Vaslav Nijinsky, dans "L'Après-midi d'un faune" (1912).
Vaslav Nijinsky, dans "L'Après-midi d'un faune" (1912).
Vaslav Nijinsky, dans "L'Après-midi d'un faune" (1912). ©Getty - Apic
Vaslav Nijinsky, dans "L'Après-midi d'un faune" (1912). ©Getty - Apic
Vaslav Nijinsky, dans "L'Après-midi d'un faune" (1912). ©Getty - Apic
Publicité
Résumé

1909 : Paris découvre une incroyable compagnie, celle des Ballets Russes de Diaghilev, dont les chorégraphes, danseurs et autres collaborateurs vont, en quelques années, bousculer l'univers feutré de la danse...

En savoir plus

Qui dit Ballets Russes pense immédiatement à Serge de Diaghilev, imprésario et directeur de la célèbre compagnie, Vaslav Nijisnki, chorégraphe et danseur, Anna Pavlova, danseuse, George Balanchine, chorégraphe... Mais aux Ballets Russes il faut aussi associer les noms des compositeurs Igor Stravinsky, Claude Debussy, Maurice Ravel, Francis Poulenc, les artistes-peintres Léon Bakst, Pablo Picasso, Marie Laurencin !  Car c'est là tout le génie des Ballets Russes : ils font du ballet un spectacle total, un grand carrefour des arts. 

« Le ballet doit être considéré sur un pied d’égalité avec les autres arts, musique et peinture, et s’allier avec eux pour créer une unité. » Michel Fokine

Publicité

Ballets Russes : Acte I

Dans les années 1910, le public parisien s'emballe pour les ballets exotiques du chorégraphe Michel Fokine : Cléopâtre, Les Danses polovtsiennes, Schéhérazade... Sur scène, Anna Pavlova et Vaslav Nijinski multiplient les tours de force. La Pavlova est d'une agilité et d'une expressivité sans précédent, tandis que Nijinsky, lui, tourne et saute comme jamais aucun danseur ne semble l'avoir fait avant lui.

La danseuse russe Anna Pavlova (1881 - 1931).
La danseuse russe Anna Pavlova (1881 - 1931).
© Getty - Imagno

Serge de Diaghilev, directeur de la compagnie, a eu la bonne idée de faire appel à Léon Bakst, artiste-peintre qui crée pour les Ballets Russes des décors et costumes d'exception, rompant avec la tradition du justaucorps et du jupon. Les corps se dénudent, s'exposent, les couleurs se font chatoyantes, tandis que les musiciens, eux, offrent une seconde vie aux partitions de Nikolaï Rimski-Korsakov, Nicolas Tcherepnine ou Frédéric Chopin

« La danse doit être expressive, elle ne doit jamais dégénérer en exercices de gymnastique. Elle doit traduire l’état d’âme et les sentiments des acteurs. »  Michel Fokine

Ballets Russes : Acte II

Tremble Paris ! Voilà que l'incroyable danseur star des Ballets Russes, Vaslav Nijinski, se lance lui-aussi dans l'art de la chorégraphie... Et les autres artistes de la compagnie s'en plaignent : on leur demande de rester statiques, parfois même pendant plusieurs mesures. On leur impose de danser de profil. On les fait tournoyer autour de Nijinski, tels de simples ornements... 

Et le public, lui-aussi, va être bousculé. En 1912, Nijinski danse L'après-midi d'un faune de Claude Debussy, et tandis que la plupart des spectateurs ont pris leur place pour voir le jeune prodige sauter, tourbillonner sur scène, voilà que le rideau s'ouvre sur un Nijinski allongé, dos au public, dans un étrange et dérangeant costume de faune. 

1913. Nijinski récidive avec Le Sacre du Printemps, certainement le plus célèbre des scandales de l'histoire de la danse. Non seulement la partition composée par Igor Stravinsky ne ressemble en rien aux musiques de ballet auxquelles le public était alors habitué - rythmes et harmonies y sont totalement déconstruits - mais en plus, la chorégraphie abandonne les codes du ballet classique : les pieds sont tournés en-dedans (et non en-dehors), les danseurs se tiennent penchés, voûtés (et non avec fière et digne allure)... Le soir de la première, au Théâtre des Champs Elysées de Paris, le scandale est total. 

Ballets Russes : Acte III

Vaslav Nijinski écarté des Ballets Russes, les spectacles de la compagnie retrouvent une forme plus classique, plus traditionnelle, mais tout aussi géniale. Avec Parade, Le Tricorne ou Les Noces, la compagnie de Serge de Diaghilev confirme son succès et sa bonne recette. Flamenco, sur-réalisme, commedia dell'arte, cubisme... Les influences artistiques se mêlent et se rencontrent, savamment rassemblées par les chorégraphes Léonide Massine ou George Balanchine. 

