Publicité

VIDEO - Lang Lang : « Tout le monde devrait être artiste »

Par
Comment bien apprendre le piano selon Lang Lang
Comment bien apprendre le piano selon Lang Lang
© Radio France - Lucie Bombled

L'âge idéal pour apprendre le piano ? « Entre 2 et 100 ans ! » Le pianiste virtuose Lang Lang prodigue huit conseils tant pragmatiques que spirituels à l'attention des pianistes débutants ou confirmés.

Lang Lang : 8 conseils aux pianistes débutants (et aux autres aussi !)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

NB : N'oubliez pas d'activer les sous-titres pour visualiser la vidéo dans les meilleures conditions

Leçon n°1 - Au bon moment tu débuteras

Lang Lang : « L'âge idéal pour commencer le piano, c'est entre 2 et 100 ans ! » 

Publicité

Leçon n°2 - Régulièrement tu pratiqueras

Lang Lang : « Au début, une heure par jour de piano suffira : 20 minutes pour les techniques de base, 20 minutes pour jouer quelques petits morceaux et 20 minutes pour improviser. »

Leçon n°3 - La dissociation tu maîtriseras

Lang Lang : « L’aspect le plus difficile dans l'apprentissage du piano, c'est de savoir dissocier les deux mains. C’est comme cela que l’on fait travailler les deux parties du cerveau. Après, cela devient plus facile mais il faut beaucoup s’entraîner ! »

Leçon n°4 - Apprendre seul tu éviteras

Lang Lang : « Jouer en duo ou jouer de la musique de chambre est la condition sine qua non pour bien progresser : en travaillant avec les chanteurs on développe un phrasé plus mélodique, en travaillant avec les instruments à cordes, avec les instruments à vent, les cuivres, les percussions, les guitares. La musique en devient plus riche ! »

Leçon n°5 - Avec ton cœur tu joueras

Lang Lang : « Il ne suffit pas de taper les notes sur un clavier ; il s’agit de créer et de récréer ces notes qui existent depuis plus de 200 ans (pour certaines). Il faut porter dans l’acte de faire de la musique tout votre amour et votre sincérité, ça rend cette action plus vive de couleurs, d’émotions, d’humeurs, de caractères, de parfums. »

Leçon n°6 - La flamme tu entretiendras 

Lang Lang : « Tout pianiste se doit d’entretenir la passion, la flamme pour la musique. Sans passion, il n’y a plus rien__. C’est cela [le cœur] qui mène au succès »

Leçon n°7 - Du recul tu prendras

Lang Lang : « Pour moi, la musique est très visuelle__, on devrait imaginer un média composé de plusieurs écrans non seulement pour voir et penser la musique mais aussi pour en comprendre le contexte, l'environnement et ainsi raconter l'histoire derrière la musique et comment se connecter aux principales mélodies et voix du morceau, tracer la trajectoire de l’image émotionnelle, où se trouve l’apogée et où il faut tout donner. Pour tout cela il faut être multifonctionnel. »

Leçon n°8 - Technique et art tu mélangeras

Lang Lang : « L’éducation musicale doit trouver le bon équilibre entre l'enseignement académique où tout doit être parfait d'un point de vue technique. En même temps, tout le monde devrait être artiste__. L'enseignement artistique s'appuie principalement sur la collaboration et l'échange avec d'autres personnes ainsi que pratiquer et apprendre d'autres disciplines. C’est une manière d’apprendre l’art qui accompagne l’apprentissage technique. C’est la méthode idéale pour l’éducation musicale. »

À réécouter : Lang Lang, pianiste (1/5) : Scriabine, Mendelssohn, Rachmaninov