Randy Kerber & Jowee Omicil
Randy Kerber & Jowee Omicil
Randy Kerber & Jowee Omicil - Nikola Cindric
Randy Kerber & Jowee Omicil - Nikola Cindric
Randy Kerber & Jowee Omicil - Nikola Cindric
Publicité
Résumé

L’un, Randy Kerber, est un pianiste américain, l’autre, Jowee Omicil un saxophoniste canadien, avec des origines haïtiennes. Ils se sont rencontrés sur le tournage de la série The Eddy. Et l’idée d’une suite à germé, évidente. Leur duo, “Y Pati”, sort chez Komos.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Randy Kerber & Jowee Omicil à la Une

Sans doute devaient-ils se rencontrer. Sûrement, d’ailleurs. Mais la planète jazz est parfois si vaste qu’il est difficile de s’y croiser à toute heure. Alors, il faut prendre son temps et les notes bleues font le reste. Celles du label Komos, par exemple… 

“Y Pati”
“Y Pati”

Randy Kerber est né en 1958 à Encino en Californie et a tâté très tôt les touches de piano et les claviers – à 19 ans il embarquait pour la tournée de Bette Midler. Puis celles de Lionel Hampton et Don Ellis, figures majeures du jazz, musique qu’il a donc côtoyée très vite et sur les plus belles scènes ( North Sea Jazz, Montreux, Juan Les Pin …). Il a ensuite notamment accompagné Quincy Jones, Barbara Streisand, B.B. King, Michael Jackson, Leonard Cohen, Whitney Houston, Annie Lennox ou Frank Sinatra. Mais c’est au cinéma que Randy Kerber s’est fait un nom et les doigts en participant à plus de huit cents (800 !) long-métrages. Il a joué le solo de Forrest Gump, de Titanic, de La La Land, et a notamment orchestré Solo : A Star Wars Story, The Dark Knight, La légende de Zorro ou La Couleur pourpre. En tout, quarante ans au service des autres jusqu’à The Eddy, la série sur le jazz de Damien Chazelle, dans laquelle il joue Randy, le pianiste. Logique. Il vit à Paris.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Jowee Omicil, lui, est né en 1977 à Montréal de parents haïtiens. Sa mère est décédée lorsqu’il avait cinq ans. Son père, pasteur, le pousse vers une école de musique à 15 ans. Il aborde le piano mais choisit vite les anches - saxophones soprano et alto, clarinette…Il joue avec Branford Marsalis, Richard Bona, Marcus Miller, Wyclef Jean... En tout, cinq albums en leader ou à son nom, jusqu’à The Eddy, la série sur le jazz de Damien Chazelle, dans laquelle il joue Jowee, le saxophoniste. Logique. Il vit à Paris. 

La rencontre s’est faite à ce moment-là. Une rencontre ? Une fusion, plus exactement. « Ce fut immédiat, se souvient Jowee Omicil. Je n’ai jamais vécu ça auparavant. C’est très difficile à expliquer. » Randy Kerber renchérit : « Avec d’autres musiciens, c’est plus policé, plus superficiel. Avec Jowee, il y a une écoute, une entente, une compréhension mutuelle. » 

Antoine Rajon, du label Komos, propose à Jowee Omicil un album en duo avec un pianiste. Jowee Omicil saute sur l’occasion : « Il y a deux pianistes avec lequel j’avais envie de jouer, Keith Jarret et Randy Kerber. » Randy Kerber accepte immédiatement : « Je travaille depuis tellement longtemps pour les autres qu’il était temps que je joue pour moi. Les collaborations se sont tellement vite enchaînées pendant toutes ces années, que je n’ai jamais eu vraiment le temps de me poser. C’est différent maintenant j’habite Paris. » 

54 min

Les deux hommes se retrouvent au Studio Pigalle début juillet. Ils ont à peine ébauché quelques notes sur trois des treize morceaux qui composent l’album “Y Pati”. Le reste n’est qu’improvisation, moments fugaces, envie de jouer, longs dialogues, balades à deux, jeu de jazz, clin d’oeil à Miles, fantaisie de blues, hommage au père de Jowee Omicil, ou caresse pour la fille de Randy Kerber. 

Randy s’est installé au piano mais plus souvent aux claviers, Chamberlin, Osmose, Continum… Jowee, lui, s’est attelé au saxophone - tenor, alto, soprano – à la clarinette, au cornet, à la flûte piccolo et… au chant, parfois. 

À réécouter : Jowee Omicil à Tourcoing

Les morceaux ont été enregistrés tels qu’ils ont été improvisés, imaginés, sans reprises ni retakes. Chaque morceau a une histoire qui s’est jouée dans l’instant de la création dont il se sont souvenus pour cette rencontre en septembre à quelques portées de la sortie de l’album. The Long way Home par exemple, est une reprise d’un titre imaginé pour “The Eddy”. C’est le premier titre de l’album. « Randy le jouait au piano pour la série, je m’en suis souvenu et on est parti de ce souvenir. » Pour Grenadié, c’est Randy Kerber qui a entamé les hostilités au Chamberlin et Jowee Omicil a rebondi. « Quand on commence, on ne sait jamais trop où on va, pointe Jowee Omicil. Mais « Grenadié à l’assaut » est une expression que me disait mon père. Une façon de se battre pour la liberté. Cette démarche a inspiré le titre. » 

