Patachou en 1953 pour le show 'Toast of the Town' à New York ©Getty - 	Michael Ochs Archives
Patachou en 1953 pour le show 'Toast of the Town' à New York ©Getty - Michael Ochs Archives
Patachou en 1953 pour le show 'Toast of the Town' à New York ©Getty - Michael Ochs Archives
Publicité
Résumé

Patachou est un personnage hors normes dans l’histoire de la chanson française. Elégante, dynamique, caustique, d’une franchise légendaire, elle est aussi une artiste exigeante, pourvue d’un goût sûr, d’un solide sens de l’humour et d’un abattage peu communs.

En savoir plus

Sachant composer un spectacle et tenir une salle, elle possède en outre une voix au vibrato subtil et une musicalité confortée par l’accompagnement de son fidèle accordéoniste Jos Baselli.

Détaillant ses chansons avec l’intelligence de la gestuelle et des mots, elle pimente ses histoires poétiques d’un mélange de raffinement et de gouaille parisienne, ce qui lui permet de mener une carrière internationale des plus brillantes.

Publicité

Programme musical

Le gamin de Paris (1951)
 (p : Mick Micheyl – m : Adrien Marès)

Patachou
Patachou

Plus bleu que tes yeux (1951)
 (p & m : Charles Aznavour)

Les amoureux des bancs publics (1952)
(p & m : Georges Brassens)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La prière (1953)
(p : Francis Jammes – m : Georges Brassens)

Patachou
Patachou

Why don’t you believe me
(Lew Douglas – King Laney – Roy Rodde)
(document INA, 1953)

Nous les filles (au Théâtre des Variétés, 1954)
(p & m : Léo Ferré)

Patachou
Patachou

Je suis heureuse (1954)
(p : Luc Poret – m : Jos Baselli)

Patachou
Patachou
Références

L'équipe

Martin Pénet
Martin Pénet
Martin Pénet
Production
Dorothée Goll
Collaboration