Clara Wieck au moment du décès de son mari en 1856
Clara Wieck au moment du décès de son mari en 1856
Clara Wieck au moment du décès de son mari en 1856 ©Getty - DEA / A. Dagli Orti / De Agostini
Clara Wieck au moment du décès de son mari en 1856 ©Getty - DEA / A. Dagli Orti / De Agostini
Clara Wieck au moment du décès de son mari en 1856 ©Getty - DEA / A. Dagli Orti / De Agostini
Publicité
Résumé

Troisième épisode de notre feuilleton Liebst du um Schönheit ? (M'aimes-tu pour la beauté ?) Ou comment Clara Wieck, devenue Clara Schumann, rattrape les blagues de mauvais goût de Robert. En musique !

En savoir plus

Programmation musicale

Robert Schuman : Dichterliebe opus 48 : 11. Ein Jüngling liebt ein Mädchen 
The Erlkings
Rhythmic Dog  RD0009

Robert Schuman : Ein Jüngling liebt ein Mädchen
Uri Cain Ensemble
Winter & Winter  910145-2

Publicité

Robert Schuman : Ein Jüngling liebt ein Mädchen op 48 n°11
Reinhold Friedl, piano
Bolt Records POP01

Clara Schumann  : Liebst du um Schönheit ?
Barbara Bonney, soprano
Vladimir Ashkenazy, piano
Decca  452898-2

Gustav Mahler : Liebst du um Schönheit ?
Thomas Hampson, baryton 
Orchestre Philharmonique de Vienne dirigé par Leonard Berstein
DGG 002894795715

Mazette ! Quelle Musique ! du 09/01/2022 : Clara Wieck-Schumann, incomparable musicienne !

Sur le coup de 3 heures du 09/01/2022 : Liebst du um Schönheit ? - (III)

Références

L'équipe

Jean-Yves Larrouturou
Jean-Yves Larrouturou
Nelly Portal
Collaboration
Laurent Lefrançois © okarinamusique.com
Laurent Lefrançois © okarinamusique.com
Laurent Lefrançois
Réalisation