« Finalement l’album s’est imaginé comme un jazz cinématographique, explique Randy Kerber. De la musique de film sans film. L’envie c’est qu’il y ait à chaque fois, une incarnation, une évocation, des images. Dans ce morceau, c’est une progression qui mène de l’ombre à la lumière. » J.C.O. est un hommage au père de Jowee Omicil, Joseph, C. Omicil. « Randy a déchiffré des notes que j’avais gribouillées et a prolongé le morceau. Ce que joue Randy est magnifique. C’est la première fois que je dédie un morceau à mon père. Jusqu’alors je n’étais pas à son niveau. Ce morceau-là, il aurait approuvé. Merci Randy. » 

Puis les deux hommes sont repartis bavards, souriants, comme s’ils ne s’étaient jamais quittés.
(extrait du communiqué de presse)

Randy Kerber : piano et clavier (Fender Rhodes, Chamberlin, Haken Continuum and Expressive E Osmose)
Jowee Omicil : voix, saxophone ténor, alto et soprano, clarinette, clarinette basse, cornet, flûte piccolo, Fender Rhodes

Références

Programmation musicale

  • 18h06
    Grenadie
    Grenadie
    Randy Kerber & Jowee Omicil
    Grenadie

    Randy Kerber, Jowee Omicil, Divers

    Album Y pati (2020)
    Label KOMOS / L’AUTRE DISTRIBUTION
  • 18h08
    Blues dehors
    Blues dehors
    Randy Kerber & Jowee Omicil
    Blues dehors

    Randy Kerber. (Compositeur), Jowee Omicil. (Compositeur), Randy Kerber (piano, Fender, Chamberlin, Haken Continuum, Expressive E Osmose), Jowee Omicil (saxophones)

    Album Y pati (2020)
    Label KOMOS / L’AUTRE DISTRIBUTION
  • 18h13
    J.C.O.
    J.C.O.
    Randy Kerber & Jowee Omicil
    J.C.O.

    Randy Kerber, Jowee Omicil, Randy Kerber, Jowee Omicil, Divers

    Album Y pati (2020)
    Label KOMOS / L’AUTRE DISTRIBUTION
  • 18h16
    Acacia
    Acacia
    Randy Kerber & Jowee Omicil
    Acacia

    Randy Kerber, Jowee Omicil, Randy Kerber, Jowee Omicil, Divers

    Album Y pati (2020)
    Label KOMOS / L’AUTRE DISTRIBUTION
  • 18h20
    Alone Together
    Alone Together
    Phil Woods & Gordon Beck
    Alone Together

    Howard Dietz. (Compositeur), Arthur Schwartz. (Compositeur), Phil Woods (saxophone alto), Gordon Beck (piano)

    Album Live at Wigmore Hall - London : The Complete Concert
    Label JMS (186686-2)
  • 18h27
    Mr MC
    Mr MC
    Michel El Malem
    Mr MC

    Romain Pilon, Marc Copland, Stephane Kerecki, Luc Isenmann

    Album Dedications (2019)
    Label INNER CIRCLE MUSIC
  • 18h33
    Extras
    Extras
    Anthony Williams
    Extras

    Anthony Williams. (Compositeur), Anthony Williams (batterie), Wayne Shorter (saxophone ténor), Sam Rivers (saxophone ténor), Gary Peacock (contrebasse)

    Album Spring (1987)
    Label Blue Note (CDP 7 46135 2)
  • 18h44
    Bring it on Home to Me
    Bring it on Home to Me
    Sam Cooke
    Bring it on Home to Me

    Sam Cooke. (Compositeur), Sam Cooke (voix), Lou Rawls (voix)

    Album Soul Fever (2020)
    Label Wagram Music
  • 18h47
    Orca
    Orca
    Kathrine Windfeld. (Compositeur)
    Orca

    Kathrine Windfeld. (Compositeur), Kathrine Winfield Big Band, Aske Drasbaek (saxophone baryton solo), Rolf Thofte (trompette solo), Viktor Sandström (guitare), Kathrine Windfeld (piano), André Bak (trompette), Maguns Oseth (trompette), Maj Berit Guassora (trompette), Göran Abelli (trombone), Mikkel Vig Aagaard (trombone), Anders Larson (trombone), André Jensen (trombone), Jakob Lundbak (saxophone a lto), Magnus Thuelund (saxophone alto), Roald Elm Larsen (saxophone ténor), Ida Karlsson (saxophone ténor), Johannes Vaht (basse), Henrik Holst Hansen (batterie), Claus Sorensen (direction), Kathrine Windfeld Big Band

    Album Orca (2020)
    Label STUNT SOUND RECORDS (STUCD20092)
  • 18h54
    The Lifting
    The Lifting
    Kathrine Windfeld Big Band
    The Lifting

    Kathrine Windfeld. (Compositeur), Gabor Bolla (saxophone ténor solo), André Bak (trompette), Rolf Thofte Lokke (trompette), Magnus Oseth (trompette), Maj Berit Guassora (trompette), Göran Abelli (trombone), Mikkel Vig Aagaard (trombone), Anders Larson (trombone), André Jensen (trombone), Jakob Lundbak (saxophone alto), Magnus Thuelund (saxophone alto), Roald Elm Larsen (saxophone ténor), Ida Karlsson (saxophone ténor), Aske Drasbaek (saxophone baryton, clarinette basse), Kathrine Windfeld (piano), Viktor Sandström (guitare), Johannes Vaht (basse), Henrik Holst Hansen (batterie), Claus Sorensen (direction

    Album Orca (2020)
    Label STUNT SOUND RECORDS (STUCD20092)

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Vivian Lecuivre
Réalisation
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation