD7-269)
  • 18h29
    Too Marvelous For Words
    Too Marvelous For Words
    Paul Desmond
    Too Marvelous For Words

    Interprètes Richard A. Whiting., Paul Desmond (saxophone alto), Ed Bickert (guitare), Don Thompson (contrebasse), Jerry Fuller (batterie)

    Album The Complete 1975 Toronto Recordings (2019)
    Label Mosaïc (MD7-269)
  • 18h37
    Tangerine
    Tangerine
    Paul Desmond
    Tangerine

    Interprètes Victor Schertzinger., Johnny Mercer., Paul Desmond (saxophone alto), Ed Bickert (guitare), Don Thompson (contrebasse), Jerry Fuller (batterie)

    Album The Complete 1975 Toronto Recordings (2019)
    Label Mosaïc (MD7-269)
  • 18h48
    Wendy
    Wendy
    Paul Desmond
    Wendy

    Interprètes Paul Desmond., Paul Desmond (saxophone alto), Rob McConnell (trombone), Don Thompson (contrebasse), Jerry Fuller (batterie)

    Album The Complete 1975 Toronto Recordings (2019)
    Label Mosaïc (MD7-269)

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation