Josephine Baker vers 1920 cheminant grâce à une autruche... ©Getty
Josephine Baker vers 1920 cheminant grâce à une autruche... ©Getty
Josephine Baker vers 1920 cheminant grâce à une autruche... ©Getty
Publicité
Résumé

L’entrée au Panthéon de Joséphine Baker est un événement salué par tous les médias qui relève presque de l’éducation civique. Il ne faudrait donc pas oublier de prononcer son nom à la française, selon son souhait de femme naturalisée en 1937 qui aimait passionnément son pays d’adoption.

En savoir plus

Au point d’avoir combattu pour soutenir la France Libre durant la Seconde guerre mondiale, ce qui lui a finalement valu la Légion d’honneur… Elle a en effet trouvé chez nous l’accueil d’une nation qui ne pratiquait pas de discrimination raciale comme aux Etats-Unis, et où elle se sentait libre.

Précédent ses combats des années 40 à 70 contre le racisme, il y a eu avant la guerre une artiste de music-hall qui a électrisé le public par sa silhouette exotique, sa jeunesse dévergondée et la nouveauté de ses danses syncopées, en particulier le charleston.

Publicité

Et puis, en quelques années, Joséphine Baker a appris à devenir une vraie meneuse de revue, capable de tenir l’affiche des Folies-Bergère ou du Casino de Paris au même rang qu’une Mistinguett. Sa voix cristalline, teintée d’un léger accent, a laissé de très beaux enregistrements des chansons tirées de ces spectacles. C’est cette première Joséphine que nous redécouvrons durant cette série d’émissions.

Programmation musicale

Me revoilà Paris
Joséphine Baker, 1975
(p & m : Dany Revel)

1919 March
Papa Bues Viking Jazzband, 2017
(m : traditionnel)

When you’re smiling
Joséphine Baker, 1975
(p & m : Joe Goodwin, Mark Fisher, Larry Shay)

I’m just wild about Harry et Love will find a way
Joséphine Baker, 1975
De la comédie musicale « Shuffle Along »
(p & m : Eubie Blake et Noble Sissle)

Bandana days et I’m just wild about Harry   
De la comédie musicale « Shuffle Along »
Eubie Blake and the Shuffle Along orchestra, 1921
(m : Eubie Blake)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sympathetic Dan
Ethel Waters and her Ebony Four, 1925  
(p & m : Flatow et Cramer)

Yes we have no bananas
The Broadway Band, 1927  
(m : Frank Silver et Irving Cohn)

Yes sir that’s my baby
Harmony Dance Orchestra, dir. Ben Selvin, 1925
(m : Walter Donaldson)

Boodle-Am shake
Clarence Williams Dixie Washboard Band, 1926
(p & m : Jack Palmer et Spencer Williams)

Joséphine Baker
Joséphine Baker
© Getty

Roamin’ Blues
Maud de Forest, 1923
(p & m : Weever)

I want to yodel
Joséphine Baker, 1926
(p & m : Spencer Williams)

Cake walking babies from home
Clarence Williams Blue Five, avec Louis Armstrong et Sidney Bechet, 1925
(p & m : Clarence Williams – Chris Smith – Henry Troy

Quelques lectures :

Gérard Bonal
Joséphine Baker, du music-hall au Panthéon
Tallandier

Gérard Bonal: Joséphine Baker, du music-hall au Panthéon
Gérard Bonal: Joséphine Baker, du music-hall au Panthéon
- Tallandier

Brian Bouillon-Baker
Joséphine Baker, l'universelle
Editions du Rocher

Brian Bouillon-Baker: Joséphine Baker, l'universelle
Brian Bouillon-Baker: Joséphine Baker, l'universelle
- Editions du Rocher

Le DVD :
***Le meilleur de Joséphine Baker

Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Dorothée Goll
Collaboration
Olivier Guérin
Réalisation