Dimitri Mitropoulos
Dimitri Mitropoulos
Dimitri Mitropoulos
Publicité
Résumé

Considéré comme "un fanatique qui a vendu son âme à la musique", Dimitri Mitropoulos d'une générosité légendaire est l'un des plus grands chefs de sa génération. Pianiste mais aussi compositeur, il avait une personnalité très iconoclaste mais parfois tourmentée.

En savoir plus

Dimitri Mitropoulos est l'un des grands musiciens charismatiques que la Grèce ait donné et, avec Maria Callas, le musicien classique le plus important issu de ce pays au XXe siècle.

Pourvu d'une phénoménale mémoire qui lui permettait de diriger sans partition, il aborde le répertoire dans une esthétique engagée et incisive, arrachant aux musiciens qu'il dirige tout leur potentiel.

Publicité

Dimitri Mitropoulos naît à Athènes dans une famille de la classe moyenne non musicienne et très religieuse. Dimitri sculpte une petite flûte à cinq ans et se met au piano, dès l'âge de sept ans, avec le pianiste italien Achilleas Delbuono.
À seize ans, lors d'un voyage à Rome pendant l'été 1912, il découvre son idéal de vie mis en pratique : Saint-François d'Assises. Les austères règles de vie franciscaine deviendront pour lui naturelles, parce qu'issues d'une dimension spirituelle. Comme François s'est donné au Christ, Dimitri se donne entièrement à la musique, à l'essence de chaque partition nouvelle, avec autant de foi que le Saint prêchant aux oiseaux

En 1921, Mitropoulos se rend à Berlin pour se perfectionner au piano à la Hochschule für Musik dans la classe du compositeur et professeur Ferruccio Busoni En 1922, il lui présente Eine Griechishe Sonate (1920–21), une œuvre pour piano composée à Bruxelles, sa plus vaste par ses dimensions à cette date. Busoni la reçoit mal et cela provoque chez Mitropoulos un choc qui le prive pour longtemps de l'envie de composer. Busoni le pousse à abandonner la composition et à choisir la direction d'orchestre. Néanmoins Mitropoulos restera profondément influencé par l'esthétique de Busoni et on en retrouvera des éléments tout au long de sa carrière d'artiste.

Sa carrière est propulsée par un heureux concours de circonstances. Invité par l'Orchestre Philharmonique de Berlin pour un concert avec le pianiste Egon Petri, il a l'occasion de marquer les esprits. Fort du succès berlinois, Dimitri Mitropoulos entreprend une carrière internationale de pianiste et de chef d'orchestre.

En janvier 1937 à la suite d'Ormandy, il est nommé directeur musical de l'Orchestre Symphonique de Minneapolis, et commence ainsi sa carrière américaine qu'il poursuit au sein du prestigieux Orchestre Philharmonique de New York en 1949.

Parallèlement à son travail avec le symphonique, Mitropoulos a une carrière importante dans le répertoire lyrique et y connaît ses plus grands triomphes avec des interprétations musicalement et dramatiquement, vives et incisives.

Outre son activité new-yorkaise et américaine, dès le début des années 1950, il est invité régulièrement en Europe, lorsqu'il n'est pas en déplacement avec son orchestre.

En 1957, victime d'une virulente campagne de presse touchant à sa vie privée, qualifié d'homme solitaire, sans femme, il abandonne son poste à la Philharmonie de New-York et est remplacé par son élève et protégé Leonard Bernstein qui co-dirigeait avec lui cette saison-là. Mitropoulos ne s'est jamais marié, il était connu comme homosexuel et n'éprouvait pas la nécessité d'un "mariage cosmétique" et malgré les critiques ne manquait pas de panache, il aurait déploré : « Quel dommage que je sois condamné pour de la luxure. Je n'ai pas le temps de me le permettre ! »

Dimitri Mitropoulos est un chef qui a surtout excellé dans le champ du dernier romantisme et la musique du XXe siècle. À New York, il a créé près de cinquante œuvres contemporaines, et a reçu la Médaille d'Honneur Mahler américaine en 1950 pour son travail de promotion de la musique du compositeur.

Il connut la plus belle mort qui se puisse rêver pour un musicien : une crise cardiaque pendant une répétition de la Troisième Symphonie de Gustav Mahler à la Scala de Milan.

58 min

Disques de légende : Eugène Onéguine sous la direction de Boris Khaikine et l'Orchestre du Théâtre Bolchoï

21 min
Références

Programmation musicale

  • 15h00
    Symphonie fantastique op 14 : Songe d'une nuit de sabbat
    Symphonie fantastique op 14 : Songe d'une nuit de sabbat
    Hector Berlioz (Compositeur)
    Symphonie fantastique op 14 : Songe d'une nuit de sabbat

    Dimitri Mitropoulos (Chef d'orchestre), Orchestre Philharmonique de Vienne

    Album Hector Berlioz : Symphonie fantastique et Nuits d'été (2012)
    Label PRAGA (PRD/DSD350071)
  • 15h11
    Les nuits d'ete op 7 (integrale) : au cimetiere (clair de lune) - 6 melodies pour mezzo-soprano et orchestre
    Les nuits d'ete op 7 (integrale) : au cimetiere (clair de lune) - 6 melodies pour mezzo-soprano et orchestre
    Hector Berlioz (Compositeur)
    Les nuits d'ete op 7 (integrale) : au cimetiere (clair de lune) - 6 melodies pour mezzo-soprano et orchestre

    Dimitri Mitropoulos (Chef d'orchestre), Eleanor Steber (Voix, Mezzo-soprano), Orchestre Symphonique De La Columbia

