Théo Girard Quartet - Clotilde Penet
Théo Girard Quartet - Clotilde Penet
Théo Girard Quartet - Clotilde Penet
Publicité
Résumé

« Un saut dans l’inconnu », c’est ainsi que Théo Girard décrit la naissance de son trio avec le batteur Seb Rochford et le trompettiste Antoine Berjeaut. C’était début 2016 et, à l’époque, le contrebassiste fondateur du label Discobole n’avait encore jamais dirigé de groupe sous son nom.

En savoir plus

Au sommaire aujourd'hui

  • Théo Girard à la Une
  • 3 invitations pour 2 à gagner pour le concert de Théo Girard jeudi 05 septembre à 21h au Studio de l'Ermitage à  Paris (75), dans le cadre du festival Jazz à La Villette. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

Chez Théo Girard, la musique a tout d’une affaire de famille, lui dont le père n’est autre que Bruno Girard, l’un des fondateurs de Bratsch. C’est d’ailleurs ainsi qu’on peut comprendre le titre de ce nouvel album. Oui, ça peut être l’ivresse de la bulle de Champagne (le titre d’ouverture du disque), ça peut être la bulle de BD (tant ces morceaux donnent toujours la sensation de raconter des histoires sans paroles), mais ça peut être aussi la bulle protectrice, la rondeur du cocon familial, la sphère des musiciens avec lesquels on joue et rejoue. 

Bulle
Bulle

« J’ai découvert pas mal de choses sur le tas. Ma première certitude était d’enregistrer dans la foulée de la création. Je n’ai pas été déçu ! » Résultat : des formats courts, bruts et mélodieux à la fois, un disque baptisé “30YearsFrom” qui a séduit plus que d’espérance, et l’impression d’assister à la genèse d’un alliage fait pour durer. « L’intensité de la rencontre m’a bouleversé au point que j’ai voulu me forcer à écrire régulièrement de nouveaux morceaux et à immortaliser chacune de nos retrouvailles. »

Publicité

Trois ans plus tard, l’alchimie est toujours là sur “Bulle”, nouvel arrivage du Théo Girard en mode leader maximo : « disons que je fonctionne plutôt en dictature souple » sourit-il. « J’écris toute la musique mais, souvent, les arrangements prennent forme avec les gars ». Et pour l’occasion, le trio fusionnel se fait quartet avec l’arrivée du jeune saxophoniste Basile Naudet. Un habitué de la maison (pour avoir parfois remplacé Antoine Berjeaut en concert) doublé d’un enfant de la balle : « son père, Nicolas, est un de mes meilleurs amis et un formidable clarinettiste. » 

56 min

Dans cet art de la mélodie solennelle qui danse entre la joie et la mélancolie, dans ce son de basse bombé et mal rasé, dans cet esprit de groupe qui tourne autour d’un cercle d’intimes, difficile de ne pas penser à la figure de Charlie Haden. Théo confirme : « le titre Song for Che avec le Liberation Music Orchestra, Alone Together avec le quartet West ou le disque de gospel “Steal Away” en duo avec Hank Jones, ce sont des choses que j’ai énormément écoutées… Dans le programme initial du trio nous reprenions même First Song (For Ruth) ! Haden a le son, l’intention et un lyrisme à fleur de peau. » Car comme chez le contrebassiste américain, les musiques de Théo Girard sont souvent adressées à des êtres chers. À commencer par cet album, dédié au batteur Eric Groleau, disparu l’an dernier. « On a passé beaucoup de moments forts ensemble à bosser, à se marrer, à tourner avec G!rafe. C’était un grand ami, quelqu’un de profondément généreux qui est vraiment parti trop tôt. » Quant à Grandes Dames, l’un des sommets du disque, le seul morceau à outrepasser le format chanson (7’14 pour être précis), le contrebassiste l’adresse à ses grands-mères : « Deux femmes fortes qui ont marqué mon enfance mais aussi ma vie d’adulte. L’une était fleuriste, l’autre avait pris des responsabilités politiques sur le tard après avoir élevé ses huit enfants. Je les imagine toutes les deux se promener ensemble au Jardin du Luxembourg, l’une avec sa démarche altière, l’autre avec son allure décidée. »

