Publicité

Vidéo du jour : Dvořák se met au twerk

capture d'écran Youtube
capture d'écran Youtube

Cinq danseuses qui se déhanchent de façon sexy sur la symphonie du Nouveau Monde de Dvořák, c’est le moyen qu’a trouvé un festival belge pour attirer le jeune public.

Le festival belge B-Classic innove pour tenter de sensibiliser de nouveaux publics à la musique classique.

Dans ce clip, cinq danseuses du groupe sud-coréen Waveya se déhanchent sur le rythme de la symphonie du Nouveau Monde de Dvořák. Un curieux mélange qui pourrait paraître hors de propos s’il n’y avait pas cette petite phrase finale pour décontenancer le spectateur. On vous laisse la découvrir !

Publicité

Ces cinq poupées synchronisées n’ont qu’une seule mission : démythifier la musique classique grâce au twerk. Une danse qui imite l’acte sexuel de manière plus que suggestive et qui fait fureur dans les clips de hip-hop et de r’n’b américains. Le festival joue donc la carte sexy pour attirer de nouveaux mélomanes. Le concept peut prêter à rire ou désoler, à vous de voir…