Publicité

West Side Story triomphe lors d'une cérémonie des Golden Globes maussade

Par
Les lauréats ont été révélés en ligne, sans retransmission télévisée ni tapis rouge
Les lauréats ont été révélés en ligne, sans retransmission télévisée ni tapis rouge
© AFP - 7e Art/20th Century Studios/Ambl

Le remake de Steven Spielberg et ses actrices ont été récompensés à trois reprises ce dimanche. Sur fond de controverses, notamment sur le manque de diversité des votants.

À défaut d'étinceler au box-office, West Side Story a brillé aux Golden Globes. Le remake de Steven Spielberg a remporté ce dimanche les principaux prix, lors d'une cérémonie largement ignorée par Hollywood : "Golden Globe de la meilleure comédie ou comédie musicale", "prix de la meilleure actrice dans une comédie" pour Rachel Zegler, l'interprète de María, et "meilleure actrice dans un second rôle" pour Ariana DeBose, qui joue Anita. Les lauréats ont été révélés en ligne, sans retransmission télévisée ni tapis rouge, et aucun d'entre eux n'était présent à la cérémonie, qui s'est tenue à huis clos.

Manque de diversité et de transparence

Habituellement courus par tout le gratin de l'industrie du divertissement, les Golden Globes, qui ouvrent la saison des prix cinématographiques, ont été cette année désertés par les stars hollywoodiennes, qui critiquent leur manque de diversité et de transparence. Au cœur des critiques : la HFPA (Hollywood Foreign Press Association), l'organisation chargée d'attribuer les prix, composée d'une centaine de personnes liées à des publications étrangères. Cette dernière est depuis longtemps accusée en privé, dans les cercles hollywoodiens, d'une série de défaillances, allant de la corruption au racisme. Le journal Los Angeles Times a notamment montré que l'association ne comptait aucune personne noire parmi ses membres, ouvrant la vanne des reproches l'an dernier.

Publicité

Les jeunes actrices de West Side Story ont réagi à leur victoire sur Twitter. Ariana DeBose a remercié sur Twitter la HFPA, tout en appelant à des réformes : "Il y a encore du travail à faire, mais lorsque vous avez travaillé si dur sur un projet - avec du sang, de la sueur, des larmes et de l'amour - le fait que ce travail soit vu et reconnu sera toujours spécial." Rachel Zegler, de son côté, a noté qu'elle recevait son prix exactement trois ans après avoir été choisie par Steven Spielberg parmi 30.000 candidats. "La vie est très étrange", a-t-elle écrit.

58 min
10 min