Un étudiant joue du piano dans la cour de la Sorbonne occupée en Mai 68
Un étudiant joue du piano dans la cour de la Sorbonne occupée en Mai 68
Un étudiant joue du piano dans la cour de la Sorbonne occupée en Mai 68 ©Getty - Keystone-France\Gamma-Rapho
Un étudiant joue du piano dans la cour de la Sorbonne occupée en Mai 68 ©Getty - Keystone-France\Gamma-Rapho
Un étudiant joue du piano dans la cour de la Sorbonne occupée en Mai 68 ©Getty - Keystone-France\Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Il y a 50 ans, la France connaissait le plus grand mouvement social du 20e siècle : mai 68. Parti des manifestations étudiantes parisiennes pour aboutir aux grèves ouvrières, il a conduit à la quasi paralysie du pays et à la dissolution de l’Assemblée nationale.

En savoir plus

Cette remise en question du pouvoir en place, des institutions, du modèle social et culturel, a profondément marqué la société française et plus généralement le monde occidental.

En contrepoint des célébrations ambiantes, qui voudraient nous faire croire que la bande-son de mai 68 n’était constituée que de musiques folk-pop-rock anglo-américaines (Bob Dylan, Joan Baez, Jimi Hendrix, etc.), cet anniversaire nous donne l’occasion de rappeler comment la chanson a pu accompagner cette révolution politique et culturelle, en évoquant l’œuvre des figures militantes de l’époque.

Publicité

Programme musical

Il est cinq heures, Paris s’éveille
Jacques Dutronc 1968
(extrait)
(p : Jacques Lanzmann – m : Jacques Dutronc)

Il est cinq heures, Paris s’éveille
Il est cinq heures, Paris s’éveille

Vive les étudiants
Simon Saguy 1968
(p et m : Simon Saguy)

Vive les étudiants
Vive les étudiants

Les anarchistes
Léo Ferré, enregistré à la Mutualité le 10 mai 1968
(p et m : Léo Ferré)

Les anarchistes
Les anarchistes

Des canons
Les Barricadiers 1970
(écrite en 1968 sur l’air de la « Chanson sur le siège de La Rochelle »)
(p : anonyme – m : Jacques Douai)

Des canons
Des canons

La révolution
Evariste 1968
(p et m : Evariste)

La révolution
La révolution

Ah ! le joli mois de mai à Paris
Comité d’action du Théâtre de l’Épée de bois 1968
(p : collectif anonyme - m : Jean-Frédéric Brossard)

Ah ! le joli mois de mai à Paris
Ah ! le joli mois de mai à Paris

La pègre
Dominique Grange 1968
(p et m : Dominique Grange)

La pègre
La pègre

Je Chante Magazine a réédité un numéro consacré à Mai 68 en chanson

Je Chante ! Magazine
Je Chante ! Magazine

À lire : Mai 68 au Conservatoire de Paris, un mois et demi d'utopie musicale

Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Dorothée Goll
Collaboration
Christine Amado
Réalisation