Publicité

Poutine souhaiterait mutualiser Bolchoï et Mariinsky sous la baguette de Gergiev

Par
Vladimir Poutine et Valery Gergiev imaginent une nouvelle direction des théâtres Bolchoï et Mariinsk
Vladimir Poutine et Valery Gergiev imaginent une nouvelle direction des théâtres Bolchoï et Mariinsk
© Getty - Sasha Mordovets

Le dirigeant russe Vladimir Poutine aurait demandé au chef d’orchestre Valery gergiev de « réfléchir à la re-création d’une gestion commune des théâtres Bolchoï et Mariinsky » rapporte l’agence de presse russe Tass.

Selon l’agence de presse russe Tass, Vladimir Poutine aurait demandé au célèbre chef Valery Gergiev de « réfléchir à la recréation d’une gestion commune des théâtres Bolchoï et Mariinsky ». La carrière de ce dernier est à l'arrêt en occident depuis que la plupart des principales institutions musicales l'ont sommé de prendre ses distances vis-à-vis de l'invasion de l'Ukraine.

« Bien sûr, le concurrent principal [du théâtre Mariinsky, ndlr] dans notre pays est le théâtre Bolchoï, a déclaré le dirigeant russe lors d'une réunion réunissant les lauréats de plusieurs prix dans la culture et les arts. C'est évident, et c'est bien que nous ayons une telle opportunité de comparer nos meilleurs ensembles de classe mondiale. Néanmoins, vous vous souvenez sans doute qu’il existait une Direction des Théâtres Impériaux, qui permettait de s’occuper des meilleures équipes de manière appropriée et de les faire évoluer, sinon de la même manière, du moins en les accompagnant pour qu’ils se développent de la meilleure façon possible »,

Publicité

L’annonce arrive quelques semaines seulement après que le chef d’orchestre Tugan Sokhiev a démissionné de son poste de directeur musical du théâtre Bolchoï à Moscou et de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse.

À lire aussi : Le chef Tugan Sokhiev démissionne du Bolchoï et de l'Orchestre du Capitole

Valery Gergiev garde toujours son poste de directeur musical du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. « Le moment est sans doute venu de réfléchir à la façon de coordonner les efforts », aurait-il ajouté, toujours selon Tass,

L’union proposée de la direction des deux théâtres, prétendument en réflexion depuis 2009, permettrait « d'unir les efforts et de montrer la sollicitude et l’attention de l'État » précise le chef.