Sébastien Lovato
Sébastien Lovato
Sébastien Lovato - Christian Berthier
Sébastien Lovato - Christian Berthier
Sébastien Lovato - Christian Berthier
Publicité
Résumé

« For Virginia », 3ème opus de la série Music Boox du compositeur et pianiste Sébastien Lovato, s’inspire de l’oeuvre de l’une des voix les plus singulières de la littérature : Virginia Woolf. Sortie chez Acel / Quart de Lune / UVM.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Sébastien Lovato à la Une

« Ce qui compte c'est se libérer soi‐même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves ». Cette citation de Virginia Woolf va comme un gant à Sébastien Lovato. Ce pianiste de formation classique, dont la voie semblait tracée, s’est engagé sur des chemins de traverse, histoire d’écrire son propre récit.

Jazz au Trésor : Jazz au Trésor : Hal Willner - Amarcord Nino Rota

Jazz Agenda : Jazz Agenda (semaine du 09 au 15 mars 2020)

  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Brad Mehldau vendredi 13 mars à 20h au Grand Théâtre de Provence à Aix-en-Provence (13). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Romain Baret vendredi 13 mars à 20h30 au Crescent à Mâcon (71). Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Earz ! Quintet vendredi 13 mars à 20h au Château de Montseveroux (38) dans le cadre de Jazz en Bièvre. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Jazz Trotter : Jazz Trotter : Jeremy Pelt - The Art of Intimacy Vol. 1

« For Virginia »
« For Virginia »

Deux des romans les plus importants de Virginia Woolf, Mrs Dalloway et The Waves ont guidé le musicien dans l’élaboration de cet album. Pour Sébastien, la poésie et l’originalité de son langage, son regard particulier sur le flux du temps, ses digressions et monologues intérieurs s’apparentent au travail de l’improvisateur et du musicien de jazz.

Publicité

Pour sublimer cet univers onirique et faire résonner les mots de Virginia Woolf avec ses compositions, Sébastien Lovato a réuni autour de lui une équipe en harmonie totale avec ce

projet. La section rythmique se compose d’Yves Torchinsky à la contrebasse et de Luc Isenmann à la batterie, deux musiciens incontournables de la scène jazz européenne. Avec sa trompette et son bugle, le très inspiré Antoine Berjeaut complète le quartet. Et le talent de deux invités rayonne dans plusieurs morceaux : Brunehilde Yvrande, artiste pluridisciplinaire et chanteuse a relevé avec enthousiasme le challenge de slamer et chanter les textes de Virginia Woolf. Manu Codjia, guitariste émérite de la scène jazz et fusion transcende deux titres de l’album par son énergie musicale très personnelle.

Outre les odes aux textes de Virginia Woolf, cet album comporte deux bonus :
La Pavane de Gabriel Fauré, revisitée avec un arrangement pour trio à la fois intimiste et contemporain.
Amazing Grace, une chanson traditionnelle, emblématique du gospel, ici arrangée avec une rythmique ‘’second line’’ façon New‐Orleans. Un clin d’oeil et un hommage du groupe aux racines d’une musique en perpétuelle évolution.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« Ce qui compte c'est se libérer soi‐même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves ». Cette citation de Virginia Woolf va comme un gant à Sébastien Lovato. Ce pianiste de formation classique, dont la voie semblait tracée, s’est engagé sur des chemins de traverse, histoire d’écrire son propre récit.

À l’heure de la sortie de son album « For Virginia », retour sur le parcours de ce musicien humble et discret, sensible et amoureux de culture et de connaissance, en quelques moments clés.

Au temps de l’enfance, il est immergé au quotidien dans la musique et la littérature, deux passions nourricières qui ne le lâcheront plus. La maison familiale résonne du violon de l’une de ses tantes, des morceaux de piano joués par sa mère et des airs accompagnant les cours de danse classique donnés par une autre tante. Il se met tout naturellement au piano au conservatoire et avec un professeur particulier. Une imposante bibliothèque lui ouvre les portes d’un univers qu’il ne cessera d’explorer, celui des livres, « la sève vivante des esprits immortels », comme les qualifie Virginia Woolf (Entre les actes).