Près d'un siècle après la mort de son directeur Serge de Daghilev (décédé en 1929), la compagnie des Ballets Russes fascine encore et toujours. Quelques-uns de ses ballets continuent à être donnés, sur scène, notamment Shéhérazade, Les Sylphides, Le Sacre du Printemps, ou encore La Mort du Cygne, et toute une génération de danseurs prendra exemple sur ses grands interprètes - Nijinski, Pavlova, Rubinstein, Balanchine - qui ont fait tant évoluer l'art du ballet classique. 

Bibliographie

HUESCA Roland, Triomphes et scandales: la belle époque des Ballets russes, Paris, Hermann, 2001.

Ouvrage Huesca.
Ouvrage Huesca.
- .
Références

Programmation musicale

  • 11h59
    Le Prince Igor : Danses polovtsiennes (Acte II) : Danse n°2 (avec choeur de femmes)
    Le Prince Igor : Danses polovtsiennes (Acte II) : Danse n°2 (avec choeur de femmes)
    Choeur Du Theatre Mariinsky
    Le Prince Igor : Danses polovtsiennes (Acte II) : Danse n°2 (avec choeur de femmes)

    Interprètes Paavo Jarvi, Orchestre Philharmonique De Radio France

    Album Ballets russes (2004)
    Label VIRGIN (5456092)
  • 12h03
    Shéhérazade op 35 : 2. Le récit du prince Kalender
    Shéhérazade op 35 : 2. Le récit du prince Kalender
    Nicolas Rimski-Korsakov
    Shéhérazade op 35 : 2. Le récit du prince Kalender

    Interprètes Seiji Ozawa

    Album Boston Symphony Orchestre : Complete recordings on DG cd 26
    Label DGG (002894797756)
  • 12h17
    Les sylphides : Mazurka en Ré Maj op 33 n°2 - pour orchestre
    Les sylphides : Mazurka en Ré Maj op 33 n°2 - pour orchestre
    Frédéric Chopin
    Les sylphides : Mazurka en Ré Maj op 33 n°2 - pour orchestre

    Interprètes Robert Irving

    Album Chopin ballets / Musiques de ballet d'après des oeuvres de Frédéric Chopin
    Label EMI CLASSICS
  • 12h21
    L'Oiseau de feu, Suite n°2 : Danse infernale du roi Kastcheï
    L'Oiseau de feu, Suite n°2 : Danse infernale du roi Kastcheï
    Igor Stravinsky
    L'Oiseau de feu, Suite n°2 : Danse infernale du roi Kastcheï

    Interprètes George Szell

    Album George Szell : The Complete Columbia Album Collection / CD 48 (1961)
    Label Sony Classical (88985471852-48)
  • 12h26
    Le sacre du printemps - 08. Danse de la terre
    Le sacre du printemps - 08. Danse de la terre
    Igor Stravinsky
    Le sacre du printemps - 08. Danse de la terre

    Interprètes Pierre Boulez

    Album Boulez dirige Stravinsky (1969)
    Label Sony (SMK 64109)
  • 12h28
    Jean Cocteau sur le " Sacre du Printemps"
    Jean Cocteau sur le " Sacre du Printemps"
    Jean COCTEAU
    Jean Cocteau sur le " Sacre du Printemps"

    Interprètes Jean COCTEAU

    Label Archive INA ORTF
  • 12h29
    Le Sacre du Printemps
    Le Sacre du Printemps
    Igor STRAVINSKY
    Le Sacre du Printemps

    Interprètes Igor STRAVINSKY, PIERRE BOULEZ,

  • 12h34
    Prélude à l'après-midi d'un faune
    Prélude à l'après-midi d'un faune
    Claude Debussy
    Prélude à l'après-midi d'un faune

    Interprètes Mikko Franck, Hélène Collerette, Magali Mosnier

    Album Mikko Franck dirige Claude Debussy (2009)
    Label RCA RED SEAL (88697 528602)
  • 12h45
    Entretien avec Roland Huesca
    Entretien avec Roland Huesca
    Roland HUESCA
    Entretien avec Roland Huesca

    Interprètes Roland HUESCA

    Label France-Musique
  • 12h46
    Parade : Suprêmes efforts et chute des ménagers - Final
    Parade : Suprêmes efforts et chute des ménagers - Final
    Erik Satie
    Parade : Suprêmes efforts et chute des ménagers - Final

    Interprètes Philippe Entremont

    Album Erik Satie & friends / CD 07 (2016)
    Label Sony Classical (88875177492-07)

L'équipe

Nathalie Moller
Production
Françoise Cordey
Réalisation