Fred Nardin, Stefano di Battista, André Ceccarelli, Daniele Sorrentino
Fred Nardin, Stefano di Battista, André Ceccarelli, Daniele Sorrentino
Fred Nardin, Stefano di Battista, André Ceccarelli, Daniele Sorrentino - Pascale Cholette
Fred Nardin, Stefano di Battista, André Ceccarelli, Daniele Sorrentino - Pascale Cholette
Fred Nardin, Stefano di Battista, André Ceccarelli, Daniele Sorrentino - Pascale Cholette
Publicité
Résumé

L’hommage de Stefano di Battista au maestro Ennio Morricone qu’il a côtoyé et avec qui il a travaillé. “Morricone Stories” sort le 2 avril chez Warner.

avec :

Stefano di Battista.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Stefano Di Battista invité de Alex Dutilh
    10 CD à gagner en répondant correctement à la question posée par Alex Dutilh. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale COMPLETE. 1 CD pour les 10 premières bonnes réponses. Bonne chance !

Le saxophoniste s’empare ici des thèmes du compositeur et les réinterprète comme s’ils étaient faits d’une substance magique, une musique unique et mystérieuse qui nourrit inexplicablement nos âmes. 

« Morricone Stories »
« Morricone Stories »

La musique d’Ennio Morricone pour le cinéma est une source créative infinie associée à une grande variété d’images. Elle est aussi très riche et n’attend qu’à être étudiée, retravaillée et redécouverte. Ses compositions restent toujours appréciées et aisément identifiables qu'elles soient interprétées par un chœur bulgare ou un quintette d’ocarinas… La plonger dans le jazz l’élève à un niveau inédit en créant une association parfaite, un partenariat naturel et presque inévitable. Cela provient en partie d’un élément distinct de la musique de Morricone, qui accompagne ses mélodies hautement émotionnelles d’harmonies savantes, à l’instar du jazz, et notamment lorsque ce dernier est entre les mains de quelqu’un comme Stefano Di Battista

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il ne s’est pas cantonné aux plus célèbres bandes originales de Morricone, celles qui sont gravées dans l’inconscient collectif. Stefano a aussi choisi des thèmes moins connus, ou plutôt des airs de films confidentiels ou oubliés comme “Veruschka” ou “Mais… Qu’avez-vous fait à Solange ?”, à la fois pour se plonger encore plus profondément dans un répertoire encore peu exploré, mais aussi pour rappeler que Morricone a signé les bandes-son de plus de 500 films, dont seuls une poignée sont encore adulés aujourd’hui. 

1h 28

Ces mélodies sont à la fois raffinées et très précieuses, et vous aurez l’occasion de redécouvrir des thèmes que vous connaissez par cœur sous la forme de parfaits standards jazz, à l’image du swinguant et malin Metti, una sera a cena, ou encore Le Bon, la brute et le truand réinventé en duel d’improvisation, avec le saxophone reprenant la brève salve de notes inspirées par le cri du coyote, avant de se dissoudre dans l’émotion pure du Deborah’s Theme de ”Il était une fois en Amérique”. Ce titre est une des plus grandes réussites de Morricone, et un de ses thèmes préférés car il exprimait son idéal : une mélodie à l’impact maximal ayant recours au moins de notes possibles. On trouve également une relecture inspirée de The Mission, dans laquelle le hautbois de la version originale est transposé sans effort pour un saxophone soprano, et Flora, une composition inédite que le révéré maestro a offert à Stefano Di Battista. Au final, la mécanique est sans faille et pourrait engendrer une série d’enregistrements, comme si une partie de l’esprit de Morricone avait toujours été - peut être inconsciemment – tournée vers le jazz. 

