Le ténor Jonas Kaufmann et la soprano Marlis Petersen dans "La Ville morte" de Korngold, à l'Opéra d’État de Bavière de Munich.
Le ténor Jonas Kaufmann et la soprano Marlis Petersen dans "La Ville morte" de Korngold, à l'Opéra d’État de Bavière de Munich.
Le ténor Jonas Kaufmann et la soprano Marlis Petersen dans "La Ville morte" de Korngold, à l'Opéra d’État de Bavière de Munich. - Wilfried Hösl
Le ténor Jonas Kaufmann et la soprano Marlis Petersen dans "La Ville morte" de Korngold, à l'Opéra d’État de Bavière de Munich. - Wilfried Hösl
Le ténor Jonas Kaufmann et la soprano Marlis Petersen dans "La Ville morte" de Korngold, à l'Opéra d’État de Bavière de Munich. - Wilfried Hösl
Publicité
Résumé

Événement ! Absent depuis plusieurs décennies à l'affiche de l'Opéra d'Etat de Bavière, le chef d’œuvre du jeune Korngold fait un retour éblouissant : Jonas Kaufmann chante pour la première fois le rôle de Paul, aux côtés de la soprano Marlis Petersen en Marietta - et Kirill Petrenko dirige !

En savoir plus
  • Erich Wolfgang Korngold, Die tote Stadt (La Ville morte)
    Opéra enregistré le 29 novembre 2019 à l'Opéra d'État de Bavière (Munich, Allemagne)

Résumé

Bruges, vers la fin du XIXe siècle. Paul vit muré dans le souvenir de sa femme Marie qui est morte depuis des années. Il erre dans l’atmosphère brumeuse et morbide de la ville de Bruges où il croit pouvoir retrouver son épouse réincarnée en Marietta, une danseuse. Entre rêve et réalité, Paul est la proie d’une sorte de délire où s’entrechoquent des scènes aussi éprouvantes que chaotiques. Revenant à la réalité, il comprend qu’il n’y a pas de résurrection possible ici-bas, Paul accepte de quitter la ville de ses souvenirs pour suivre son ami Franck.

« Il a tellement de talent (Korngold) qu'il pourrait facilement nous en donner la moitié – et il lui en resterait encore assez ! », Giacomo Puccini

Publicité

Distribution

Jonas Kaufmann, ténor (Paul)
Marlis Petersen, soprano (Marietta, Marie)
Andrzej Filończyk, baryton (Frank, Fritz)
Jennifer Johnston, mezzo-soprano (Brigitta)
Corinna Scheurle, mezzo-soprano (Lucienne)
Manuel Günther, ténor (Victorin, Gaston)
Dean Power, ténor (Comte Albert)
Simon Stone, mise en scène
Bayerisches Staatsorchester
Chœur du Bayerische Staatsoper
Direction : Kirill Petrenko

À réécouter : Jonas Kaufmann est l'invité de Musique Matin

À réécouter : Jonas Kaufmann : Wien

À réécouter : Le chef d’orchestre Kirill Petrenko et le streaming

À réécouter : Jonas Kaufmann, L'Opéra - Carrefour de Lodéon - 1er octobre 2018

À réécouter : La Ville morte d'Erich Korngold