A l’adolescence, arrive le moment de la révélation, celui qui va changer sa vie. Sébastien éprouve un véritable choc à l’écoute de ses premiers disques de jazz : Erroll Garner puis Charles Mingus le bouleversent, au point qu’il les repasse en boucle. Le son, le timbre, la rythmique, le côté débridé des impros, l’aspect mélodique des thèmes… tout l’enchante. Il traîne alors chez un disquaire durant des heures, voguant de découverte en découverte et achetant des partitions.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Mis en relation avec des musiciens de Périgueux, il commence ses années d’apprentissage. Il s’initie au jazz ainsi, en électron libre, entre empirisme et recherche personnelle. Avec l’envie et la passion pour moteurs. Peu à peu, de répétitions en concerts dans des bars, Sébastien Lovato tourne le dos à l’école et embrasse le métier de musicien. Il éprouve l’ivresse des tournées et des compositions en groupe. Il enchaîne ensuite les expériences en jouant avec Angélique Kidjo, avec les groupes Dis bonjour à la dame et Les olives noires. Il multiplie les rencontres au CIM, la grande école de jazz de Paris. L’artiste s’ouvre également à d’autres influences comme le rock, la pop, la musique brésilienne, la salsa, le funk…, mais aussi Stravinski, Bartók, …autant d’inclinations qui nourrissent sa curiosité naturelle et dont on retrouve les échos dans ses compositions. Car s’il a toujours apprécié cet aspect de son métier de musicien, il décide de s’y consacrer plus pleinement au début des années 2000.

C’est en effet pour lui, l’heure du choix. Composer devient vital pour Sébastien Lovato qui souhaite proposer des créations personnelles et originales. Il se plonge dans des projets jazz pour trio ou quartet.

Début 2010, il lance Music Boox (prononcer Books), un titre en forme de clin d’oeil pour réunir ses deux passions. Faulkner, Boulgakov, Huysmans, Flaubert et Cervantes sont les sources auxquelles il s’abreuve pour stimuler sa créativité. Avec, au fond du coeur, le désir quasi inavoué de laisser une trace, faisant ainsi sienne une phrase de Virginia Woolf dans le roman : The Waves : « Invaincue indomptable, c’est contre toi, ô mort que je m’élance ». Un Music Boox opus 2 suivra, animé cette fois‐ci par l’esprit de Kafka, Yourcenar, Baldwin, De Luca, Michon. Pour le premier album, il s’est entouré de Alexandra Grimal en soliste, Marc Buronfosse, et Karl Jannuska pour la rythmique. Pour le suivant, ce sera Sébastien Texier le nouveau soliste avec une rythmique inchangée.

Avec son nouvel album « For Virginia », Sébastien Lovato change d’ère. Cette fois‐ci, la plupart des titres sont nés de la poésie d’une seule romancière, une éclaireuse qui a illuminé la littérature comme ces autres grandes figures que sont Joyce et Proust : Virginia Woolf. Dans The Waves, Virginia Woolf écrit « Rien ne dure. L'instant ne prépare pas à l'instant qui suit. » Rien ne dure, certes… sauf peut‐être l’écho lancinant de la musique qui installe durablement un état étrange, alliance d’exaltation et de sérénité. Rien ne dure sauf l’envie d’écouter à nouveau ces morceaux hypnotiques, de laisser son esprit vagabonder au milieu des vagues, des sirènes, des licornes, de s’imprégner d’une forme de mélancolie traversée de traits d’humour. Finalement, laisser s’écouler le temps au rythme de la musique, voilà un plaisir que l’on peut faire durer

Où écouter Sébastien Lovato

  • A Paris (75) jeudi 02 avril à 21h30 au Sunside pour la parution de "For Virginia"

