France Musique
France Musique
Une insigne de Louis XIV, roi soleil
Une insigne de Louis XIV, roi soleil
Portrait présumé de Charpentier (Almanach royal de 1682)
Portrait présumé de Charpentier (Almanach royal de 1682)
Marc-Antoine Charpentier est d’abord formé à Rome puis il revient à Paris qu’il ne quittera plus jamais. Il s’installe alors à l’Hôtel de Guise où sa mécène Mademoiselle de Guise lui confie la charge de participer à la gloire de sa prestigieuse famille.
25 min
Portrait présumé de Charpentier tenant dans ses mains une partition aux côtés de sa protectrice Mme de Guise (Almanach royal de 1682)
Portrait présumé de Charpentier tenant dans ses mains une partition aux côtés de sa protectrice Mme de Guise (Almanach royal de 1682)
La Princesse de Guise, outre le gîte et le couvert, lui offre protection et liberté de composer et jouer ses œuvres. Marc-Antoine Charpentier adapte et enrichit sa méthode de travail tout au long des 18 ans que dure sa collaboration avec la famille de Guise.
25 min
Portrait présumé de Charpentier tenant dans ses mains une partition aux côtés de sa protectrice Mme de Guise (Almanach royal de 1682)
Portrait présumé de Charpentier tenant dans ses mains une partition aux côtés de sa protectrice Mme de Guise (Almanach royal de 1682)
Marc-Antoine Charpentier devient le compositeur officiel de Molière. Lully, alors surintendant de la musique du roi, voit d’un très mauvais œil la formation de cette nouvelle équipe et tente, sans succès, d'empêcher la collaboration du compositeur et de l’homme de théâtre.
25 min
Portrait présumé de Charpentier (Almanach royal de 1682)
Portrait présumé de Charpentier (Almanach royal de 1682)
Louis XIV est grand amateur de musique et il apprécie particulièrement celle de Marc-Antoine Charpentier. En 1678, le roi lui confie la charge de la musique de son fils aîné, le Grand Dauphin.
25 min
Portrait présumé de Charpentier (Almanach royal de 1682)
Portrait présumé de Charpentier (Almanach royal de 1682)
A la fin des années 1690, Marc-Antoine Charpentier travaille pour les Jésuites à l’église Saint-Louis, au Noviciat et au Collège Louis-le-Grand. En 1698, il obtient enfin la place de maître de musique des enfants de la Sainte Chapelle. Ce poste est le plus prestigieux de toute sa carrière.
25 min

À propos de la série

Qui est Marc-Antoine Charpentier ? Maître de musique au service de la famille de Guise, puis compositeur officiel de Molière, il obtient la confiance de Louis XIV, des Jésuites et devient, consécration, maître de musique des enfants de la Sainte-Chapelle. Suivez son histoire et sa musique.

Provenant de l'émission

Musicopolis, du lundi au vendredi à 13h03 sur France Musique

Dans le même esprit que les premières saisons de Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond explore à présent chaque jour une oeuvre différente (sa genèse, sa création) dans son contexte géographique et historique.