Atelier numérique des Talens Lyriques au collège Paul Valéry
Atelier numérique des Talens Lyriques au collège Paul Valéry
Atelier numérique des Talens Lyriques au collège Paul Valéry ©Radio France - Sofia Anastasio
Atelier numérique des Talens Lyriques au collège Paul Valéry ©Radio France - Sofia Anastasio
Atelier numérique des Talens Lyriques au collège Paul Valéry ©Radio France - Sofia Anastasio
Publicité
Résumé

Très engagé en milieu scolaire, l'ensemble Les Talens Lyriques a développé trois applications pour rendre la musique accessible à ceux qui n’ont pas ou peu ou de formation musicale. Reportage dans un de leurs ateliers numériques au collège Paul Valéry, à Paris.

En savoir plus

La sonnerie retentit dans les couloirs jaunes et bleu du collège. Nous sommes devant la salle 347, où s’apprête à entrer Aurélie Branger, médiatrice culturelle des Talens Lyriques. Et ce ne sont pas des partitions mais des tablettes qu’elle a à la main, pour un atelier 100% numérique. « Dans ces ateliers avec tablette, on utilise trois applications qui s’appellent t@lenschool. Elles ont été conçues pour préparer les élèves aux rencontres avec les Talens, lorsqu'ils viennent assister à des répétitions, où des petits concerts spécifiques. Et en amont, pour les préparer à la connaissance des instruments, à la connaissance du répertoire, on utilise ces applications-là. Une s’appelle "*Jouer ensemble", la deuxième "*Composer" et la dernière "Interpréter". »

Variations autour du thème de la Follia

Cet après-midi-là, l’atelier était organisé autour de l’application Composer, qui permet de créer des variations du thème de la Follia, mesure par mesure. Nous étions dans une classe UPE2A, qui rassemble des élèves non francophones qui viennent d’arriver en France. Et la musique aide beaucoup ces jeunes garçons et jeunes filles, explique leur professeure Fatiha Bouhamdam : « La musique est tellement universelle qu’elle parle à toute le monde. Nous avons par exemple une élève ukrainienne qui vient d’arriver, elle ne parle, ni ne comprend le français, et là je vois qu’elle était emportée par la musique. Et je crois que c’est le langage qui parle à tout le monde, qu’on soit ukrainien, français, anglais ou espagnol."

Publicité

« C’est dans l’ADN des Talens lyriques d’avoir ce côté pédagogique »

Les Talens lyriques sont en résidence dans cet établissement, ainsi qu’à Ivry-sur-Seine où ils organisent des ateliers plus pratiques, des classes-orchestre, et classes-percussion. Des dispositifs dont l’ensemble ne pourrait plus se passer aujourd’hui, raconte Marie Onofrio, chargée des actions culturelles des Talens Lyriques : « Le fait de se rendre, d’aller vers, d’être au cœur des établissements scolaires par divers biais, rend totalement accessible ces métiers, ce répertoire, et décloisonne tout ce qu’on pourrait penser sur le milieu de la musique dite classique, et notamment ici baroque. Maintenant c’est dans l’ADN des Talens lyriques d’avoir ce côté pédagogique avec des élèves de Paris et d’Ile de France »

Grâce à l’application, développée par Clément Lebrun, Julien Bloît et Matthias Demoucron, les élèves ont pu présenter leurs propres variations à la fin de l'heure. Elle leur a également permis de reconnaitre il y a quelques jours les théorbes et clavecins exposés au Musée de la musique, au cours d’une visite organisée, toujours dans le cadre de cette action.

Références

Programmation musicale

  • 08h06
    Farinelli : Son qual nave ch'agitata - air de Arbace
    Farinelli : Son qual nave ch'agitata - air de Arbace
    Riccardo Broschi
    Farinelli : Son qual nave ch'agitata - air de Arbace

    Interprètes Christophe Rousset, Ewa Mallas-Godlewska, Derek Lee Ragin

    Album BOF / Farinelli (1994)
    Label FEATURING (K 1005)

L'équipe

Sofia Anastasio
Production