Né le 14 février 1969 à Rome, le saxophoniste Stefano Di Battista a été initié au jazz par les disques d’Art Pepper et de Cannonball Adderley. Encouragé par le pianiste Jean-Pierre Como, qui l’avait entendu jouer au Festival jazz de Calvi au cours de l’été 1992, Stefano s’installe à Paris et trouve rapidement sa place dans la capitale avec l’aide de plusieurs musiciens, dont le batteur Aldo Romano et le chef d’orchestre Laurent Cugny, qui avait invité Stefano et le trompettiste Flavio Boltro à rejoindre son Orchestre National de Jazz, fondé en 1994. Bien qu’il soit principalement établi en France, Stefano conserve des liens étroits avec la communauté jazz italienne en ayant enregistré avec ses compatriotes Enrico Rava (1996), Rita Marcotulli (1998), Daniele Scannapieco (2003) et Dario Rosciglione (2004). Par conséquents, le groupe de Round About Roma (2002), son troisième album pour le label Blue Note, est un quartet international incluant le pianiste Belge Éric Legnini, le batteur français André Ceccarelli et le bassiste italien Rosario Bonaccorso, accompagnés par un orchestre symphonique dirigé par Vince Mendoza. Stefano a enregistré deux autres albums pour Blue Note : un hommage à Charlie Parker et le virtuose Trouble Shootin’ (2007), avec Fabrizio Bosso à la trompette et Baptiste Trotignon à l’orgue Hammond. Woman’s Land (2011), son album suivant paru sur le label italien Alice Records, s’inspire de plusieurs figures féminines du 20ème siècle. La capacité de Stefano à établir un dialogue avec d’autres artistes est une évidence sur ses derniers albums, parmi lesquels Giù la Testa (2014), enregistré avec le guitariste Sylvain Luc.

Stefano Di Battista (saxophone alto, saxophone soprano)
Fred Nardin (piano)
Daniele Sorrentino (contrebasse)
André Ceccarelli (batterie)

55 min
Références

Programmation musicale

  • 18h08
    Peur sur la ville
    Peur sur la ville
    Stefano Di Battista
    Peur sur la ville

    Ennio Morricone. (Compositeur), Stefano Di Battista (saxophone soprano, sifflements), Fred Nardin (piano), Daniele Sorrentino (contrebasse), André Ceccarelli (batterie)

    Album Morricone Stories (2021)
    Label WARNER MUSIC
  • 18h13
    Metti, una sera a cena (Disons, un soir à dîner)
    Metti, una sera a cena (Disons, un soir à dîner)
    Stefano Di Battista
    Metti, una sera a cena (Disons, un soir à dîner)

    Fred Nardin, Daniele Sorrentino, Andre Ceccarelli, Ennio Morricone

    Album Morricone Stories (2021)
    Label WARNER MUSIC
  • 18h19
    The good, the bad and the ugly (Le Bon, la brute et le truand)
    The good, the bad and the ugly (Le Bon, la brute et le truand)
    Stefano Di Battista
    The good, the bad and the ugly (Le Bon, la brute et le truand)

    Fred Nardin, Daniele Sorrentino, Andre Ceccarelli, Ennio Morricone

    Album Morricone Stories (2021)
    Label WARNER MUSIC
  • 18h24
    Segment
    Segment
    Tommaso Starace
    Segment

    Charlie Parker. (Compositeur), Tommaso Starace (saxophone alto), Jim Watson (piano), Laurence Cottie (basse)

    Album The Power of Three (2020)
    Label Music Center (BA 420 CD)
  • 18h31
    Opening 2
    Opening 2
    Wes Montgomery
    Opening 2

    Martial Solal. (Compositeur), Wes Montgomery (guitare), Hans Koller (saxophone alto), Johnny Griffin (saxophone ténor), Ronnie Scott (saxophone ténor), Ronnie Ross (saxophone baryton), Martial Solal (piano), Michel Gaudry (contrebasse), Ronnie Stephenson (batterie)

    Album The NDR Hamburg studio recordings (2021)
    Label NDR
  • 18h39
    C Jam Blues
    C Jam Blues
    Charles Mingus
    C Jam Blues

    Duke Ellington. (Compositeur), Charles Mingus (contrebasse), Rahsaan Roland Kirk (saxophone ténor), Jon Faddis (trompette), George Adams (saxophone ténor), John Handy (saxophone), Hamiet Bluiett (saxophone baryton), Don Pullen (piano), Dannie Richmond (batterie)

    Album Mingus at Carnegie Hall (1974)
    Label Rhino (8122-72285-2)
  • 18h46
    Some Kind of Tomorrow
    Some Kind of Tomorrow
    Jane Ira Bloom & Mark Helias
    Some Kind of Tomorrow

    Jane Ira Bloom. (Compositeur), Mark Helias. (Compositeur), Jane Ira Bloom (saxophone soprano), Mark Helias (contrebasse)

    Album Some Kind of Tomorrow (2021)
    Label Autoproduction
  • 18h53
    Tipping Point
    Tipping Point
    Charlie Porter
    Tipping Point

    Charlie Porter. (Compositeur), Charlie Porter (trompette), Nick Biello (saxophone alto), Orrin Evans (piano), David Wong (contrebasse), Kenneth Salters (batterie)

    Album Hindsight (2021)
    Label OA2 (22186)

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation