"Une expérience fondatrice" : les inscriptions à l'Orchestre Français des Jeunes sont ouvertes

Publicité

"Une expérience fondatrice" : les inscriptions à l'Orchestre Français des Jeunes sont ouvertes

Par
Des membres de l'Orchestre Français des Jeunes
Des membres de l'Orchestre Français des Jeunes
- Antoine Chanteraud

L'ensemble forme depuis 1982 les jeunes au métier de musicien d’orchestre, sous la direction de chefs de renommée internationale.

L'OFJ recrute ! Inscriptions ouvertes depuis le 18 novembre, pour les jeunes instrumentistes qui souhaitent rejoindre l'Orchestre Français des Jeunes. L'ensemble forme depuis 1982 au métier de musicien d’orchestre, sous la direction de chefs de renommée internationale. Les jeunes talents sont recrutés dans toute la France : "Des auditions sont organisées à Paris, Lille, Strasbourg, Dijon, Lyon, Marseille, Montpellier, Toulouse, Angers et Bordeaux", signale à France Musique Charlotte Ginot-Slacik, la nouvelle directrice de l'OFJ. "Ce qui est très important pour nous c’est de rappeler qu’où que vous soyez, si vous avez envie de postuler à l’OFJ et que vous remplissez les conditions, allez-y. C'est une expérience fondatrice."

Les conditions : être âgé de 16 à 25 ans, être Français ou faire ses études musicales en France, et être inscrit dans une structure d'enseignement musical. "Pour les instruments à cordes, peuvent s'inscrire ceux qui sont dans l’année du DEM, et pour le reste des instrumentistes, ceux qui en sont déjà détenteurs", précise Charlotte Ginot-Slacik : "Les candidats vont être écoutés avec bienveillance et attention. Tout ce qu’ils ont à perdre, c’est d’être entendus, tout ce qu’ils ont à gagner, c’est d’intégrer l’orchestre." Ceux qui intégreront le prestigieux ensemble auront la chance de participer à trois sessions symphoniques annuelles, dont une en formation Mozart. Avec cette année "la 4ème symphonie de Tchaïkovski, du Sibelius, du Ravel, mais aussi des œuvres moins connues, comme la symphonie n°5 de Hartmann."

Publicité

"Faire en sorte qu'il rayonne sur tout le territoire"

Avec des tuteurs mondialement reconnus. "À l’OFJ actuellement, nous avons un pilote exceptionnel en la personne de Michael Schønwandt, dont la compétence musicale n’a d’égale que la bienveillance. Faire l’OFJ sous sa baguette, c’est avoir le sentiment que l’on trouvera sa place." La nouvelle directrice souhaite se placer dans la continuité : "Faire de l'OFJ un endroit où l’on travaille le répertoire de référence de l’orchestre, du XVIIIe à aujourd’hui, où l'on vit en collectif, où l'on rencontre et travaille avec des musiciens issus des orchestres français."

Un point d'honneur également : "Etre particulièrement vigilante à ce que l’OFJ soit connu, identifié, repéré. Il n'y a pas d’équivalent en France, il s'agit d'un orchestre génial à vivre et à écouter. Il rayonne, et l’une de mes missions sera de faire en sorte qu’il rayonne sur tout le territoire, aussi aux yeux du grand public." Depuis l’été 2017, l’Orchestre Français des Jeunes est en résidence dans la Région Hauts-de-France.

Si vous souhaitez vous inscrire - ou inscrire votre enfant - pour les auditions de l'OFJ, cliquez ici. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 18 décembre.