Régine en 2015, ©Getty - Aurelien Meunier/WireImage
Régine en 2015, ©Getty - Aurelien Meunier/WireImage
Régine en 2015, ©Getty - Aurelien Meunier/WireImage
Publicité
Résumé

Régine, qui vient de fêter ses 90 ans, a mené une double carrière d’animatrice de clubs et de chanteuse.

En savoir plus

Femme entière dans ses sentiments comme dans ses choix, elle n’a jamais voulu abandonner son monde de la nuit pour se consacrer entièrement à la chanson. A certains moments de son parcours, elle y a néanmoins consacré beaucoup d’énergie et a su se constituer un répertoire remarquable, avec une galerie d’auteurs à faire pâlir de jalousie bien des interprètes : Serge Gainsbourg, Serge Lama, Françoise Dorin, Françoise Sagan, ou encore Frédéric Botton. Certaines ont même été adaptées en différentes langues étrangères. Les passages de Régine sur les scènes de music-hall vont du tour de chant à la revue, en passant par des tentatives de comédies musicales.

Programmation musicale

Las Rosas negras del amor  (« Des roses rouges »)
Régine, 1971
(p : Catherine Desage – m : Gérard Gustin)
Adapté en espagnol par Don Diego

Publicité

Les lumières de Belleville
Régine, 1971
De la comédie musicale inédite « Les lumières de Belleville »
(p : Eddy Marnay – m : Emil Stern)

Ça ne s’invente pas
Régine, 1972
(p : Yves Dessca - m : Eric Charden)

Le chandelier
Régine, 1972
(p : Eddy Marnay – m : Emil Stern)

Mallo Mallory
Régine, 1972
(p & m : Serge Gainsbourg)

J’ai toujours porté bonheur aux hommes
Régine, 1973
(p : Vline Buggy – m : Jacques Revaux)

La bonne adresse pour chiens perdus
Régine, 1973
(p : Michèle Vendôme – m : Alice Dona)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Rattrapons le temps perdu
Régine et Paul Anka, 1977
(p : Eddy Marnay – m : Paul Anka)

Tic tac toe
Régine, 1978
(p & m : Serge Gainsbourg)

L’emmerdeuse
Régine, 1978
(p : Patrick Adler – m : Mort Shuman)

Je survivrai  (« I will survive »)
Régine, 1979        
(p & m : Dino Ferakis et Freddie Perren)
Adapté par Vline Buggy et Claude Carrère

Reine de la nuit
Régine, 1983
(p : Didier Barbelivien – m : Jacques Morali et Frederick Zarr)

Bloc-notes

Ne manquez pas l'intégrale de la discographie de Régine avec en plus des inédits : 

"Régine : De la p’tite poule à La Grande ZoaVous en aviez rêvé ! Marianne Mélodie l’a fait ! Pour la première fois en CD, retrouvez la discographie complète de Régine, y compris les versions étrangères et de nombreux inédits ! Inclus le live aux Bouffes du Nord 1993 et les titres issus de la comédie musicale "Les Lumières de Belleville" !"

Intégrale Régine
Intégrale Régine
- Marianne Mélodie
Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Dorothée Goll
Collaboration
Massimo Bellini
Réalisation