Depuis toujours, Théo Girard est obsédé par la figure du cercle : son label fondé en 2010 s’appelle Discobole, l’un de ses derniers projets en date est un big band rotatif et la Bulle elle-même aspire à la rondeur. « C’est une forme puissante et souple. J’y vois la cohabitation de la perfection et de l’imperfection au sein d’une même chose. Mais aussi plein de choses de la vie que j’aime. Par ordre d’importance : la pizza, le ballon de basket, le disque » s’amuse-t-il. Sur “Bulle”, peut-être encore plus que sur “30YearsFrom”, on sent sa musique tournoyer comme dans un manège à sensation – d’où les titres Roller Coster,  Rototown  ou Microsillon. Pourtant le contrebassiste francilien confie souvent choisir ses titres de morceaux après les avoir enregistrés. Comme si c’était sa musique qui révélait Théo Girard à lui-même et non l’inverse.
[Mathieu Durand - communiqué de presse]

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Où écouter Théo Girard

Références

Programmation musicale

  • 18h07
    Champagne
    Champagne
    Theo Girard Quartet
    Champagne

    Theo Girard

    Album Bulle (2019)
    Label DISCOBOLE
  • 18h12
    Fire Alert
    Fire Alert
    Théo Girard
    Fire Alert

    Théo Girard. (Compositeur), Théo Girard (contrebasse), Basile Naudet (saxophone alto), Antoine Berjeaut (trompette, bugle), Sebastian Rochford (batterie)

    Album Bulle (2019)
    Label DISCOBOLE
  • 18h20
    Lonely Woman
    Lonely Woman
    Ornette Coleman
    Lonely Woman

    Ornette Coleman. (Compositeur), Ornette Coleman (saxophone alto), Don Cherry (cornet), Charlie Haden (contrebasse), Billy Higgins (batterie)

    Album The Shape of Jazz To Come (1959)
    Label Atlantic (781339-2)
  • 18h28
    Don't cry for louie
    Don't cry for louie
    Bloom
    Don't cry for louie

    Melina Tobiana, Laurence Ilous, Lea Castro, Martin Guimbellot, Vaya Con Dios

    Album Dièse 1 (2019)
    Label CQFD
  • 18h35
    Kenny's Special
    Kenny's Special
    Billy Byers, Martial Solal
    Kenny's Special

    Martial Solal. (Compositeur), Allen Eager (saxophone ténor), Jimmy Deuchar (trompette), Billy Byers (trombone), Martial Solal (piano), Benoît Quersin (contrebasse), Kenny Clarke (batterie)

    Album Réunion à Paris (2019)
    Label Fresh Sound (FSRCD978)
  • 18h42
    Bopsolete
    Bopsolete
    Mike LeDonne
    Bopsolete

    Mike LeDonne. (Compositeur), Mike LeDonne (piano), Christian McBride (contrebasse), Lewis Nash (batterie)

    Album Partners in Time (2019)
    Label Savant (307686)
  • 18h50
    Hard as Threads
    Hard as Threads
    Alexander Hawkins
    Hard as Threads

    Alexander Hawkins. (Compositeur), Alexander Hawkins (piano)

    Album Iron Into Wind (2019)
    Label Intakt (INTAKTCD330)
  • 18h55
    Les amis de Pointe Noire
    Les amis de Pointe Noire
    Limousine
    Les amis de Pointe Noire
    Album L'été suivant (2019)
    Label EKLER O SHOCK

L'équipe

Alex Dutilh
Alex Dutilh
Alex Dutilh
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Fabien Fleurat
Réalisation