Georges Brassens dans les coulisses de Bobino, à Paris, vers 1950
Georges Brassens dans les coulisses de Bobino, à Paris, vers 1950
Georges Brassens dans les coulisses de Bobino, à Paris, vers 1950 ©Getty
Georges Brassens dans les coulisses de Bobino, à Paris, vers 1950 ©Getty
Georges Brassens dans les coulisses de Bobino, à Paris, vers 1950 ©Getty
Publicité
Résumé

S’il est devenu de bon ton, depuis sa disparition, d’adapter les chansons de Georges Brassens à toutes les sauces musicales, on peut se demander ce qu’il en aurait pensé, lui, l’anarchiste biberonné aux chansons traditionnelles françaises et italiennes, ainsi qu’au jazz.

En savoir plus

Son chant sobre et son accompagnement dépouillé à la guitare souligné de contrebasse, ont tendance à édulcorer la richesse de son travail d’auteur et surtout de compositeur. Que ce soit sur le plan mélodique, rythmique ou harmonique, les chansons de Brassens se prêtent à d’infinies variations d’interprétation. 

Son chant sobre et son accompagnement dépouillé à la guitare souligné de contrebasse, ont tendance à édulcorer la richesse de son travail d’auteur et surtout de compositeur. Que ce soit sur le plan mélodique, rythmique ou harmonique, les chansons de Brassens se prêtent à d’infinies variations d’interprétation.

Publicité

Dans les versions très expressives que nous entendons au cours de ces deux émissions, l’accompagnement au piano, voire davantage d’instruments, mettent souvent en lumière des aspects méconnus de l’invention musicale de Brassens. 

Programme musical :

Georges Brassens / Louis Aragon, Il n'y a pas d'amour heureux
Pot-pourri :
- Catherine Sauvage (document INA, 1954)
- Barbara (1960)
- Monique Morelli (document INA, 1962)
- Françoise Hardy (1967)
- Cora Vaucaire (document INA, 1966)

Georges Brassens, Au bois de mon coeur
- Isabelle Aubret (1964)
extr. B.O.F "Porte des Lilas"

Georges Brassens, Embrasse-les tous
- Pia Colombo (document INA, 1965)

Georges Brassens, La marche nuptiale
- Cora Vaucaire au Théâtre de la Ville (1973)

Georges Brassens, Dans l'eau de la claire fontaine
- Les Frères Jacques (1977)

Georges Brassens, Oncle Archibald
- Maxime Le Forestier (1979)

Georges Brassens / Paul Fort, Le petit cheval
- Nino Ferrer (document INA 1981)

Georges Brassens, Je suis un voyou
- Renaud (1995)

Georges Brassens, Les copains d'abord
-François Morel & Yolande Moreau (2021)

CD

Coffret Brassens et ses interprètes par Jacques Canetti
Coffret Brassens et ses interprètes par Jacques Canetti

Liens :

Centenaire Brassens à Sète : C'est par ici !

Festival 22 vlà Georges à Sète du 22 au 29 octobre : Voici le programme !

Bibliographie :

Sophie Delassein : "Brassens a 100 ans", éditions Seghers 

Sophie Delassein : "Brassens a 100 ans",
Sophie Delassein : "Brassens a 100 ans",

Bernard Lonjon : "Brassens l'enchanteur", éditions L'archipel

Bernard Lonjon : "Brassens l'enchanteur"
Bernard Lonjon : "Brassens l'enchanteur"

Marilyne Martin : "Brassens, Jeanne et Joha", éditions du Rocher

Marilyne Martin,  Brassens, Joha et Jeanne
Marilyne Martin, Brassens, Joha et Jeanne

Loïc Robinot : "Sur ma route... un certain Georges Brassens", autoédition

Loïc Robinot : "Sur ma route... un certain Georges Brassens"
Loïc Robinot : "Sur ma route... un certain Georges Brassens"

À lire : Jazz Bonus : En brassant Brassens

Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Doria Zénine
Réalisation
Dorothée Goll
Collaboration