: Portrait de Pierre Mac Orlan Auteur - Mis à dispositioin par le Musée de la Seine-et-Marne
: Portrait de Pierre Mac Orlan Auteur - Mis à dispositioin par le Musée de la Seine-et-Marne
: Portrait de Pierre Mac Orlan Auteur - Mis à dispositioin par le Musée de la Seine-et-Marne
Publicité
Résumé

Pour célébrer les cinquante ans de la disparition de Pierre Mac Orlan, « Tour de chant » poursuit l’exploration des chansons qu’il a écrites, au nombre d’une soixantaine, inspirées par le pittoresque humain.

En savoir plus

Cette semaine, il est question de la mémoire des villes qu’il a fréquentées durant sa jeunesse, en particulier les faubourgs et les ports, dont l’atmosphère a nourri ses romans et plus tard ses chansons.

Programme musical

Publicité

Rue Saint-Jacques
Germaine Montero, 1955
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Anguli de Chiaia
Germaine Montero
Extrait de « La chanson de mes villes : Naples »  
Document INA, 1951
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

La chanson de Margaret
Germaine Montero
Extrait de « La chanson de mes villes : Le Havre »
Document INA, 1951
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

La chanson de Margaret
Germaine Montero
Bande sonore film « Monsieur Ripois », 1954
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

La chanson de Margaret
Marie Dubas
Document INA 1955
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

La chanson de Margaret
Barbara à l’Olympia, 1968
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La fille de Londres
Germaine Montero
Extrait de « La chanson de mes villes : Londres »
Document INA, 1951
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

La fille de Londres
Germaine Montero, 1952  
(p : Pierre Mac Orlan – m : Marceau)

30 min
Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Dorothée Goll
Collaboration
Massimo Bellini
Réalisation