    Album Récital Eleanor Steber (1996)
    Label SONY (MHK 62356)
  • 15h18
    Les Hébrides, Ouverture op 26
    Les Hébrides, Ouverture op 26
    Felix Mendelssohn (Compositeur)
    Les Hébrides, Ouverture op 26

    Mitropoulos (Chœur), Orchestre Philharmonique De New York

    Album Dimitri Mitropoulos : The Art of conducting
    Label UNITED ARCHIVES (UAR002.4)
  • 15h28
    Hary Janos op 35a suite d'orchestre : Intermezzo
    Hary Janos op 35a suite d'orchestre : Intermezzo
    Zoltan Kodaly (Compositeur)
    Hary Janos op 35a suite d'orchestre : Intermezzo

    Dimitri Mitropoulos (Chef d'orchestre), Orchestre Philharmonique De New York

    Album Dimitri Mitropoulos : The Art of conducting
    Label UNITED ARCHIVES (UAR002.4)
  • 15h34
    Concerto en ré min BWV 1052 : 3. Allegro - version pour piano, cordes et basse continue
    Concerto en ré min BWV 1052 : 3. Allegro - version pour piano, cordes et basse continue
    Jean-Sébastien Bach. (Compositeur)
    Concerto en ré min BWV 1052 : 3. Allegro - version pour piano, cordes et basse continue

    , Dimitri Mitropoulos (Chef d'orchestre), Glenn Gould (Piano), Orchestre Royal du Concertgebouw d'Amsterdam

    Album Glenn Gould : the secret live tapes (2010)
    Label Sony Classical (88697723182)
  • 15h42
    Don Giovanni K 527 : Don Giovanni a cenar teco (Acte II) Le Commandeur Don Giovanni Leporello et choeur
    Don Giovanni K 527 : Don Giovanni a cenar teco (Acte II) Le Commandeur Don Giovanni Leporello et choeur
    Wolfgang Amadeus Mozart (Compositeur)
    Don Giovanni K 527 : Don Giovanni a cenar teco (Acte II) Le Commandeur Don Giovanni Leporello et choeur

    Dimitri Mitropoulos (Chef d'orchestre), Cesare Siepi (Baryton (voix)), Elisabeth Grümmer (Soprano), Gottlob Frick (Basse (voix)), Leopold Simoneau (Ténor), Lisa Della Casa (Soprano), Fernando Corena (Baryton (voix)), Rita Streich (Soprano), Walter Berry (Baryton (voix)), Choeur de l'Opéra D'Etat de Vienne (Chœur), Orchestre Philharmonique de Vienne

    Album Don Giovanni K 527 (intégrale)
    Label SONY (SM3K 64263)
  • 15h51
    Prince Igor (le) : Danses polovtsiennes (Acte II) : Danse des garcons
    Prince Igor (le) : Danses polovtsiennes (Acte II) : Danse des garcons
    Alexandre Borodine (Compositeur)
    Prince Igor (le) : Danses polovtsiennes (Acte II) : Danse des garcons

    Dimitri Mitropoulos (Chef d'orchestre), Orchestre Philharmonique De New York

    Album Dimitri Mitropoulos : The Art of conducting
    Label UNITED ARCHIVES (UAR002.4)
  • 15h54
    La mer L 109 ( Intégrale ) : Jeux de vagues - 3 esquisses symphoniques
    La mer L 109 ( Intégrale ) : Jeux de vagues - 3 esquisses symphoniques
    Claude Debussy (Compositeur)
    La mer L 109 ( Intégrale ) : Jeux de vagues - 3 esquisses symphoniques

    Dimitri Mitropoulos (Chef d'orchestre), Orchestre Symphonique du WDR de Cologne

    Album Dimitri Mitropoulos dirige Mahler et Debussy
    Label ICA (ICAC 5021)
  • 16h00
    Eugène Onéguine : Introduction et scène (Acte II Sc 2) Lenski Zaretzki / Kuda kuda kuda vi udalilis (Acte II Sc 2) Récitatif et air de Lenski
    Eugène Onéguine : Introduction et scène (Acte II Sc 2) Lenski Zaretzki / Kuda kuda kuda vi udalilis (Acte II Sc 2) Récitatif et air de Lenski
    Piotr Ilitch Tchaïkovski (Compositeur)
    Eugène Onéguine : Introduction et scène (Acte II Sc 2) Lenski Zaretzki / Kuda kuda kuda vi udalilis (Acte II Sc 2) Récitatif et air de Lenski

    Boris Khaikine (Chef d'orchestre), Sergei Lemeshev (Ténor, Lenski), Igor Mikhailov (Basse (voix), Zaretski), Orchestre du Théâtre Bolchoï

    Album Eugène Onéguine op 24 (intégrale)
    Label MELODIYA (MLDY 74321170902)
  • 16h08
    Eugène Onéguine : Scène de la lettre : Puskai pogibnu ya (Acte I Sc 2) Tatiana
    Eugène Onéguine : Scène de la lettre : Puskai pogibnu ya (Acte I Sc 2) Tatiana
    Piotr Ilitch Tchaïkovski (Compositeur)
    Eugène Onéguine : Scène de la lettre : Puskai pogibnu ya (Acte I Sc 2) Tatiana

    Boris Khaikine (Chef d'orchestre), Galina Vishnevskaya (Soprano, Tatiana), Orchestre du Théâtre Bolchoï

    Album Eugène Onéguine op 24 (intégrale) (1955)
    Label MELODIYA (MLDY 74321170902)

L'équipe

Lionel Esparza
Lionel Esparza
Lionel Esparza
Production
Antoine Courtin
Réalisation
Flora arrosant les émissions de France Musique pour les faire pousser
Flora arrosant les émissions de France Musique pour les faire pousser
Flora Sternadel
Collaboration