Sébastien Lovato (piano)
Antoine Berjeaut (trompette, bugle)
Brunehilde Yvrande (voix)
Manu Codjia (guitare)
Yves Torchinsky (contrebasse)
Luc Isenmann (batterie)

Références

Programmation musicale

18h07
The Hours
The Hours
Sébastien Lovato
The Hours

Interprètes Sébastien Lovato., Sébastien Lovato (piano), Antoine Berjeaut (trompette), Yves Torchinsky (contrebasse), Luc Isenmann (batterie), Brunehilde Yvrande (voix)

Album For Virginia (2020)
Label acel (ACEL020)
18h15
L'instant
L'instant
Sébastien Lovato
L'instant

Interprètes Sébastien Lovato., Virginia Woolf., Sébastien Lovato (piano), Antoine Berjeaut (bugle), Yves Torchinsky (contrebasse), Luc Isenmann (batterie), Brunehilde Yvrande (voix)

Album For Virginia (2020)
Label acel (ACEL020)
18h21
Part One : Song of the Universal
Part One : Song of the Universal
Fred Hersch
Part One : Song of the Universal

Interprètes Walt Whitman., Fred Hersch., Fred Hersch (piano), Kate McGary (voix), Ralph Alessi (trompette), Mike Christianson (trombone), Bruce Williamson (saxophone, clarinette), Tony Malaby (saxophone ténor), Erik Friedlander (violoncelle), Drew Gress (contrebasse), John Hollenbeck (batterie, percussions)

Album Leaves of Grass (2005)
Label Palmetto Records (PM 2107)
18h25
Part One :  Song of Myself, Part IV (I Exist As I Am)
Part One : Song of Myself, Part IV (I Exist As I Am)
Fred Hersch
Part One : Song of Myself, Part IV (I Exist As I Am)

Interprètes Walt Whitman., Fred Hersch., Fred Hersch (piano), Ralph Alessi (trompette), Mike Christianson (trombone), Bruce Williamson (saxophone, clarinette), Kurt Elling (voix), Tony Malaby (saxophone ténor), Erik Friedlander (violoncelle), Drew Gress (contrebasse), John Hollenbeck (batterie, percussions)

Album Leaves of Grass (2005)
Label Palmetto Records (PM 2107)
18h28
Pablo
Pablo
Marc Benham
Pablo

Interprètes Marc Benham., Marc Benham (piano), John Hébert (contrebasse), Eric McPherson (batterie)

Album Biotope (2020)
Label STEEPLECHASE
18h33
La strada
La strada
Jaki Byard
La strada

Interprètes Nino Rota., Jaki Byard (piano)

Album Amarcord Nino Rota (1981)
Label Corbett Vs Dempsey. (CD051)
18h38
Where Do You Start ?
Where Do You Start ?
Brad Mehldau
Where Do You Start ?

Interprètes Johnny Mandel., Marilyn Bergman., Alan Bergman., Brad Mehldau (piano), Larry Grenadier (contrebasse), Jeff Ballard (batterie)

Album Where do you start (2012)
Label NONESUCH
18h44
A Rise of Hope
A Rise of Hope
Romain Baret
A Rise of Hope

Interprètes Romain Bare, Romain Baret (guitare, voix), Florent Brique (trompette), Eric Prost (saxophone ténor), Michel Molines (contrebasse), Sébastien Necca (batterie)

Album Naissance de l'horizon (2017)
Label LABEL PINCE OREILLES
18h49
Le chat et la tartine
Le chat et la tartine
Nicolas Serret.
Le chat et la tartine

Interprètes Nicolas Serret., Earz ! 5et, Stephan Moutot (saxophone ténor), Julien Bertrand (trompette), Etienne Déconfin (piano), François Gallix (contrebasse), Nicolas Serret (batterie)

Album Wide Open
Label Jazzanas (E001)
18h54
Then I'll be tired of you
Then I'll be tired of you
Jeremy Pelt
Then I'll be tired of you

Interprètes George Cables, Peter Washington

Album The art of intimacy / Vol. 1 (2020)
Label HIGHNOTE

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation