Annie Cordy et Charles Aznavour, Olympia, 1975. ©Getty -  PICOT/Gamma-Rapho
Annie Cordy et Charles Aznavour, Olympia, 1975. ©Getty - PICOT/Gamma-Rapho
Annie Cordy et Charles Aznavour, Olympia, 1975. ©Getty - PICOT/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Annie Cordy vient de disparaître, à l'âge de 92 ans. Incroyable carrière de plus de 70 ans, qui la mena du Lido à Bobino, du grand écran aux plateaux de télévision. Chanteuse, meneuse de revues, comédienne... et à son répertoire, plus de 700 chansons ! Tour de chant lui rend hommage en trois volets.

En savoir plus

Programme musical

Eh ! les filles
Annie Cordy à l’Alhambra
Document INA, 1964
(p : Bob du Parc  – m : Jean-Loup Chauby)

La Mattchiche
Annie Cordy, 1964
(p : Paul Briollet et Léo Lelièvre – m : Charles Borel-Clerc)

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Extraits du spectacle au Théâtre Gramont.           Annie Cordy, 1965 :

- Sacré Trombone
(p : Raymond Bravard – m : Armand Canfora)

- Six roses
(p : Georges Coulonges – m : Michèle Auzépy)

- Mon frère
(p & m : Albert Santoni)

- Le cow boy
(p : Jacques Mareuil – m : Jean-Pierre Mottier)

- Le bal à Tonton
(p : Jacques Mareuil – m : Georges Liferman)

- Les guiboles
(p : Jean Lioret – m : Jean Lioret et Raymond Le Sénéchal)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Bravo  
Annie Cordy en public, 2014
De la comédie musicale « Madame Roza »
(p : Julian More - m : Gilbert Bécaud, adapté par Claude Lemesle)

Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Dorothée Goll
Collaboration
Massimo Bellini
Réalisation