Cora Vaucaire en 1965 ©Getty - Keystone-France
Cora Vaucaire en 1965 ©Getty - Keystone-France
Cora Vaucaire en 1965 ©Getty - Keystone-France
Publicité
Résumé

Aucune formule ne peut résumer Cora Vaucaire, qui fut une interprète magistrale de la chanson française. On l’appelait "la dame blanche de Saint-Germain-des-Prés", comme Juliette Gréco en était "la muse noire".

En savoir plus

Femme passionnée, à la fois hors normes et hors du temps, Cora Vaucaire échappe à toutes les classifications. Intemporelle, elle a mené une carrière sans concession, aux antipodes du show business et des hit-parades. Formée à l'école de la comédie, elle interprète chaque chanson comme une petite pièce de théâtre.

Programme musical

La vie d’artiste
Document INA, 1952
(p : Léo Ferré et Francis Claude – m : Léo Ferré)

Publicité
Cora Vaucaire
Cora Vaucaire

La complainte de la butte
BO du Film « French Cancan » 1954
(p : Jean Renoir – m : Georges Van Parys)

Les trois manèges
du film « Clara et les méchants » 1957
(p : Michel Vaucaire – m : Georges Van Parys)

Trois petites notes de musique
BO du film « Une aussi longue absence » 1961
(p : Henri Colpi – m : Georges Delerue)

 Film  Une aussi longue absence
Film Une aussi longue absence

Quand les hommes vivront d’amour
Document INA, 1957
(p & m : Raymond Lévesque)

Et voilà les hommes
Document INA, 1960
(p : Jean Nohain – m : Mireille)

Ce mortel ennui
par Serge Gainsbourg, 1958
(p & m : Serge Gainsbourg)

La chanson de Prévert
Document INA, 1967
(p & m : Serge Gainsbourg)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Bloc-notes :

L’actualité de la chanson, ce sont aussi d'autres anniversaires que nous allons accompagner. Cette semaine, nous célébrons la naissance de Maurice Chevalier, le 12 septembre 1888.
Tour de chant  rendra hommage à son immense carrière au printemps 2019.

En attendant, il sera mis à l’honneur à Bruxelles ce 12 septembre à 11 h, au cours d’une petite cérémonie devant la célèbre statue du Manneken Piss qu’il avait chantée en 1949 !

Manneken Pis par Maurice Chevalier
Manneken Pis par Maurice Chevalier

Télérama a publié un article sur notre série d'émissions consacrée à Cora Vaucaire

Pour prolonger l’écoute de ces émissions, vous pouvez lire le livre d’entretiens avec Martin Pénet paru en 2006 aux éditions de Fallois « Cora Vaucaire l’intemporelle », disponible sur commande chez tous les bons libraires.

 « Cora Vaucaire l’intemporelle » Entretiens par Martin Pénet
« Cora Vaucaire l’intemporelle » Entretiens par Martin Pénet
- Editions de Fallois
Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Dorothée Goll
Collaboration
Eric Lancien
Réalisation